Chelsea, décomplexé, a dominé la première demi-heure. Dans le sillage de son performant duo au milieu de terrain N'Golo Kanté - Jorginho, les Londoniens ont fait souffrir une défense madrilène chancelante. Sans un brillant Thibaut Courtois, auteur d'un arrêt réflexe devant Timo Werner au petit rectangle (10e), les Blues prenaient rapidement les commandes du match.

Ce n'était que partie remise pour Chelsea. Sur une passe en profondeur d'Antonio Rüdiger, Christian Pulisic, oublié par la défense locale, a eu tout le loisir de se retourner avant de dribler Courtois pour ouvrir le score (0-1, 14e).

Le Real Madrid, pourtant muet offensivement jusque-là, s'en est remis à l'inévitable Karim Benzema pour sonner la révolte. L'attaquant français a décoché un tir aussi lointain que soudain mais sa tentative s'est écrasée sur le poteau d'Edouard Mendy (23e).

Si Chelsea restait l'équipe la plus créative dans le jeu, la Maison Blanche a égalisé sur corner. Après deux déviations, 'KB9' a marqué d'une volée après un contrôle de la tête (1-1, 29e). C'est le 71e but en Ligue des Champions pour le Français de 33 ans, qui a rejoint dans ce classement particulier Raul, une autre légende madridista.

Peut-être pour briser une seconde période moins passionnante, Zinédine Zidane a décidé d'injecter Eden Hazard, maître à jouer de Chelsea pendant sept ans (2012-2019), peu après l'heure de jeu (66e). Dans le même temps, Tuchel faisait monter Hakim Ziyech, Kai Havertz et Reece James. Sous une pluie battante, les débats n'ont jamais décollé jusqu'au coup de sifflet final.

Mercredi, l'autre affiche du dernier carré opposera le Paris Saint-Germain au Manchester City de Kevin De Bruyne. Les matches retour sont prévus la semaine prochaine.

La 66e finale de la principale Coupe d'Europe se tiendra le samedi 29 mai à 21 heures sur la pelouse du stade olympique Ataturk d'Istanbul, rendu célèbre par le duel historique entre Liverpool et l'AC Milan en finale de l'édition 2005. Menés 3-0, les Reds s'étaient imposés aux tirs au but.

Chelsea, décomplexé, a dominé la première demi-heure. Dans le sillage de son performant duo au milieu de terrain N'Golo Kanté - Jorginho, les Londoniens ont fait souffrir une défense madrilène chancelante. Sans un brillant Thibaut Courtois, auteur d'un arrêt réflexe devant Timo Werner au petit rectangle (10e), les Blues prenaient rapidement les commandes du match. Ce n'était que partie remise pour Chelsea. Sur une passe en profondeur d'Antonio Rüdiger, Christian Pulisic, oublié par la défense locale, a eu tout le loisir de se retourner avant de dribler Courtois pour ouvrir le score (0-1, 14e). Le Real Madrid, pourtant muet offensivement jusque-là, s'en est remis à l'inévitable Karim Benzema pour sonner la révolte. L'attaquant français a décoché un tir aussi lointain que soudain mais sa tentative s'est écrasée sur le poteau d'Edouard Mendy (23e). Si Chelsea restait l'équipe la plus créative dans le jeu, la Maison Blanche a égalisé sur corner. Après deux déviations, 'KB9' a marqué d'une volée après un contrôle de la tête (1-1, 29e). C'est le 71e but en Ligue des Champions pour le Français de 33 ans, qui a rejoint dans ce classement particulier Raul, une autre légende madridista. Peut-être pour briser une seconde période moins passionnante, Zinédine Zidane a décidé d'injecter Eden Hazard, maître à jouer de Chelsea pendant sept ans (2012-2019), peu après l'heure de jeu (66e). Dans le même temps, Tuchel faisait monter Hakim Ziyech, Kai Havertz et Reece James. Sous une pluie battante, les débats n'ont jamais décollé jusqu'au coup de sifflet final. Mercredi, l'autre affiche du dernier carré opposera le Paris Saint-Germain au Manchester City de Kevin De Bruyne. Les matches retour sont prévus la semaine prochaine. La 66e finale de la principale Coupe d'Europe se tiendra le samedi 29 mai à 21 heures sur la pelouse du stade olympique Ataturk d'Istanbul, rendu célèbre par le duel historique entre Liverpool et l'AC Milan en finale de l'édition 2005. Menés 3-0, les Reds s'étaient imposés aux tirs au but.