A Paris, mercredi, le champion de France, racheté en 2011 par le Qatar, accueille donc son jumeau, Manchester City, propriété d'un fonds d'investissement d'Abou Dhabi depuis 2008.

Si le modèle économique est proche, le développement diverge. En peu de temps, le PSG a davantage gagné en exposition médiatique et crédibilité sportive.

Samir Nasri, joueur de City (qui n'avait pas été inscrit sur la liste en C1 pour raisons médicales), acquiesce. "Pourquoi? Beaucoup plus de stabilité au PSG. Leonardo a construit l'équipe et Blanc est dans la continuité de ce que faisait Ancelotti. Au niveau du recrutement, (à Manchester City), ça change beaucoup, il y a trois ou quatre nouveaux joueurs qui arrivent chaque été", confie-t-il dans L'Equipe.

Le Barça est-il remis ?

Pour Barcelone, le match contre l'Atletico arrive peut-être un peu vite mardi. Car Samedi, les Catalans ont perdu le clasico contre l'autre club de Madrid, le Real, de façon frustrante, puisqu'ils menaient 1 à 0 avant de finir battus 2 à 1 malgré une supériorité numérique à 11 contre 10.

Les "Colchoneros" carburent eux à plein régime avec une démonstration face au Betis Séville (5-1) le week-end passé.

Le Real relancé?

Après son premier clasico réussi sur le banc, Zinédine Zidane va arriver en confiance sur la pelouse de Wolfsburg mercredi. Le Real Madrid peut toujours s'appuyer sur ses deux têtes chercheuses en attaque, Karim Benzema et Cristiano Ronaldo.

Le Bayern favori

Enfin, Benfica peut trembler mardi face au Bayern de Pep Guardiola. La qualification en quart, arrachée en prolongation en huitième de finale retour contre la Juventus, est encore dans toutes les mémoires.

Programme

Les quarts de finale aller de la Ligue des champions se joueront mardi 5 et mercredi 6 avril. Ils débuteront ce mardi par FC Barcelone - Atletico Madrid (20h45) et Bayern Munich - Benfica (20h45).

Mercredi, place à Paris Saint-Germain - Manchester City (20h45) et Wolfsburg - Real Madrid (20h45).

Les matchs retour auront lieu les mardi 12 et mercredi 13 avril.

A Paris, mercredi, le champion de France, racheté en 2011 par le Qatar, accueille donc son jumeau, Manchester City, propriété d'un fonds d'investissement d'Abou Dhabi depuis 2008. Si le modèle économique est proche, le développement diverge. En peu de temps, le PSG a davantage gagné en exposition médiatique et crédibilité sportive. Samir Nasri, joueur de City (qui n'avait pas été inscrit sur la liste en C1 pour raisons médicales), acquiesce. "Pourquoi? Beaucoup plus de stabilité au PSG. Leonardo a construit l'équipe et Blanc est dans la continuité de ce que faisait Ancelotti. Au niveau du recrutement, (à Manchester City), ça change beaucoup, il y a trois ou quatre nouveaux joueurs qui arrivent chaque été", confie-t-il dans L'Equipe.Le Barça est-il remis ? Pour Barcelone, le match contre l'Atletico arrive peut-être un peu vite mardi. Car Samedi, les Catalans ont perdu le clasico contre l'autre club de Madrid, le Real, de façon frustrante, puisqu'ils menaient 1 à 0 avant de finir battus 2 à 1 malgré une supériorité numérique à 11 contre 10. Les "Colchoneros" carburent eux à plein régime avec une démonstration face au Betis Séville (5-1) le week-end passé. Le Real relancé? Après son premier clasico réussi sur le banc, Zinédine Zidane va arriver en confiance sur la pelouse de Wolfsburg mercredi. Le Real Madrid peut toujours s'appuyer sur ses deux têtes chercheuses en attaque, Karim Benzema et Cristiano Ronaldo. Le Bayern favoriEnfin, Benfica peut trembler mardi face au Bayern de Pep Guardiola. La qualification en quart, arrachée en prolongation en huitième de finale retour contre la Juventus, est encore dans toutes les mémoires.ProgrammeLes quarts de finale aller de la Ligue des champions se joueront mardi 5 et mercredi 6 avril. Ils débuteront ce mardi par FC Barcelone - Atletico Madrid (20h45) et Bayern Munich - Benfica (20h45).Mercredi, place à Paris Saint-Germain - Manchester City (20h45) et Wolfsburg - Real Madrid (20h45). Les matchs retour auront lieu les mardi 12 et mercredi 13 avril.