Les 'Nerazzurri' ont en effet eu énormément de difficultés à se procurer des occasions et même à s'afficher régulièrement dans la moitié de terrain adverse. Plus en verve, le Slavia Prague a joué courageusement et a pris les commandes à la 64e grâce à l'ancien attaquant de Zute Waregem Peter Olayinka. Dangereux également avec l'ex-Anderlechtois Nicolae Stanciu, les Tchèques se sont procurés plusieurs occasions de doubler leur avance mais n'ont pas tué le match. L'Inter a donc pu égaliser dans les arrêts de jeu grâce à Nicolo Barella qui a repris au vol un ballon repoussé par la barre (90e+3).

Dans l'autre rencontre au programme à 18h55, Lyon a récolté un partage 1-1 face au Zenit St-Petersbourg. Jason Denayer était présent, brassard de capitaine au bras, au centre de la défense française. Celle-ci est restée complètement immobile en fin de première mi-temps sur une combinaison qui a libéré la frappe de Sardar Azmoun pour le but du 0-1. En deuxième période, les Gônes ont montré un meilleur visage et sont parvenus à égaliser grâce à un penalty obtenu et transformé par Memphis Depay (51e). Dans l'autre rencontre du groupe G, Benfica reçoit Leipzig.