Le PSG, Man City et le Bayern : les grosses têtes d'affiche

Qualifié après une manche aller de grande qualité, et une manche retour de moins bonne facture mais tout de même maitrisée, le PSG a surmonté ses anciens démons en venant à bout du FC Barcelone. Les hommes forts parisiens ont répondu présents lors de cette double confrontation. À commencer par Kylian Mbappé, auteur d'un triplé retentissant à l'aller, et buteur au match retour. Le dernier rempart, Keylor Navas a lui aussi été au rendez-vous de cette affiche. Sans Neymar, ni Di Maria, les Parisiens ont démontré qu'ils avaient un tas d'autres ressources et qu'ils pouvaient être solides. Le club de la capitale lance un message à toute l'Europe, fini l'angoisse d'une "remontada". Les hommes de Pochettino sont prêts à réaliser leurs rêves.

Dans cette catégorie poids lourd, le Bayern Munich et Manchester City sont aussi de la partie. Les Allemands doivent finir le travail à domicile face à la Lazio, après l'avoir emporté 4-1 à Rome. Le club Bavarois parait toujours aussi fort que l'année dernière et compte bien défendre son titre. Pour les Citizens, la victoire 2-0 au Borussia Park de Monchengladbach constitue un bel avantage avant le match retour. Les hommes de Guardiola sont impressionnants de maitrise cette saison, en championnat comme en C1. L'occasion d'enfin répondre aux attentes placées en eux.

Liverpool, Dortmund, Real : ils sont capables de tout

Liverpool et le Borussia Dortmund ont validé leur ticket pour les quarts de finale cette semaine. Contrairement à leurs performances en championnat, les Reds ont allié efficacité offensive et solidité défensive pour cette double confrontation contre Leipzig. Deux victoires 2-0, Mané et Salah buteurs lors des deux matchs, c'est un Liverpool retrouvé et dangereux pour la suite de la compétition. Ils sont les acteurs d'un des huitièmes les plus spectaculaires. Le Borussia Dortmund s'est fait peur, mais est venu à bout du FC Séville. L'acteur principal n'est autre qu'Erling Haaland, auteur de deux doublés. Doté d'une puissance offensive létale, mais d'une défense assez friable, les Allemands feront office d'épouvantail de la Ligue des Champions.

Comment parler de C1 sans citer le Real Madrid. Les Merengues sont repartis de Bergame avec une victoire 1-0, un résultat satisfaisant. Cependant, le Real n'est pas au mieux cette année dans "sa" compétition. Qualifié sur le fil lors de l'ultime journée durant la phase de poule, les hommes de Zidane seront faces à leurs responsabilités, et devront prouver qu'il ne faut surtout pas les enterrer.

La surprise Porto - Chelsea-Atletico, indécision totale

Dors et déjà surprise de cette édition, le FC Porto fera office de proie idéale lors du prochain tirage. Pourtant, les Portugais ont fait tomber la Juve de Ronaldo en huitièmes. Séduisants au match aller, valeureux et solidaires au match retour, ils ne seront absolument pas un cadeau pour leur futur adversaire. Les coéquipiers de Pepe ne craignent personne et sont prêts à déjouer à nouveau les pronostics. C'est certainement la rencontre la plus indécise.

Chelsea a remporté la première manche, 1-0 au Wanda Metropolitano, sur une inspiration d'Olivier Giroud. Les Blues sont plus que jamais en forme ces dernières semaines. Depuis l'arrivée de Thomas Tuchel sur le banc, son équipe n'a perdu aucun match. À Stamford Bridge, Chelsea aura donc l'avantage grâce à leur but à l'extérieur. Mais c'est sans compter sur la grinta de l'équipe d'El Cholo.

L'Atletico, toujours leader de Liga, a les armes pour inverser la tendance. Dans une meilleure forme depuis cette défaite, les Colchoneros ont déjà su montrer les dents dans ce genre de situation. Poussé en prolongation par Liverpool l'an passé, les Espagnols ont inscrit 3 buts lors de ces prolongations pour finalement éliminer les Reds. Un match riche en rebondissement nous attend donc la semaine prochaine.

