Groupe E : Chelsea en ballottage défavorable

Tenant du titre, Chelsea, seulement 3e, peut se sortir de cette très mauvaise position à condition de battre le modeste Nordsjaelland chez lui et prier pour que la Juventus s'incline à Donetsk, ce qui est plus compliqué. Même en cas de nul, Turin, qui, comme le Shakhtar, a pris le dessus sur les Blues dans leurs confrontations directes, sera qualifié. En revanche, puisque les Ukrainiens sont déjà qualifiés, une victoire des Italiens dans la Donbass Arena peut leur permettre de prendre la 1re place du groupe et se simplifier la vie pour la suite.

Groupe F : Avantage Bayern

Le Bayern et Valence sont déjà qualifiés mais, dans la quête pour la 1re place du groupe, les Allemands partent avec trois avantages sur les Espagnols, même si les deux équipes comptent 10 points : d'abord ils ont pris le dessus sur eux lors de leurs rencontres directes, ensuite ils sont aussi devant à la différence de buts générale, et enfin ils reçoivent Borisov, le 3e, pendant que Valence se déplace à Lille. Pour virer devant, les coéquipiers de Rami doivent donc tout simplement faire un meilleur résultat que ceux de Ribéry.

Groupe G : Qui avec le Barça ?

Barcelone est d'ores et déjà assuré de finir 1er du groupe, et le Spartak dernier. A égalité avec 7 points, le Celtic et Benfica se disputent donc le dernier ticket. Comme les Lisboètes ont pris le meilleur sur le club de Glasgow dans leurs deux duels particuliers, ils finiront 2e s'ils font au moins aussi bien que les Ecossais, tombeurs des Catalans à domicile. Mais c'est sûrement plus un avantage pour ceux-ci de recevoir des Russes peut-être démobilisés que pour les Portugais de se déplacer au Camp Nou, sur le terrain de l'un des épouvantails continentaux...

Groupe H : Identique au groupe G

La situation est rigoureusement la même que dans le groupe précédent, avec Manchester dans le rôle du 1er, Braga dans le rôle du dernier, et Cluj et Galatasaray, actuel 2e pour les mêmes raisons que plus haut, dans le rôle des derniers postulants. Seul bémol, les deux rivaux se déplacent. La tâche semble toutefois plus aisée pour les Turcs au Portugal que pour les Roumains chez les Anglais. Même si United, qualifié depuis deux journées, peut continuer sa revue d'effectif...

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Groupe E : Chelsea en ballottage défavorable Tenant du titre, Chelsea, seulement 3e, peut se sortir de cette très mauvaise position à condition de battre le modeste Nordsjaelland chez lui et prier pour que la Juventus s'incline à Donetsk, ce qui est plus compliqué. Même en cas de nul, Turin, qui, comme le Shakhtar, a pris le dessus sur les Blues dans leurs confrontations directes, sera qualifié. En revanche, puisque les Ukrainiens sont déjà qualifiés, une victoire des Italiens dans la Donbass Arena peut leur permettre de prendre la 1re place du groupe et se simplifier la vie pour la suite. Groupe F : Avantage Bayern Le Bayern et Valence sont déjà qualifiés mais, dans la quête pour la 1re place du groupe, les Allemands partent avec trois avantages sur les Espagnols, même si les deux équipes comptent 10 points : d'abord ils ont pris le dessus sur eux lors de leurs rencontres directes, ensuite ils sont aussi devant à la différence de buts générale, et enfin ils reçoivent Borisov, le 3e, pendant que Valence se déplace à Lille. Pour virer devant, les coéquipiers de Rami doivent donc tout simplement faire un meilleur résultat que ceux de Ribéry. Groupe G : Qui avec le Barça ? Barcelone est d'ores et déjà assuré de finir 1er du groupe, et le Spartak dernier. A égalité avec 7 points, le Celtic et Benfica se disputent donc le dernier ticket. Comme les Lisboètes ont pris le meilleur sur le club de Glasgow dans leurs deux duels particuliers, ils finiront 2e s'ils font au moins aussi bien que les Ecossais, tombeurs des Catalans à domicile. Mais c'est sûrement plus un avantage pour ceux-ci de recevoir des Russes peut-être démobilisés que pour les Portugais de se déplacer au Camp Nou, sur le terrain de l'un des épouvantails continentaux... Groupe H : Identique au groupe G La situation est rigoureusement la même que dans le groupe précédent, avec Manchester dans le rôle du 1er, Braga dans le rôle du dernier, et Cluj et Galatasaray, actuel 2e pour les mêmes raisons que plus haut, dans le rôle des derniers postulants. Seul bémol, les deux rivaux se déplacent. La tâche semble toutefois plus aisée pour les Turcs au Portugal que pour les Roumains chez les Anglais. Même si United, qualifié depuis deux journées, peut continuer sa revue d'effectif... Sportfootmagazine.be, avec Belga