Ted Lasso, c'est le nom d'un entraîneur de football américain au niveau universitaire dont les méthodes d'entraînement un peu particulières lui ont permis d'obtenir quelques beaux résultats et d'être une petite vedette des médias américains. De l'autre côté de l'Atlantique où le soccer est roi, l'AFC Richmond, est au plus mal. Sa nouvelle propriétaire Rebecca Walton, a hérité du club après un divorce houleux avec son mari milliardaire. Elle décide de se venger de lui en s'attaquant à un bien qui lui tient à coeur et donc en essayant de réduire au maximum les chances de l'équipe de se maintenir en Premier League . Engager un olibrius américain qui ne connaît même pas les règles de son nouveau sport semble évidemment le plan parfait. Mais c'était sans doute sous-estimer le pouvoir de séduction et la sympathie naturelle de Ted Lasso.

Le football n'est évidemment qu'un arrière-plan dans cette série où les petites leçons de vie et l'humour sont au centre du scénario. Néanmoins, pour apporter une certaine crédibilité, la série d'Apple utilise de vraies références au football anglais, même si on retrouve quelques erreurs. Pour pousser la légende de l'AFC Richmond, l'équipe marketing de la série n'a pas hésité à créer des profils sur les réseaux sociaux comme celui du club et de ses personnages principales afin de mêler la fiction à la réalité.

Un club fictif aussi vieux que la Juventus et l'Union Saint-Gilloise

Dans la vraie vie, il existe pourtant bien un club de football à Richmond. Il n'a cependant rien à voir avec le standing de l'équipe de Ted Lasso. Hampton & Richmond Borough FC, évolue en National League South, soit 5 divisions en dessous de la Premier League dans laquelle évolue l'AFC Richmond au début de la série. Les lettres AFC font simplement références à Association Football Club que l'on retrouve aussi acollées à des clubs comme Wimbledon, Sunderland ou Bournemouth. Le club est située dans l'ouest de Londres. Une partie de Londres où l'on retrouve Chelsea, Queen's Park Rangers, Fulham et Brentford qui sera l'un des adversaires évoqués dans la série.

Le club arbore une devise latine (un peu approximative selon certains experts) "Gradarius Firmus Victoria" qui signifie "une main ferme nous guide vers la victoire" et qui est un peu présente partout dans le stade ainsi que dans la salle de conférence de rpesse ou dans les vestiaires. Certains clubs ont en effet des maximes latines, même sur leurs écussons. Citons les cas d'Everton avec son "Nil Satis Nisi optimum" (Rien que le meilleur est assez bon) ou Blackburn avec "Arte et Labore" (La compétence et le travail). Enfin, Richmond aurait été fondé en 1897. Ce n'est pas vraiment une référence à des clubs en particulier mais sachez que la Juventus et... l'Union Saint-Gilloise l'ont été la même année.

Le panneau "Believe" s'est installé à Elland Road, l'antre de Leeds

"Believe" ou "croire" en français, c'est le crédo de Ted Lasso, un éternel optimiste. Il n'hésite pas à l'écrire sur une pancarte qu'il place au-dessus de la porte de son bureau situé dans le vestiaire de Richmond afin que ses joueurs n'oublient pas qu'ils doivent toujours croire en eux et en leurs rêves. Dans certains épisode, et notamment le dernier de la saison 2, l'on voit les joueurs mettre tous ensemble leurs mains sur l'affiche. C'est une petite allusion aux joueurs de Liverpool, qui avant de pénétrer sur le terrain d'Anfield Road, touchent de la main la pancarte "This is Anfield" située au dessus de la porte de sortie des vestiaires. La fiction s'est même désormais invitée dans la réalité puisque suite au succès de la série, le club de Leeds a désormais un panneau "Believe" à l'entrée du tunnel des joueurs.

Crédo de Ted Lasso qui en a fait une affiche au-dessus de la porte de son bureau, "Believe" est désormais affiché à l'entrée du tunnel d'Elland Road, le stade de Leeds. Quand la réalité s'inspire de la fiction., iStock
Crédo de Ted Lasso qui en a fait une affiche au-dessus de la porte de son bureau, "Believe" est désormais affiché à l'entrée du tunnel d'Elland Road, le stade de Leeds. Quand la réalité s'inspire de la fiction. © iStock

Mais ce n'est pas la première fois que le mot "Believe" s'invite dans les tribunes d'Elland Road. C'était déjà le cas le 30 mars 2019, alors que les Peacocks luttaient pour leur retour parmi l'élite et que les fans réalisaient un tifo sur le Jack Charlton Stand au coup d'envoi du match contre Milwall. Et le scénario de la rencontre donnera raison à ce choix, puisqu'avoir été menés 1-2, les hommes de Marcelo Bielsa renverseront la vapeur pour s'imposer 3-2 et remporter une victoire précieuse dans la lutte pour le titre. Le club devrait aussi apparaître dans la saison 3 de Ted Lasso avec des joueurs qui seront vêtus de la fameuse tunique blanche. Le tout en échange de 500.000 dollars. C'est ça aussi "croire".

