Chelsea-Galatasaray


Pourquoi ça vaut le coup d'oeil ?
Tout simplement parce que ce sera le grand retour du roi Drogba dans son jardin de Stamford Bridge. En effet, ce match sera le premier de l'Ivoirien à Chelsea depuis son départ à l'été 2012. Un come-back par la grande porte dans ce stade où il a connu tous les succès. Au-delà de l'enjeu de la rencontre, l'accueil que les supporters londoniens vont lui réserver devrait être chaleureux et émouvant. Au point d'arracher une petite larme à José Mourinho, son entraîneur fétiche dans la capitale anglaise ? En tout cas, un moment à ne manquer sous aucun prétexte.

D'un point de vue purement sportif, on avait assisté à Istanbul à un match aller équilibré, qui s'était logiquement achevé sur un score de parité (1-1). Si l'équipe de Mourinho avait timidement dominé la première mi-temps, et réalisé un petit miracle en faisant marquer Torres, les Turcs s'étaient magnifiquement repris au second acte pour égaliser via Chedjou. Le leader de Premier League s'était montré vulnérable et tout reste donc ouvert pour cette seconde joute. À n'en pas douter, ce match constitue l'affiche de la soirée. C'est aussi l'occasion de voir évoluer Eden Hazard, le golden boy belge du moment. En effet, le petit Eden régale dans son jardin (déjà 9 goals à domicile) et commence également à répondre présent lors des grands rendez-vous.

Notre pronostic Victoire des Blues à l'arrachée. Pourquoi ? Parce que Chelsea reste Chelsea et que Mourinho reste Mourinho. Même si les Londoniens ne sont pas au mieux actuellement (ils viennent d'être défaits par Aston Villa en championnat), leurs individualités peuvent faire la différence. Et puis, avec 15 goals encaissés en 7 matchs, la défense des Turques reste un bel exemple de passoire en Champions League.

Real Madrid-Schalke 04


Pourquoi ça vaut le coup d'oeil ?
Certainement pas pour le résultat. Le peu de suspense qui existait dans ce huitième de finale a été mis en pièce par les Madrilènes dès le match aller. La bande à Cristiano ne s'était pas contentée de gagner, elle avait humilié son adversaire en lui infligeant un cinglant 1-6, des oeuvres de BBC, entendez par là Bale, Benzema, Cristiano. Alors, rien que pour savoir si la trinité divine façon ibérique va remettre le couvert, on a envie de voir ce match. Et puis, il y a en toile de fond le duel pour le titre de meilleur buteur de la C1 qui fait rage entre Ronaldo et Ibra. Vu que le buteur du PSG n'a pas profité de sa balade de santé à domicile la semaine dernière pour prendre de l'avance, le Portugais pourrait bien en profiter ce soir pour s'envoler au classement.

Notre pronostic Victoire du Real dans un match d'entraînement. Pourquoi ? On voit mal Ancelotti permettre à ses ouailles de faiblir ne serait-ce qu'un match, même pour du beurre. Et même si le Real fera probablement tourner son effectif en vue du clasico de ce week-end, les habituelles doublures auront envie de prouver ce qu'elles valent. L'envie de préserver ses forces vives ne devrait pas pousser Ancelotti à attacher Cristiano Ronaldo face à un miroir pour l'empêcher de monter sur le terrain, tant son envie de performer se fait ressentir. On ne demande pas mieux.

Chelsea-Galatasaray Pourquoi ça vaut le coup d'oeil ? Tout simplement parce que ce sera le grand retour du roi Drogba dans son jardin de Stamford Bridge. En effet, ce match sera le premier de l'Ivoirien à Chelsea depuis son départ à l'été 2012. Un come-back par la grande porte dans ce stade où il a connu tous les succès. Au-delà de l'enjeu de la rencontre, l'accueil que les supporters londoniens vont lui réserver devrait être chaleureux et émouvant. Au point d'arracher une petite larme à José Mourinho, son entraîneur fétiche dans la capitale anglaise ? En tout cas, un moment à ne manquer sous aucun prétexte. D'un point de vue purement sportif, on avait assisté à Istanbul à un match aller équilibré, qui s'était logiquement achevé sur un score de parité (1-1). Si l'équipe de Mourinho avait timidement dominé la première mi-temps, et réalisé un petit miracle en faisant marquer Torres, les Turcs s'étaient magnifiquement repris au second acte pour égaliser via Chedjou. Le leader de Premier League s'était montré vulnérable et tout reste donc ouvert pour cette seconde joute. À n'en pas douter, ce match constitue l'affiche de la soirée. C'est aussi l'occasion de voir évoluer Eden Hazard, le golden boy belge du moment. En effet, le petit Eden régale dans son jardin (déjà 9 goals à domicile) et commence également à répondre présent lors des grands rendez-vous. Notre pronostic Victoire des Blues à l'arrachée. Pourquoi ? Parce que Chelsea reste Chelsea et que Mourinho reste Mourinho. Même si les Londoniens ne sont pas au mieux actuellement (ils viennent d'être défaits par Aston Villa en championnat), leurs individualités peuvent faire la différence. Et puis, avec 15 goals encaissés en 7 matchs, la défense des Turques reste un bel exemple de passoire en Champions League.Real Madrid-Schalke 04 Pourquoi ça vaut le coup d'oeil ? Certainement pas pour le résultat. Le peu de suspense qui existait dans ce huitième de finale a été mis en pièce par les Madrilènes dès le match aller. La bande à Cristiano ne s'était pas contentée de gagner, elle avait humilié son adversaire en lui infligeant un cinglant 1-6, des oeuvres de BBC, entendez par là Bale, Benzema, Cristiano. Alors, rien que pour savoir si la trinité divine façon ibérique va remettre le couvert, on a envie de voir ce match. Et puis, il y a en toile de fond le duel pour le titre de meilleur buteur de la C1 qui fait rage entre Ronaldo et Ibra. Vu que le buteur du PSG n'a pas profité de sa balade de santé à domicile la semaine dernière pour prendre de l'avance, le Portugais pourrait bien en profiter ce soir pour s'envoler au classement. Notre pronostic Victoire du Real dans un match d'entraînement. Pourquoi ? On voit mal Ancelotti permettre à ses ouailles de faiblir ne serait-ce qu'un match, même pour du beurre. Et même si le Real fera probablement tourner son effectif en vue du clasico de ce week-end, les habituelles doublures auront envie de prouver ce qu'elles valent. L'envie de préserver ses forces vives ne devrait pas pousser Ancelotti à attacher Cristiano Ronaldo face à un miroir pour l'empêcher de monter sur le terrain, tant son envie de performer se fait ressentir. On ne demande pas mieux.