Lionel Messi est un phénomène pour cette faculté à être décisif lors de (quasiment) chaque rencontre mais également pour cette capacité physique à multiplier les rencontres (quasiment) sans discontinuité. Depuis la saison 2008-2009, le quadruple Ballon d'Or a disputé 95% des rencontres (56 sur 59) disputées par le Barça en Ligue des Champions. Une statistique qui pourrait quelque peu diminuer dès ce soir puisque l'Argentin est incertain.

Depuis mardi dernier et le match aller au Parc des Princes, le cuisse droite de l'Argentin tracasse le staff blaugrana. Aujourd'hui encore, peu d'infos ont filtré sur l'évolution de sa blessure. Dimanche dernier, Messi s'est contenté de communiquer de manière sibylline via le réseau social chinois Weibo : "Je continue à beaucoup travailler pour me remettre. Je me sens bien." La présence ou non de Messi (Fabregas devrait alors le remplacer en pointe) est la seule inconnue du onze catalan.

Côté parisien, Carlo Ancelotti tente l'intox concernant la titularisation de Thiago Silva au centre de la défense. Si la star brésilienne devrait être bien présente, le cas Thiago Motta pose davantage de questions. Poursuivi par la poisse, l'international italien multiplie les blessures depuis le début de saison et est hors condition comme l'a confirmé Ancelotti en conférence de presse. David Beckham devrait dès lors être à nouveau titularisé au poste de récupérateur aux côtés de Marco Verratti.

Si Paris rêve d'un exploit historique, les statistiques ne plaident pas en sa faveur. Depuis 2008, le Barça a remporté 20 de ses 28 rencontres disputées à domicile (concédant seulement deux défaites) et affiche un ratio de 76 buts inscrits pour 23 encaissés.

Thomas Bricmont

Lionel Messi est un phénomène pour cette faculté à être décisif lors de (quasiment) chaque rencontre mais également pour cette capacité physique à multiplier les rencontres (quasiment) sans discontinuité. Depuis la saison 2008-2009, le quadruple Ballon d'Or a disputé 95% des rencontres (56 sur 59) disputées par le Barça en Ligue des Champions. Une statistique qui pourrait quelque peu diminuer dès ce soir puisque l'Argentin est incertain. Depuis mardi dernier et le match aller au Parc des Princes, le cuisse droite de l'Argentin tracasse le staff blaugrana. Aujourd'hui encore, peu d'infos ont filtré sur l'évolution de sa blessure. Dimanche dernier, Messi s'est contenté de communiquer de manière sibylline via le réseau social chinois Weibo : "Je continue à beaucoup travailler pour me remettre. Je me sens bien." La présence ou non de Messi (Fabregas devrait alors le remplacer en pointe) est la seule inconnue du onze catalan. Côté parisien, Carlo Ancelotti tente l'intox concernant la titularisation de Thiago Silva au centre de la défense. Si la star brésilienne devrait être bien présente, le cas Thiago Motta pose davantage de questions. Poursuivi par la poisse, l'international italien multiplie les blessures depuis le début de saison et est hors condition comme l'a confirmé Ancelotti en conférence de presse. David Beckham devrait dès lors être à nouveau titularisé au poste de récupérateur aux côtés de Marco Verratti. Si Paris rêve d'un exploit historique, les statistiques ne plaident pas en sa faveur. Depuis 2008, le Barça a remporté 20 de ses 28 rencontres disputées à domicile (concédant seulement deux défaites) et affiche un ratio de 76 buts inscrits pour 23 encaissés. Thomas Bricmont