Un club de 7e division comme centre d'entraînement

De nombreuses scènes de la série se déroulent sur le terrain d'entraînement supposé de l'AFC Richmond. Celui-ci est pourtant le terrain de match d'une vraie équipe évoluant en Southern League Premier Division South, soit l'équivalent de la 7e division.

Fondé en 2007 après une fusion, Hayes and Yeading United y occupe actuellement la 4e place au classement et évolue dans des couleurs rouge et noire auxquelles la série ne fait pas allusion. Le stade situé à Beaconsfield Road dans le borough d'Hillingdon compte 2.500 places. Il se trouve non loin de l'aéroport d'Heathrow mais à une trentaine de kilomètres de Selhurst Park où sont censés se dérouler les matches de Richmond. Pour rejoindre les deux stades du tournage, il faut d'ailleurs passer non loin de deux autres enceintes londoniennes de l'ouest de Londres, celles de Fulham et de Brentford.

Le terrain d'entraînement de l'AFC Richmond est en fait le terrain de match de Hayes and Yeading United, une équipe évoluant au 7e échelon du football anglais., iStock
Le terrain d'entraînement de l'AFC Richmond est en fait le terrain de match de Hayes and Yeading United, une équipe évoluant au 7e échelon du football anglais. © iStock

Selhurst Park, le stade de Cystal Palace et cadre des exploits des hommes de coach Lasso

Le Stade de Crystal Palace a servi de lieu de tournage aux exploits sur le terrain des joueurs de l'AFC Richmond. Le club situé au sud de Londres et non à l'ouest comme le fictif est évidemment une source d'inspiration importante. Richmond arbore d'ailleurs les mêmes couleurs et possède aussi son animal mascotte sur le logo. Les inscriptions sur les sièges des tribunes en référence à Palace ont été remplacées par la magie des effets spéciaux par celles liées à Richmond. Idem pour les sponsors fictifs du club de Ted Lasso, même si sur l'un ou l'autre plan, l'on peut néanmoins apercevoir l'un des sponsors actuels de Crystal Palace.

En guise de clin d'oeil, le premier match de Ted Lasso sur le banc de Richmond l'oppose justement à Crystal Palace. Pour les besoins du scénario et aussi pour les remercier d'avoir prêté leur stade, Richmond s'inclinera contre les Eagles sur un sévère 1-4. Selhurst Park était aussi l'endroit rêvé pour donner un côté authentique à un club fictif supposé historique et traditionnel. Avec ses vieilles tribunes loin du look aseptisé de certaines enceintes ultra-modernes du Royaume-Uni, l'antre de Crystal Palace dégage une athmosphère particulière et à l'ancienne avec un public assez enthousiaste. Le stade sorti de terre en 1924 fut rénové pour la dernière fois en 1995.

Selhurst Park ou Nelson Road, théâtre des exploits de l'AFC Richmond à la télé et de Crystal Palace dans la vie de tous les jours., iStock
Selhurst Park ou Nelson Road, théâtre des exploits de l'AFC Richmond à la télé et de Crystal Palace dans la vie de tous les jours. © iStock

Un lévrier comme référence au football américain et une équipe universitaire ne pratiquant plus ce sport depuis 35 ans

Le levrier est la mascotte animalière de l'AFC Richmond, tout comme Crystal Palace qui possède un aigle en référence au surnom de l'équipe : les Eagles. Le lévrier n'est cependant l'emblème d'aucun club anglais. Il est plus un clin d'oeil au football universitaire américain dont est issu le personnage principal de la série. Les Indianapolis Greyhounds sont une équipe universitaire de football américain. Mais la l'équipe entraînée par Lasso dans la série se trouve dans l'état voisin du Kansas à Wichita. Les State Shockers existent réellement, mais plus leur section football qui a été arrêtée... en 1986. "Nous avons pu utiliser le logo et tout le reste et j'aime le fait qu'ils n'ont pas d'équipe de football - tout comme l'AFC Richmond est fausse, elle aussi - ce qui nous permet de créer cette mythologie pour Ted", a déclaré Jason Sudeikis, l'interprète de Ted Lasso, au Kansas City Star. Warner Bros a contacté Wichita State Athletics par l'intermédiaire d'un partenaire de licence en août 2019. Wichita State a accordé la permission d'utiliser ses marques tout en préservant l'approbation finale sur les maillots, chemises à l'effigie de l'université. Actuellement, il subsiste des équipes de basket-ball et de base ball à Wichita State Shockers.

La mascotte de l'université est un épis de maïs de forme humaine. Le mot "shocker" désigne en effet une personne qui récolte le blé. Dans la région, il n'était pas rare que les joueurs s'adonnent à cette activité pendant les vacances d'été. Du coup le surnom est resté.

