Si Manor Solomon (69e) a répondu à Ilkay Gündogan (56e), ce résultat permet aux Skyblues de s'assurer de la première place du groupe C avec onze points, soit cinq de plus que leurs adversaires du jour, deuxièmes.

Dans l'autre rencontre du groupe, l'Atalanta de Bergame a dominé le Dinamo Zagreb (2-0).

Ukrainiens, Italiens et Croates se disputeront donc la deuxième place lors de la 6e et dernière journée, le 11 décembre, avec un avantage au Shakhtar qualifié en cas de victoire sur l'Atalanta.

Pour Pep Guardiola et ses hommes, l'essentiel est assuré: City retrouvera la phase à élimination directe de la C1, comme à chaque fois depuis l'édition 2012-2013.

C'est même la dixième fois de rang si on inclue la Ligue Europa.

En Ligue des champions, le parcours européen de City s'est arrêté en quarts de finale lors des deux dernières saisons.

Pour atteindre ce stade, le champion d'Angleterre, laborieux depuis quelques semaines, devra cependant montrer autre chose.

Car, à l'Etihad Stadium ce mardi, les Mancuniens ont certes eu le ballon mais n'ont jamais vraiment inquiété le Shakhtar.

Le but de Gündogan, juste avant l'heure de jeu, n'a servi qu'à mettre en lumière les carences des hommes de Pep Guardiola.

La preuve? Douze minutes plus tard, la défense anglaise a une nouvelle fois montré ses errements et permis à Solomon d'égaliser.

Le Shakhtar reste donc en course et évite sa première défaite depuis le 18 septembre et la réception de... Manchester City (3-0).

Depuis, le cador ukrainien a enchaîné huit victoires et trois nuls. Un parcours qu'il faudra confirmer à domicile, en décembre, face à l'Atalanta, principal concurrent pour le dernier billet pour les huitièmes.

De son côté, le Dinamo va recevoir City, qui devrait mettre plusieurs cadres au repos, le déplacement en Croatie étant programmé entre deux chocs face à Manchester United et Arsenal en championnat. Zagreb devra l'emporter et espérer que le Shakhtar ne gagne pas pour se qualifier.

Si Manor Solomon (69e) a répondu à Ilkay Gündogan (56e), ce résultat permet aux Skyblues de s'assurer de la première place du groupe C avec onze points, soit cinq de plus que leurs adversaires du jour, deuxièmes.Dans l'autre rencontre du groupe, l'Atalanta de Bergame a dominé le Dinamo Zagreb (2-0).Ukrainiens, Italiens et Croates se disputeront donc la deuxième place lors de la 6e et dernière journée, le 11 décembre, avec un avantage au Shakhtar qualifié en cas de victoire sur l'Atalanta.Pour Pep Guardiola et ses hommes, l'essentiel est assuré: City retrouvera la phase à élimination directe de la C1, comme à chaque fois depuis l'édition 2012-2013.C'est même la dixième fois de rang si on inclue la Ligue Europa.En Ligue des champions, le parcours européen de City s'est arrêté en quarts de finale lors des deux dernières saisons. Pour atteindre ce stade, le champion d'Angleterre, laborieux depuis quelques semaines, devra cependant montrer autre chose.Car, à l'Etihad Stadium ce mardi, les Mancuniens ont certes eu le ballon mais n'ont jamais vraiment inquiété le Shakhtar.Le but de Gündogan, juste avant l'heure de jeu, n'a servi qu'à mettre en lumière les carences des hommes de Pep Guardiola.La preuve? Douze minutes plus tard, la défense anglaise a une nouvelle fois montré ses errements et permis à Solomon d'égaliser.Le Shakhtar reste donc en course et évite sa première défaite depuis le 18 septembre et la réception de... Manchester City (3-0).Depuis, le cador ukrainien a enchaîné huit victoires et trois nuls. Un parcours qu'il faudra confirmer à domicile, en décembre, face à l'Atalanta, principal concurrent pour le dernier billet pour les huitièmes. De son côté, le Dinamo va recevoir City, qui devrait mettre plusieurs cadres au repos, le déplacement en Croatie étant programmé entre deux chocs face à Manchester United et Arsenal en championnat. Zagreb devra l'emporter et espérer que le Shakhtar ne gagne pas pour se qualifier.