"Je voudrais dire quelque chose: on parle de respect avec les arbitres, mais il a dit: 'Fuck off' à Leandro Paredes. Nous si on dit ça, on a une sanction de trois ou quatre matches", a certifié le milieu de terrain espagnol du PSG Ander Herrera au micro de RMC Sport.

"Moi aussi je l'ai entendu, il m'a dit: 'Fuck you'", a abondé Marco Verratti sur la chaîne diffusant le match. "Si moi je dis ça, je prends dix matches."

Le directeur sportif du Paris SG, Leonardo, a aussi réagi. "On a parlé de ça, je pense que vous avez trouvé les images. C'est tellement clair que je ne commente même pas", a dit le Brésilien.

"C'est dommage, la manière, je ne veux pas baser notre élimination sur la question de l'arbitrage mais je pense qu'il y a eu beaucoup de situations qui n'étaient peut-être pas bien gérées" par l'arbitre, a ajouté le dirigeant.

L'entraîneur Mauricio Pochettino n'a pas insisté sur le sujet. "Verratti et Ander l'ont dit à la télé, il faut croire ce qu'ils nous ont dit. Mais aujourd'hui, le plus important, c'est qu'on n'est pas en finale. Je n'ai rien entendu de la ligne de touche. L'UEFA va peut-être enquêter, mais ce n'est pas une excuse".

La rencontre a été hachée une fois que Manchester City s'est détaché au score, menant 2-0 et assurant sa qualification, après sa victoire (2-1) à Paris à l'aller.

Angel Di Maria a été exclu à la 69e minute pour un coup de pied à Fernandinho. Le Paris SG a aussi reçu quatre avertissements, pour Herrera (22e), Verratti (71e), Presnel Kimpembe (87e) et Danilo Pereira (89e).

"Je voudrais dire quelque chose: on parle de respect avec les arbitres, mais il a dit: 'Fuck off' à Leandro Paredes. Nous si on dit ça, on a une sanction de trois ou quatre matches", a certifié le milieu de terrain espagnol du PSG Ander Herrera au micro de RMC Sport."Moi aussi je l'ai entendu, il m'a dit: 'Fuck you'", a abondé Marco Verratti sur la chaîne diffusant le match. "Si moi je dis ça, je prends dix matches."Le directeur sportif du Paris SG, Leonardo, a aussi réagi. "On a parlé de ça, je pense que vous avez trouvé les images. C'est tellement clair que je ne commente même pas", a dit le Brésilien."C'est dommage, la manière, je ne veux pas baser notre élimination sur la question de l'arbitrage mais je pense qu'il y a eu beaucoup de situations qui n'étaient peut-être pas bien gérées" par l'arbitre, a ajouté le dirigeant.L'entraîneur Mauricio Pochettino n'a pas insisté sur le sujet. "Verratti et Ander l'ont dit à la télé, il faut croire ce qu'ils nous ont dit. Mais aujourd'hui, le plus important, c'est qu'on n'est pas en finale. Je n'ai rien entendu de la ligne de touche. L'UEFA va peut-être enquêter, mais ce n'est pas une excuse".La rencontre a été hachée une fois que Manchester City s'est détaché au score, menant 2-0 et assurant sa qualification, après sa victoire (2-1) à Paris à l'aller.Angel Di Maria a été exclu à la 69e minute pour un coup de pied à Fernandinho. Le Paris SG a aussi reçu quatre avertissements, pour Herrera (22e), Verratti (71e), Presnel Kimpembe (87e) et Danilo Pereira (89e).