L'aigle de Crystal Palace fait son petit tour à Selhurst Park tout comme le chien de Richmond qui se fera tuer sur un pénalty dans la série..., iStock
L'aigle de Crystal Palace fait son petit tour à Selhurst Park tout comme le chien de Richmond qui se fera tuer sur un pénalty dans la série... © iStock

Nelson Road ou Holmesdale Road

L'entrée extérieure du stade de Richmond est évidemment la même qu'à Selhurst Park. Sauf que Nelson Road, du nom de la rue où se situe l'entrée principale de l'enceinte dans la série, s'appelle en réalité Holmesdale Road dans la réalité. Les scénaristes ont problement choisi le nom de Nelson Road pour rendre hommage aux stades anglais dont le nom est encore lié à la rue longeant leur entrée principale : Anfield Road (Liverpool), Elland Road (Leeds), Carrow Road (Norwich) ou Portman Road (Ipswich). Il existe pourtant bien une Nelson Road dans le quartier de Richmond sauf qu'elle n'a aucun stade à proximité à l'exception d'un parc où sont organisées des activités sportives.

Les supporters de Crystal Palace rentrent à Selhurst Park par la Holmesdale Road. Ceux de Richmond par Nelson Road. Mais les lieux sont les mêmes., iStock
Les supporters de Crystal Palace rentrent à Selhurst Park par la Holmesdale Road. Ceux de Richmond par Nelson Road. Mais les lieux sont les mêmes. © iStock

Quand Goodison Park devient Craven Cottage

Dans l'un des épisodes, Richmond se déplace à Goodison Park, l'antre d'Everton. Sauf que la scène a été tournée non à Liverpool, mais à Craven Cottage, le stade de Fulham, qui possède aussi une enceinte au style aussi désuet mais beaucoup moins bleu que celui des Toffees comme l'on peut le voir sur la deuxième photo ci-dessous. C'était aussi l'occasion d'éviter de rajouter des frais supplémentaires au budget de la série en s'offrant un déplacement du côté de la ville des Beatles.

Dans la série, l'entrée de Craven Cottage a été associée à celle de Goodison Park, l'enceinte d'Everton., iStock
Dans la série, l'entrée de Craven Cottage a été associée à celle de Goodison Park, l'enceinte d'Everton. © iStock
La vraie entrée de Goodison Park avec un peu plus de bleu., iStock
La vraie entrée de Goodison Park avec un peu plus de bleu. © iStock

Roy Kent, référence très claire à Roy Keane

Joueur rugueux en fin de carrière avec le corps meurtri par des années à écumer les pelouses anglaises et européennes où il a aussi connu son heure de gloire, Roy Kent porte la barbe, est connu pour avoir une pilosité abondante sur le torse et se distingue par son air bougon permanent et ses grognements. Avec des blases assez proches, difficile dès lors de ne pas voir un peu (beaucoup) de Roy Keane dans le personnage de capitaine de l'AFC Richmond incarné par Brett Goldstein sur le petit écran.

On vous l'accorde, Roy Kent ressemble plus à la version post-carrière de Roy Keane qui se rasait encore pendant celle-ci., iStock
On vous l'accorde, Roy Kent ressemble plus à la version post-carrière de Roy Keane qui se rasait encore pendant celle-ci. © iStock

Pour le différencier de l'Irlandais qui n'a jamais joué du côté de Londres, Roy Kent a traîné sa bosse à Chelsea où il fut l'une des grandes vedettes qui a remporté la Champions League. Sous le poids des ans, il a été contraint de s'exiler dans une équipe plus modeste.

Roy Keane jouera bien sa dernière saison au Celtic Glasgow, son autre club de coeur avec Manchester United, à un niveau plus modeste. Après leurs carrières actives Kent comme Keane, écumeront les plateaux télé, l'Irlandais étant consultant sur ITV. Ils embrasseront aussi une carrière de coach ou d'adjoint. Keane est actuellement assistant à Nottingham Forrest, le club dans lequel il avait joué avant de prendre la direction d'Old Trafford. Avant cela, il avait occupé la même fonction au sein de la sélection irlandaise. Lors de ses débuts sur le banc en 2006, le rugueux irlandais avait entraîné Sunderland et Ipswich sans grand succès, même s'il a à chaque fois obtenu plus de victoires que de défaites dans ces deux clubs. On peut cependant aussi penser qu'Eric Cantona a sûrement un peu inspiré les scénaristes pour écrire le personnage de Kent. Le côté poilu et peu King sans doute.

Brett Goldstein incarne le Roy Keane version Ted Lasso. Un personnage aussi bourru qu'attachant., iStock
Brett Goldstein incarne le Roy Keane version Ted Lasso. Un personnage aussi bourru qu'attachant. © iStock

Les autres joueurs de l'équipe sont souvent inspirés de stéréotypes présents chez certains joueurs de foot. Jamie Tartt, l'attaquant égocentrique prêté par Manchester City et antagoniste de Roy Kent au début de la série, s'inspire en partie de David Beckham. Comme le numéro 7 de Manchester United, Tartt a le sourcil coupé comme ce fut à un moment la mode. Tartt fait aussi référence à son pied droit béni comme on le faisait pour Becks. L'acteur Phil Dunster révèle aussi s'être inspiré de Cristiano Ronaldo et de Cantona pour développer le caractère parfois insupportable de l'impétueux numéro 9, mais aussi de Jack Grealish et Dimitri Payet . Mais eux, c'était surtout pour le côté capillaire.

