"L'équipe est toujours vivante"

"Ça ne change rien. L'équipe est toujours vivante, debout, convaincue qu'elle va faire un grand match, avec une grosse envie de disputer un huitième de finale retour de Ligue des champions". Ce sont les mots de l'entraineur espagnol, avant la rencontre de ce soir, sur la passe difficile que traverse son équipe. 4 défaites sur leurs 5 derniers matchs, dont une élimination en Coupe du Roi, et un podium qui s'éloigne peu à peu. Les Andalous, auteurs d'un début de saison canon, sont certainement à court de rythme, mais pas abattus pour autant. En effet, les vainqueurs de la dernière édition de l'Europa League ont toutes leurs chances face à un Borussia Dortmund en dent de scie cette saison. Les Allemands seront privés de Jadon Sancho, et toujours d'Axel Witsel. Avec un Erling Haaland remis de justesse, donc peut-être pas à 100%. Julen Lopetegui comptera lui sur ses hommes forts, comme En-Neyseri et Koundé pour être dans leur meilleur soir. Avec 2 buts à remonter, les Sévillans vont devoir emballer la partie pour rattraper leur retard.

Accoutumé aux joutes européennes d'un "échelon inférieur" avec l'Europa League, on attend du FC Séville qu'ils passent ce cap en Ligue des Champions. Les Andalous n'ont atteint les quarts de finale que deux fois dans leur histoire, dont la dernière fois en 2018, une énigme pour l'équipe recordman de victoires en Europa League. Pour le Borussia, non plus, les exercices précédents ne sont pas très flatteurs. Les Allemands n'ont plus rejoint les quarts de la compétition depuis 2017. L'heure est donc venue pour les Espagnols de prouver qu'ils ont les capacités pour franchir cette étape. Capables rivaliser en championnat contre les mastodontes que sont le Real, le Barça et l'Atletico, le FC Séville peut aujourd'hui envoyer un message à toute l'Europe, et démontrer qu'ils sont enfin passer à l'échelon supérieur.

Vincent Attardo (st.)

"Ça ne change rien. L'équipe est toujours vivante, debout, convaincue qu'elle va faire un grand match, avec une grosse envie de disputer un huitième de finale retour de Ligue des champions". Ce sont les mots de l'entraineur espagnol, avant la rencontre de ce soir, sur la passe difficile que traverse son équipe. 4 défaites sur leurs 5 derniers matchs, dont une élimination en Coupe du Roi, et un podium qui s'éloigne peu à peu. Les Andalous, auteurs d'un début de saison canon, sont certainement à court de rythme, mais pas abattus pour autant. En effet, les vainqueurs de la dernière édition de l'Europa League ont toutes leurs chances face à un Borussia Dortmund en dent de scie cette saison. Les Allemands seront privés de Jadon Sancho, et toujours d'Axel Witsel. Avec un Erling Haaland remis de justesse, donc peut-être pas à 100%. Julen Lopetegui comptera lui sur ses hommes forts, comme En-Neyseri et Koundé pour être dans leur meilleur soir. Avec 2 buts à remonter, les Sévillans vont devoir emballer la partie pour rattraper leur retard.Accoutumé aux joutes européennes d'un "échelon inférieur" avec l'Europa League, on attend du FC Séville qu'ils passent ce cap en Ligue des Champions. Les Andalous n'ont atteint les quarts de finale que deux fois dans leur histoire, dont la dernière fois en 2018, une énigme pour l'équipe recordman de victoires en Europa League. Pour le Borussia, non plus, les exercices précédents ne sont pas très flatteurs. Les Allemands n'ont plus rejoint les quarts de la compétition depuis 2017. L'heure est donc venue pour les Espagnols de prouver qu'ils ont les capacités pour franchir cette étape. Capables rivaliser en championnat contre les mastodontes que sont le Real, le Barça et l'Atletico, le FC Séville peut aujourd'hui envoyer un message à toute l'Europe, et démontrer qu'ils sont enfin passer à l'échelon supérieur. Vincent Attardo (st.)