Absent le week-end dernier contre Ostende, Paul Onuachu était cette fois dans le onze de base limbourgeois. Et c'est le Nigérian, meilleur buteur du dernier championnat, qui a ouvert le score à la 39eminute. Ito centrait de la droite en direction de la tête d'Onuachu, qui marquait son premier but de la saison, permettant aux troupes de John van den Brom de mener 1-0 au repos.

Maycon manqua de peu l'égalisation à la 52e minute, son tir frôlant la transversale de Vandevoordt. Deux minutes plus tard, Onuachu se retrouvait en position de doubler la mise mais son envoi était capté par Trubin.

Tetê alertait une première fois Vandevoordt à l'heure de jeu, envoyant le ballon dans le filet latéral. Le Brésilien se retrouvait de nouveau dans le rectangle limbourgeois à la 63e minute, mais cette fois seul aux onze mètres. Le Shakhtar venait en effet de se voir accorder un penalty pour une faute de Munoz dans la surface, penalty transformé par Tetê qui ramenait l'égalité au marquoir.

Alors que Genk se montrait coup sur coup dangereux via Ita (80e) et Bongonda sur coup franc (82e), ce furent les vice-champions d'Ukrainie qui plantèrent un 2e but à la 83e minute. Marlos donnait le cuir à Alan Patrick qui fit trembler les filets, fixant le score final à 1-2.

Le match retour aura lieu mardi prochain en Ukraine sur la pelouse du Stade Olympique de Kiev. Alors que le perdant se retrouvera en phase de poules de l'Europa League, le vainqueur de ce duel belgo-ukrainien affrontera en barrages de la C1 soit l'AS Monaco, soit le Sparta Prague. Il y a de grandes chances que ce soit Monaco, l'ASM ayant fait un grand pas vers la qualifcation en s'imposant 0-2 à l'aller mardi dans la capitale tchèque, grâce à des buts de Tchouameni (37) et Volland (59).

Absent le week-end dernier contre Ostende, Paul Onuachu était cette fois dans le onze de base limbourgeois. Et c'est le Nigérian, meilleur buteur du dernier championnat, qui a ouvert le score à la 39eminute. Ito centrait de la droite en direction de la tête d'Onuachu, qui marquait son premier but de la saison, permettant aux troupes de John van den Brom de mener 1-0 au repos. Maycon manqua de peu l'égalisation à la 52e minute, son tir frôlant la transversale de Vandevoordt. Deux minutes plus tard, Onuachu se retrouvait en position de doubler la mise mais son envoi était capté par Trubin. Tetê alertait une première fois Vandevoordt à l'heure de jeu, envoyant le ballon dans le filet latéral. Le Brésilien se retrouvait de nouveau dans le rectangle limbourgeois à la 63e minute, mais cette fois seul aux onze mètres. Le Shakhtar venait en effet de se voir accorder un penalty pour une faute de Munoz dans la surface, penalty transformé par Tetê qui ramenait l'égalité au marquoir. Alors que Genk se montrait coup sur coup dangereux via Ita (80e) et Bongonda sur coup franc (82e), ce furent les vice-champions d'Ukrainie qui plantèrent un 2e but à la 83e minute. Marlos donnait le cuir à Alan Patrick qui fit trembler les filets, fixant le score final à 1-2. Le match retour aura lieu mardi prochain en Ukraine sur la pelouse du Stade Olympique de Kiev. Alors que le perdant se retrouvera en phase de poules de l'Europa League, le vainqueur de ce duel belgo-ukrainien affrontera en barrages de la C1 soit l'AS Monaco, soit le Sparta Prague. Il y a de grandes chances que ce soit Monaco, l'ASM ayant fait un grand pas vers la qualifcation en s'imposant 0-2 à l'aller mardi dans la capitale tchèque, grâce à des buts de Tchouameni (37) et Volland (59).