Dani Rojas est le joueur mexicain toujours souriant (le "football , c'est la vie" dit-il en permanence) et superstitieux, surtout après avoir tué la mascotte du club après un pénalty marqué. Son interprète, l'acteur mexicainCristo Fernandez déclare s'être inspiré de l'un de ses compatriotes, originaire tout comme lui de Guadalajara: Javier Hernandez. Chicharito , comme on le surnomme, est également connu pour sa passion, son côté très positif et son sourire permanent sur le terrain. Mais cette passion est à double tranchant puisqu'il dégageait aussi une frustration évidente lorsque son équipe et lui n'atteignaient pas les résultats voulus.

Toheeb Jimoh incarne l'attachant Sam Obisanya, le footballeur qui s'engage pour l'écologie dans son pays natal le Nigéria. On imagine que Sadio Mané a été l'une des sources d'inspiration du personnage., iStock
Toheeb Jimoh incarne l'attachant Sam Obisanya, le footballeur qui s'engage pour l'écologie dans son pays natal le Nigéria. On imagine que Sadio Mané a été l'une des sources d'inspiration du personnage. © iStock

Sam Obisanya est certainement l'un des personnages les plus attachants de la série. Le jeune nigérian évolue sur le flanc droit et est rempli de belles valeurs comme lorsqu'il cache le nom du sponsor de Richmond car celui-ci pollue sa région natale. Son personnage est sans doute inspiré de joueurs de football américain réputés pour leur activisme. Mais dans le ballon rond aussi, il existe des joueurs qui s'investissent en dehors des prés, notamment sur le plan écologique, comme Morten Thorsby, le milieu de terrain de la Sampdoria. On peut aussi citer le cas du Finlandais Tim Sparv qui s'est également positionné contre le travail forcé au Qatar. Mais pour son engagement sur le continent africain, l'on imagine que Sam Obisanya aura jeté un petit coup d'oeil sur Sadio Mané. L'attaquant sénégalais de Liverpool n'hésite pas à reverser d'importantes pour aider son pays et d'autres du continent. Il avait notamment financé la construction d'un hôpital dans son pays natal l'été dernier.

Wembley cadre d'une demi-finale catastrophique pour Richmond

Lors du huitième épisode de la deuxième saison, l'AFC Richmond, qui s'est qualifié pour les demi-finales de la FA Cup, affronte Manchester City à Wembley. Si les joueurs cityzens sont évidemment fictifs, ce n'était pas le cas de l'arbitre Mike Dean qui effectue un brève apparition à cette occasion. L'équipe de tournage s'est évidemment rendu dans l'enceinte mythique du football anglais pour les besoins du tournage et a pu profiter de l'habillage officiel de la compéition. La scène où l'on voit les supporters des Skyblues, dos au but, effectuer une" Poznan dance" sous l'air de "Blue Moon" a été filmée pendant le Community Shield (la Supercoupe anglaise) de cette année (remporté par le Leicester City de Youri Tielemans et Timothy Castagne). On notera aussi une petite erreur dans l'un des dialogues entre les personnages qui font référence à un match de Championship contre Porte Vale. Mais cette équipe évolue deux crans plus bas en League Two et n'aurait pu affronter Richmond que lors d'un tour de Cup précédent.

Dans la série, Richmond dispute la demi-finale de la FA Cup contre Manchester City. Pour les besoins du tournage, l'équipe de Ted Lasso a investi Wembley. En raison de la pandémie, les images où l'on voit beaucoup de public dans le stade ont été tournées à l'occasion du Community Shield qui se déroulait avec moins de restrictions. , iStock
Dans la série, Richmond dispute la demi-finale de la FA Cup contre Manchester City. Pour les besoins du tournage, l'équipe de Ted Lasso a investi Wembley. En raison de la pandémie, les images où l'on voit beaucoup de public dans le stade ont été tournées à l'occasion du Community Shield qui se déroulait avec moins de restrictions. © iStock

Le caméo de Thierry Henry et Gary Lineker

Dans l'épisode consacré aux pérégrinations nocturnes de coach Beard après la défaite en demi-finale de la Cup, l'on retrouve deux visages familiers des plateaux de télévision anglais qui furent aussi deux grandes vedettes de Premier League en temps que joueurs: Thierry Henry et Gary Lineker. S'ils n'ont pas opéré sur les mêmes chaînes, celui qui est désormais adjoint de Roberto Martinez travaillant pour Sky alors que l'Anglais est la star de "Match of the Day" sur la BBC, les deux stars se retrouvent pour un duo qui va commenter la vie du personnage incarné par Brendan Hunt. Beard connaît une période un peu compliquée sur le plan professionnel (la défaite de Richmond contre City est en partie due à un plan tactique hasardeux) et sentimental (sa copine vient de le larguer). Lineker et Henry en profitent pour lui tailler un costard dans une émission télé virtuelle que le coach adjoint ne voit que dans sa tête.

Le duo revient pour un troisième passage dans la dernière scène, en boîte de nuit, où Gary Lineker s'étonne de voir le Français en train de manger. Sans vous dévoiler la réplique, on vous dira juste que Titi prend le parti de se moquer du côté "grosse tête" qu'on lui prête souvent.

