1. Les nombreuses absences brugeoises

Denswil, Lang, Mitrovic, Rits, et Vanken déjà absents, Charles De Ketelaere s'y est rajouté après un test positif au Covid. Simon Mignolet, lui aussi annoncé positif et forfait, sera finalement présent in-extremis. Phillipe Clement ne sera pas non plus présent sur le banc, lui aussi positif au Covid. Même si côté brugeois, on joue la sérénité avant ce rendez-vous européen, l'importance de ces absents est tout de même à témoigner. C'est particulièrement le cas de Simon Mignolet, qui n'a raté qu'un seul match de championnat cette saison, pour une défaite 2-1 contre OHL. La polyvalence du jeune Diable Rouge, Charles de Ketelaere, pourrait aussi être un manquement pour les Blauw en Zwart, surtout par rapport aux absences précédentes.

2. Le Dynamo redoutable à l'extérieur

Reversé lui aussi en Europa League, le leader du championnat ukrainien présente de meilleures statistiques lors de ses déplacements. Dans son championnat, les hommes de Mircea Lucescu n'ont perdu aucun match à l'extérieur. Plus étonnant encore, sur leurs 29 buts inscrits cette saison, 17 ont été inscrits loin de leur base, soit plus de la moitié. Fer de lance de l'attaque du Dynamp, Viktor Tsygankov, meilleur buteur de Premier League ukrainienne, sera probablement l'atout principal de son équipe, accompagné certainement par Vitaliy Buyalskyy, buteur lors du match aller.

Tsygankov, meilleur buteur du championnat ukrainien., belga
Tsygankov, meilleur buteur du championnat ukrainien. © belga

3. L'expérience du Club de Bruges en coupe d'Europe

L'histoire récente du Club de Bruges en coupe d'Europe, et plus précisément en Europa League, ne joue pas non plus en leur faveur. En effet, les Blauw en Zwart n'ont pas passé le stade des seizièmes de finale lors des deux éditions précédentes. Plus marquant encore, la dernière fois que le Club a dépassé ce stade, c'était en 2014-2015. Ils avaient été éliminés en quarts de finale contre... un club ukrainien aussi, le Dnipro Dnipropetrovsk. C'est le meilleur parcours du club belge sur les 10 dernières années. Le moment est venu de changer le cours des choses.

Attardo Vincent (st.)

Denswil, Lang, Mitrovic, Rits, et Vanken déjà absents, Charles De Ketelaere s'y est rajouté après un test positif au Covid. Simon Mignolet, lui aussi annoncé positif et forfait, sera finalement présent in-extremis. Phillipe Clement ne sera pas non plus présent sur le banc, lui aussi positif au Covid. Même si côté brugeois, on joue la sérénité avant ce rendez-vous européen, l'importance de ces absents est tout de même à témoigner. C'est particulièrement le cas de Simon Mignolet, qui n'a raté qu'un seul match de championnat cette saison, pour une défaite 2-1 contre OHL. La polyvalence du jeune Diable Rouge, Charles de Ketelaere, pourrait aussi être un manquement pour les Blauw en Zwart, surtout par rapport aux absences précédentes.Reversé lui aussi en Europa League, le leader du championnat ukrainien présente de meilleures statistiques lors de ses déplacements. Dans son championnat, les hommes de Mircea Lucescu n'ont perdu aucun match à l'extérieur. Plus étonnant encore, sur leurs 29 buts inscrits cette saison, 17 ont été inscrits loin de leur base, soit plus de la moitié. Fer de lance de l'attaque du Dynamp, Viktor Tsygankov, meilleur buteur de Premier League ukrainienne, sera probablement l'atout principal de son équipe, accompagné certainement par Vitaliy Buyalskyy, buteur lors du match aller.L'histoire récente du Club de Bruges en coupe d'Europe, et plus précisément en Europa League, ne joue pas non plus en leur faveur. En effet, les Blauw en Zwart n'ont pas passé le stade des seizièmes de finale lors des deux éditions précédentes. Plus marquant encore, la dernière fois que le Club a dépassé ce stade, c'était en 2014-2015. Ils avaient été éliminés en quarts de finale contre... un club ukrainien aussi, le Dnipro Dnipropetrovsk. C'est le meilleur parcours du club belge sur les 10 dernières années. Le moment est venu de changer le cours des choses.Attardo Vincent (st.)