Face au Zenit, les Brugeois avaient dû se passer de Simon Mignolet, Michael Krmencik et Odilon Kossounou, testés positifs quelques jours plus tôt. Les trois joueurs ont pu reprendre l'entraînement dimanche après un test négatif.

Du côté romain, l'entraîneur Simone Inzaghi ne peut compter que sur seize joueurs pour affronter les champions de Belgique. Les Romains seront notamment privés de leur buteur Ciro Immobile et de leur meneur de jeu Luis Alberto, restés à Rome où ils ont passés un test de détection du coronavirus. Le club n'a pas encore communiqué à ce sujet, qu'il communiquerait seulement mercredi sur cette "situation relative au coronavirus".

Le vainqueur de ce duel pourra s'isoler en tête du groupe F. La semaine dernière, les Romains ont pris le dessus sur Dortmund (3-1).

"Nous restons réalistes", dit l'entraîneur brugeois Philippe Clement. "La Lazio a plus de qualité que nous. Comme face au Zenit, nous allons miser sur notre enthousiasme. Nous serons alors en position pour réaliser quelque chose de spécial, les joueurs l'ont déjà montré la saison dernière. Il est encore trop tôt pour parler de la 2e place du groupe. Nous allons jouer cinq finales et nous verrons."

Les Brugeois ne pourront pas compter sur le soutien de leur public mercredi car la rencontre se jouera à huis clos. "La semaine dernière, le Zenit a joué avec de l'énergie supplémentaire lorsqu'ils jouaient vers leur kop. Nous n'aurons pas cela. Mais je ne veux pas en faire une fixation. Il est vrai que nous avons perdu des matches à huis clos mais ces matches auraient aussi pu tourner autrement. Nous ne pouvons pas imputer ces défaites au huis clos. Nous savons que nous avons les meilleurs supporters du pays et ils nous manquent."

Face au Zenit, les Brugeois avaient dû se passer de Simon Mignolet, Michael Krmencik et Odilon Kossounou, testés positifs quelques jours plus tôt. Les trois joueurs ont pu reprendre l'entraînement dimanche après un test négatif. Du côté romain, l'entraîneur Simone Inzaghi ne peut compter que sur seize joueurs pour affronter les champions de Belgique. Les Romains seront notamment privés de leur buteur Ciro Immobile et de leur meneur de jeu Luis Alberto, restés à Rome où ils ont passés un test de détection du coronavirus. Le club n'a pas encore communiqué à ce sujet, qu'il communiquerait seulement mercredi sur cette "situation relative au coronavirus". Le vainqueur de ce duel pourra s'isoler en tête du groupe F. La semaine dernière, les Romains ont pris le dessus sur Dortmund (3-1). "Nous restons réalistes", dit l'entraîneur brugeois Philippe Clement. "La Lazio a plus de qualité que nous. Comme face au Zenit, nous allons miser sur notre enthousiasme. Nous serons alors en position pour réaliser quelque chose de spécial, les joueurs l'ont déjà montré la saison dernière. Il est encore trop tôt pour parler de la 2e place du groupe. Nous allons jouer cinq finales et nous verrons." Les Brugeois ne pourront pas compter sur le soutien de leur public mercredi car la rencontre se jouera à huis clos. "La semaine dernière, le Zenit a joué avec de l'énergie supplémentaire lorsqu'ils jouaient vers leur kop. Nous n'aurons pas cela. Mais je ne veux pas en faire une fixation. Il est vrai que nous avons perdu des matches à huis clos mais ces matches auraient aussi pu tourner autrement. Nous ne pouvons pas imputer ces défaites au huis clos. Nous savons que nous avons les meilleurs supporters du pays et ils nous manquent."