Dans l'épisode "la folle nuit de coach beard" dans la saison 2 de Ted Lasso, Thierry Henry et Gary Lineker sont les guest-stars qui taillent un costard au fidèle adjoint de Ted Lasso, parti dans une soirée qui sera mémorable., iStock
Dans l'épisode "la folle nuit de coach beard" dans la saison 2 de Ted Lasso, Thierry Henry et Gary Lineker sont les guest-stars qui taillent un costard au fidèle adjoint de Ted Lasso, parti dans une soirée qui sera mémorable. © iStock

Le Raja Casablanca en nouveau PSG

Dans la saison deux de Ted Lasso, un milliardaire ghanéen débarque à Richmond pour proposer un contrat mirobolant à Sam Obisanya. Il souhaite que les meilleurs joueurs africains reviennent sur le continent dans un club auquel il donnerait les moyens pour grandir mondialement comme le PSG ou Manchester City. Le milliardaire mégalo ne convaincra pas Obisanya de quitter Richmond pour le Raja Casablanca, club qu'il a racheté pour son projet un peu mégalo.

Dans la réalité, le club marocain ne roule pas autant sur l'or et n'est pas la propriété d'un milliardaire, même s'il a offert voici peu un contrat plutôt mirobolant à Marc Wilmots selon les normes du championnat local. Un engagement qui devrait être rompu sous peu pour l'ancien sélectionneur des Diables rouges. De là à dire que c'est parce que la fiction va aussi devenir réalité, on ne franchira pas le pas.

Le stade de West Ham plus souvent à l'honneur dans la 3e saison ?

Dans le dernier épisode de la saison, l'un des personnages quitte Richmond pour West Ham qui a été racheté par l'ex-mari de la boss Rebecca Walton. On imagine que les retouvailles entre Ted Lasso et ce "traître" seront l'un des points d'orgue de la nouvelle saison. Pour avoir droit à l'utilisation des logos, des maillots ou des stades, la production doit évidemment payer des droits assez importants.

Selon le journaliste du Daily Mail Mike Keegan, le géant Apple aurait versé 150 000 livres sterling à West Ham United pour "acquérir une propriété intellectuelle" qui donnerait un rôle plus en vue au club de l'est de Londres dans la prochaine saison de Ted Lasso.