Vincent Attardo (st.)

Qualifié après une manche aller de grande qualité, et une manche retour de moins bonne facture mais tout de même maitrisée, le PSG a surmonté ses anciens démons en venant à bout du FC Barcelone. Les hommes forts parisiens ont répondu présents lors de cette double confrontation. À commencer par Kylian Mbappé, auteur d'un triplé retentissant à l'aller, et buteur au match retour. Le dernier rempart, Keylor Navas a lui aussi été au rendez-vous de cette affiche. Sans Neymar, ni Di Maria, les Parisiens ont démontré qu'ils avaient un tas d'autres ressources et qu'ils pouvaient être solides. Le club de la capitale lance un message à toute l'Europe, fini l'angoisse d'une "remontada". Les hommes de Pochettino sont prêts à réaliser leurs rêves. Dans cette catégorie poids lourd, le Bayern Munich et Manchester City sont aussi de la partie. Les Allemands doivent finir le travail à domicile face à la Lazio, après l'avoir emporté 4-1 à Rome. Le club Bavarois parait toujours aussi fort que l'année dernière et compte bien défendre son titre. Pour les Citizens, la victoire 2-0 au Borussia Park de Monchengladbach constitue un bel avantage avant le match retour. Les hommes de Guardiola sont impressionnants de maitrise cette saison, en championnat comme en C1. L'occasion d'enfin répondre aux attentes placées en eux.Liverpool et le Borussia Dortmund ont validé leur ticket pour les quarts de finale cette semaine. Contrairement à leurs performances en championnat, les Reds ont allié efficacité offensive et solidité défensive pour cette double confrontation contre Leipzig. Deux victoires 2-0, Mané et Salah buteurs lors des deux matchs, c'est un Liverpool retrouvé et dangereux pour la suite de la compétition. Ils sont les acteurs d'un des huitièmes les plus spectaculaires. Le Borussia Dortmund s'est fait peur, mais est venu à bout du FC Séville. L'acteur principal n'est autre qu'Erling Haaland, auteur de deux doublés. Doté d'une puissance offensive létale, mais d'une défense assez friable, les Allemands feront office d'épouvantail de la Ligue des Champions. Comment parler de C1 sans citer le Real Madrid. Les Merengues sont repartis de Bergame avec une victoire 1-0, un résultat satisfaisant. Cependant, le Real n'est pas au mieux cette année dans "sa" compétition. Qualifié sur le fil lors de l'ultime journée durant la phase de poule, les hommes de Zidane seront faces à leurs responsabilités, et devront prouver qu'il ne faut surtout pas les enterrer. Dors et déjà surprise de cette édition, le FC Porto fera office de proie idéale lors du prochain tirage. Pourtant, les Portugais ont fait tomber la Juve de Ronaldo en huitièmes. Séduisants au match aller, valeureux et solidaires au match retour, ils ne seront absolument pas un cadeau pour leur futur adversaire. Les coéquipiers de Pepe ne craignent personne et sont prêts à déjouer à nouveau les pronostics. C'est certainement la rencontre la plus indécise.Chelsea a remporté la première manche, 1-0 au Wanda Metropolitano, sur une inspiration d'Olivier Giroud. Les Blues sont plus que jamais en forme ces dernières semaines. Depuis l'arrivée de Thomas Tuchel sur le banc, son équipe n'a perdu aucun match. À Stamford Bridge, Chelsea aura donc l'avantage grâce à leur but à l'extérieur. Mais c'est sans compter sur la grinta de l'équipe d'El Cholo. L'Atletico, toujours leader de Liga, a les armes pour inverser la tendance. Dans une meilleure forme depuis cette défaite, les Colchoneros ont déjà su montrer les dents dans ce genre de situation. Poussé en prolongation par Liverpool l'an passé, les Espagnols ont inscrit 3 buts lors de ces prolongations pour finalement éliminer les Reds. Un match riche en rebondissement nous attend donc la semaine prochaine. Vincent Attardo (st.)