Battue 2-1 à l'aller, la Juventus se compliquait la tâche en concédant un penalty, transformé par Sergio Oliveira, dès la 19e minute. Federico Chiesa remettait les deux équipes à égalité sur l'ensemble des deux matchs par un doublé (49e et 63e). Entre les deux buts turinois, Mehdi Taremi laissait ses équipiers à dix, après deux cartes jaunes (54e). Le score n'évoluait plus et la rencontre se prolongeait aux prolongations.

En prolongations, Sergio Oliveira signait le 2-2 et plaçait Porto aux commandes sur l'ensemble des deux matchs d'un coup-franc à ras-de-terre (115e). Dans la foulée, Adrien Rabiot relançait le suspense d'une tête rageuse (117e). La Juventus avait besoin d'encore un but pour se qualifier, Porto gardant l'avantage sur les buts à l'extérieur. Il ne viendra pas. Les 'Bianconeri' échouent pour la deuxième année consécutive en huitième de finale, après avoir été éliminé par Lyon au même stade de l'épreuve la saison passée. Le FC Porto de Sergio Conceicao, ancien joueur du Standard, rejoint le Borussia Dortmund, qualifié après son partage 2-2 contre Séville. Le Borussia s'était imposé 2-3 à Séville à l'aller.

Les huitièmes de finale retour se poursuivent mercredi, avec Liverpool/Leipzig et Paris Saint-Germain/Barcelone.Liverpool et le PSG partent en ballottage favorable après leur victoire 0-2 et 1-4 à l'aller.

Battue 2-1 à l'aller, la Juventus se compliquait la tâche en concédant un penalty, transformé par Sergio Oliveira, dès la 19e minute. Federico Chiesa remettait les deux équipes à égalité sur l'ensemble des deux matchs par un doublé (49e et 63e). Entre les deux buts turinois, Mehdi Taremi laissait ses équipiers à dix, après deux cartes jaunes (54e). Le score n'évoluait plus et la rencontre se prolongeait aux prolongations. En prolongations, Sergio Oliveira signait le 2-2 et plaçait Porto aux commandes sur l'ensemble des deux matchs d'un coup-franc à ras-de-terre (115e). Dans la foulée, Adrien Rabiot relançait le suspense d'une tête rageuse (117e). La Juventus avait besoin d'encore un but pour se qualifier, Porto gardant l'avantage sur les buts à l'extérieur. Il ne viendra pas. Les 'Bianconeri' échouent pour la deuxième année consécutive en huitième de finale, après avoir été éliminé par Lyon au même stade de l'épreuve la saison passée. Le FC Porto de Sergio Conceicao, ancien joueur du Standard, rejoint le Borussia Dortmund, qualifié après son partage 2-2 contre Séville. Le Borussia s'était imposé 2-3 à Séville à l'aller. Les huitièmes de finale retour se poursuivent mercredi, avec Liverpool/Leipzig et Paris Saint-Germain/Barcelone.Liverpool et le PSG partent en ballottage favorable après leur victoire 0-2 et 1-4 à l'aller.