Dans le dernier épisode de la série, un des personnages part à West Ham, club qui a été racheté par l'ex-mari de la propriétaire de Richmond. Le stade des Hammers devrait être plus en vue dans la saison 3., iStock
Dans le dernier épisode de la série, un des personnages part à West Ham, club qui a été racheté par l'ex-mari de la propriétaire de Richmond. Le stade des Hammers devrait être plus en vue dans la saison 3. © iStock
Ted Lasso, c'est le nom d'un entraîneur de football américain au niveau universitaire dont les méthodes d'entraînement un peu particulières lui ont permis d'obtenir quelques beaux résultats et d'être une petite vedette des médias américains. De l'autre côté de l'Atlantique où le soccer est roi, l'AFC Richmond, est au plus mal. Sa nouvelle propriétaire Rebecca Walton, a hérité du club après un divorce houleux avec son mari milliardaire. Elle décide de se venger de lui en s'attaquant à un bien qui lui tient à coeur et donc en essayant de réduire au maximum les chances de l'équipe de se maintenir en Premier League . Engager un olibrius américain qui ne connaît même pas les règles de son nouveau sport semble évidemment le plan parfait. Mais c'était sans doute sous-estimer le pouvoir de séduction et la sympathie naturelle de Ted Lasso.Le football n'est évidemment qu'un arrière-plan dans cette série où les petites leçons de vie et l'humour sont au centre du scénario. Néanmoins, pour apporter une certaine crédibilité, la série d'Apple utilise de vraies références au football anglais, même si on retrouve quelques erreurs. Pour pousser la légende de l'AFC Richmond, l'équipe marketing de la série n'a pas hésité à créer des profils sur les réseaux sociaux comme celui du club et de ses personnages principales afin de mêler la fiction à la réalité.Dans la vraie vie, il existe pourtant bien un club de football à Richmond. Il n'a cependant rien à voir avec le standing de l'équipe de Ted Lasso. Hampton & Richmond Borough FC, évolue en National League South, soit 5 divisions en dessous de la Premier League dans laquelle évolue l'AFC Richmond au début de la série. Les lettres AFC font simplement références à Association Football Club que l'on retrouve aussi acollées à des clubs comme Wimbledon, Sunderland ou Bournemouth. Le club est située dans l'ouest de Londres. Une partie de Londres où l'on retrouve Chelsea, Queen's Park Rangers, Fulham et Brentford qui sera l'un des adversaires évoqués dans la série.Le club arbore une devise latine (un peu approximative selon certains experts) "Gradarius Firmus Victoria" qui signifie "une main ferme nous guide vers la victoire" et qui est un peu présente partout dans le stade ainsi que dans la salle de conférence de rpesse ou dans les vestiaires. Certains clubs ont en effet des maximes latines, même sur leurs écussons. Citons les cas d'Everton avec son "Nil Satis Nisi optimum" (Rien que le meilleur est assez bon) ou Blackburn avec "Arte et Labore" (La compétence et le travail). Enfin, Richmond aurait été fondé en 1897. Ce n'est pas vraiment une référence à des clubs en particulier mais sachez que la Juventus et... l'Union Saint-Gilloise l'ont été la même année.Le panneau "Believe" s'est installé à Elland Road, l'antre de Leeds"Believe" ou "croire" en français, c'est le crédo de Ted Lasso, un éternel optimiste. Il n'hésite pas à l'écrire sur une pancarte qu'il place au-dessus de la porte de son bureau situé dans le vestiaire de Richmond afin que ses joueurs n'oublient pas qu'ils doivent toujours croire en eux et en leurs rêves. Dans certains épisode, et notamment le dernier de la saison 2, l'on voit les joueurs mettre tous ensemble leurs mains sur l'affiche. C'est une petite allusion aux joueurs de Liverpool, qui avant de pénétrer sur le terrain d'Anfield Road, touchent de la main la pancarte "This is Anfield" située au dessus de la porte de sortie des vestiaires. La fiction s'est même désormais invitée dans la réalité puisque suite au succès de la série, le club de Leeds a désormais un panneau "Believe" à l'entrée du tunnel des joueurs. Mais ce n'est pas la première fois que le mot "Believe" s'invite dans les tribunes d'Elland Road. C'était déjà le cas le 30 mars 2019, alors que les Peacocks luttaient pour leur retour parmi l'élite et que les fans réalisaient un tifo sur le Jack Charlton Stand au coup d'envoi du match contre Milwall. Et le scénario de la rencontre donnera raison à ce choix, puisqu'avoir été menés 1-2, les hommes de Marcelo Bielsa renverseront la vapeur pour s'imposer 3-2 et remporter une victoire précieuse dans la lutte pour le titre. Le club devrait aussi apparaître dans la saison 3 de Ted Lasso avec des joueurs qui seront vêtus de la fameuse tunique blanche. Le tout en échange de 500.000 dollars. C'est ça aussi "croire".Un club de 7e division comme centre d'entraînementDe nombreuses scènes de la série se déroulent sur le terrain d'entraînement supposé de l'AFC Richmond. Celui-ci est pourtant le terrain de match d'une vraie équipe évoluant en Southern League Premier Division South, soit l'équivalent de la 7e division. Fondé en 2007 après une fusion, Hayes and Yeading United y occupe actuellement la 4e place au classement et évolue dans des couleurs rouge et noire auxquelles la série ne fait pas allusion. Le stade situé à Beaconsfield Road dans le borough d'Hillingdon compte 2.500 places. Il se trouve non loin de l'aéroport d'Heathrow mais à une trentaine de kilomètres de Selhurst Park où sont censés se dérouler les matches de Richmond. Pour rejoindre les deux stades du tournage, il faut d'ailleurs passer non loin de deux autres enceintes londoniennes de l'ouest de Londres, celles de Fulham et de Brentford.Selhurst Park, le stade de Cystal Palace et cadre des exploits des hommes de coach LassoLe Stade de Crystal Palace a servi de lieu de tournage aux exploits sur le terrain des joueurs de l'AFC Richmond. Le club situé au sud de Londres et non à l'ouest comme le fictif est évidemment une source d'inspiration importante. Richmond arbore d'ailleurs les mêmes couleurs et possède aussi son animal mascotte sur le logo. Les inscriptions sur les sièges des tribunes en référence à Palace ont été remplacées par la magie des effets spéciaux par celles liées à Richmond. Idem pour les sponsors fictifs du club de Ted Lasso, même si sur l'un ou l'autre plan, l'on peut néanmoins apercevoir l'un des sponsors actuels de Crystal Palace. En guise de clin d'oeil, le premier match de Ted Lasso sur le banc de Richmond l'oppose justement à Crystal Palace. Pour les besoins du scénario et aussi pour les remercier d'avoir prêté leur stade, Richmond s'inclinera contre les Eagles sur un sévère 1-4. Selhurst Park était aussi l'endroit rêvé pour donner un côté authentique à un club fictif supposé historique et traditionnel. Avec ses vieilles tribunes loin du look aseptisé de certaines enceintes ultra-modernes du Royaume-Uni, l'antre de Crystal Palace dégage une athmosphère particulière et à l'ancienne avec un public assez enthousiaste. Le stade sorti de terre en 1924 fut rénové pour la dernière fois en 1995. Le levrier est la mascotte animalière de l'AFC Richmond, tout comme Crystal Palace qui possède un aigle en référence au surnom de l'équipe : les Eagles. Le lévrier n'est cependant l'emblème d'aucun club anglais. Il est plus un clin d'oeil au football universitaire américain dont est issu le personnage principal de la série. Les Indianapolis Greyhounds sont une équipe universitaire de football américain. Mais la l'équipe entraînée par Lasso dans la série se trouve dans l'état voisin du Kansas à Wichita. Les State Shockers existent réellement, mais plus leur section football qui a été arrêtée... en 1986. "Nous avons pu utiliser le logo et tout le reste et j'aime le fait qu'ils n'ont pas d'équipe de football - tout comme l'AFC Richmond est fausse, elle aussi - ce qui nous permet de créer cette mythologie pour Ted", a déclaré Jason Sudeikis, l'interprète de Ted Lasso, au Kansas City Star. Warner Bros a contacté Wichita State Athletics par l'intermédiaire d'un partenaire de licence en août 2019. Wichita State a accordé la permission d'utiliser ses marques tout en préservant l'approbation finale sur les maillots, chemises à l'effigie de l'université. Actuellement, il subsiste des équipes de basket-ball et de base ball à Wichita State Shockers. La mascotte de l'université est un épis de maïs de forme humaine. Le mot "shocker" désigne en effet une personne qui récolte le blé. Dans la région, il n'était pas rare que les joueurs s'adonnent à cette activité pendant les vacances d'été. Du coup le surnom est resté.Nelson Road ou Holmesdale RoadL'entrée extérieure du stade de Richmond est évidemment la même qu'à Selhurst Park. Sauf que Nelson Road, du nom de la rue où se situe l'entrée principale de l'enceinte dans la série, s'appelle en réalité Holmesdale Road dans la réalité. Les scénaristes ont problement choisi le nom de Nelson Road pour rendre hommage aux stades anglais dont le nom est encore lié à la rue longeant leur entrée principale : Anfield Road (Liverpool), Elland Road (Leeds), Carrow Road (Norwich) ou Portman Road (Ipswich). Il existe pourtant bien une Nelson Road dans le quartier de Richmond sauf qu'elle n'a aucun stade à proximité à l'exception d'un parc où sont organisées des activités sportives.Dans l'un des épisodes, Richmond se déplace à Goodison Park, l'antre d'Everton. Sauf que la scène a été tournée non à Liverpool, mais à Craven Cottage, le stade de Fulham, qui possède aussi une enceinte au style aussi désuet mais beaucoup moins bleu que celui des Toffees comme l'on peut le voir sur la deuxième photo ci-dessous. C'était aussi l'occasion d'éviter de rajouter des frais supplémentaires au budget de la série en s'offrant un déplacement du côté de la ville des Beatles.Joueur rugueux en fin de carrière avec le corps meurtri par des années à écumer les pelouses anglaises et européennes où il a aussi connu son heure de gloire, Roy Kent porte la barbe, est connu pour avoir une pilosité abondante sur le torse et se distingue par son air bougon permanent et ses grognements. Avec des blases assez proches, difficile dès lors de ne pas voir un peu (beaucoup) de Roy Keane dans le personnage de capitaine de l'AFC Richmond incarné par Brett Goldstein sur le petit écran. Pour le différencier de l'Irlandais qui n'a jamais joué du côté de Londres, Roy Kent a traîné sa bosse à Chelsea où il fut l'une des grandes vedettes qui a remporté la Champions League. Sous le poids des ans, il a été contraint de s'exiler dans une équipe plus modeste. Roy Keane jouera bien sa dernière saison au Celtic Glasgow, son autre club de coeur avec Manchester United, à un niveau plus modeste. Après leurs carrières actives Kent comme Keane, écumeront les plateaux télé, l'Irlandais étant consultant sur ITV. Ils embrasseront aussi une carrière de coach ou d'adjoint. Keane est actuellement assistant à Nottingham Forrest, le club dans lequel il avait joué avant de prendre la direction d'Old Trafford. Avant cela, il avait occupé la même fonction au sein de la sélection irlandaise. Lors de ses débuts sur le banc en 2006, le rugueux irlandais avait entraîné Sunderland et Ipswich sans grand succès, même s'il a à chaque fois obtenu plus de victoires que de défaites dans ces deux clubs. On peut cependant aussi penser qu'Eric Cantona a sûrement un peu inspiré les scénaristes pour écrire le personnage de Kent. Le côté poilu et peu King sans doute.Les autres joueurs de l'équipe sont souvent inspirés de stéréotypes présents chez certains joueurs de foot. Jamie Tartt, l'attaquant égocentrique prêté par Manchester City et antagoniste de Roy Kent au début de la série, s'inspire en partie de David Beckham. Comme le numéro 7 de Manchester United, Tartt a le sourcil coupé comme ce fut à un moment la mode. Tartt fait aussi référence à son pied droit béni comme on le faisait pour Becks. L'acteur Phil Dunster révèle aussi s'être inspiré de Cristiano Ronaldo et de Cantona pour développer le caractère parfois insupportable de l'impétueux numéro 9, mais aussi de Jack Grealish et Dimitri Payet . Mais eux, c'était surtout pour le côté capillaire.Dani Rojas est le joueur mexicain toujours souriant (le "football , c'est la vie" dit-il en permanence) et superstitieux, surtout après avoir tué la mascotte du club après un pénalty marqué. Son interprète, l'acteur mexicainCristo Fernandez déclare s'être inspiré de l'un de ses compatriotes, originaire tout comme lui de Guadalajara: Javier Hernandez. Chicharito , comme on le surnomme, est également connu pour sa passion, son côté très positif et son sourire permanent sur le terrain. Mais cette passion est à double tranchant puisqu'il dégageait aussi une frustration évidente lorsque son équipe et lui n'atteignaient pas les résultats voulus.Sam Obisanya est certainement l'un des personnages les plus attachants de la série. Le jeune nigérian évolue sur le flanc droit et est rempli de belles valeurs comme lorsqu'il cache le nom du sponsor de Richmond car celui-ci pollue sa région natale. Son personnage est sans doute inspiré de joueurs de football américain réputés pour leur activisme. Mais dans le ballon rond aussi, il existe des joueurs qui s'investissent en dehors des prés, notamment sur le plan écologique, comme Morten Thorsby, le milieu de terrain de la Sampdoria. On peut aussi citer le cas du Finlandais Tim Sparv qui s'est également positionné contre le travail forcé au Qatar. Mais pour son engagement sur le continent africain, l'on imagine que Sam Obisanya aura jeté un petit coup d'oeil sur Sadio Mané. L'attaquant sénégalais de Liverpool n'hésite pas à reverser d'importantes pour aider son pays et d'autres du continent. Il avait notamment financé la construction d'un hôpital dans son pays natal l'été dernier. Lors du huitième épisode de la deuxième saison, l'AFC Richmond, qui s'est qualifié pour les demi-finales de la FA Cup, affronte Manchester City à Wembley. Si les joueurs cityzens sont évidemment fictifs, ce n'était pas le cas de l'arbitre Mike Dean qui effectue un brève apparition à cette occasion. L'équipe de tournage s'est évidemment rendu dans l'enceinte mythique du football anglais pour les besoins du tournage et a pu profiter de l'habillage officiel de la compéition. La scène où l'on voit les supporters des Skyblues, dos au but, effectuer une" Poznan dance" sous l'air de "Blue Moon" a été filmée pendant le Community Shield (la Supercoupe anglaise) de cette année (remporté par le Leicester City de Youri Tielemans et Timothy Castagne). On notera aussi une petite erreur dans l'un des dialogues entre les personnages qui font référence à un match de Championship contre Porte Vale. Mais cette équipe évolue deux crans plus bas en League Two et n'aurait pu affronter Richmond que lors d'un tour de Cup précédent.Dans l'épisode consacré aux pérégrinations nocturnes de coach Beard après la défaite en demi-finale de la Cup, l'on retrouve deux visages familiers des plateaux de télévision anglais qui furent aussi deux grandes vedettes de Premier League en temps que joueurs: Thierry Henry et Gary Lineker. S'ils n'ont pas opéré sur les mêmes chaînes, celui qui est désormais adjoint de Roberto Martinez travaillant pour Sky alors que l'Anglais est la star de "Match of the Day" sur la BBC, les deux stars se retrouvent pour un duo qui va commenter la vie du personnage incarné par Brendan Hunt. Beard connaît une période un peu compliquée sur le plan professionnel (la défaite de Richmond contre City est en partie due à un plan tactique hasardeux) et sentimental (sa copine vient de le larguer). Lineker et Henry en profitent pour lui tailler un costard dans une émission télé virtuelle que le coach adjoint ne voit que dans sa tête. Le duo revient pour un troisième passage dans la dernière scène, en boîte de nuit, où Gary Lineker s'étonne de voir le Français en train de manger. Sans vous dévoiler la réplique, on vous dira juste que Titi prend le parti de se moquer du côté "grosse tête" qu'on lui prête souvent.Dans la saison deux de Ted Lasso, un milliardaire ghanéen débarque à Richmond pour proposer un contrat mirobolant à Sam Obisanya. Il souhaite que les meilleurs joueurs africains reviennent sur le continent dans un club auquel il donnerait les moyens pour grandir mondialement comme le PSG ou Manchester City. Le milliardaire mégalo ne convaincra pas Obisanya de quitter Richmond pour le Raja Casablanca, club qu'il a racheté pour son projet un peu mégalo. Dans la réalité, le club marocain ne roule pas autant sur l'or et n'est pas la propriété d'un milliardaire, même s'il a offert voici peu un contrat plutôt mirobolant à Marc Wilmots selon les normes du championnat local. Un engagement qui devrait être rompu sous peu pour l'ancien sélectionneur des Diables rouges. De là à dire que c'est parce que la fiction va aussi devenir réalité, on ne franchira pas le pas. Dans le dernier épisode de la saison, l'un des personnages quitte Richmond pour West Ham qui a été racheté par l'ex-mari de la boss Rebecca Walton. On imagine que les retouvailles entre Ted Lasso et ce "traître" seront l'un des points d'orgue de la nouvelle saison. Pour avoir droit à l'utilisation des logos, des maillots ou des stades, la production doit évidemment payer des droits assez importants. Selon le journaliste du Daily Mail Mike Keegan, le géant Apple aurait versé 150 000 livres sterling à West Ham United pour "acquérir une propriété intellectuelle" qui donnerait un rôle plus en vue au club de l'est de Londres dans la prochaine saison de Ted Lasso.