Après des débordements en tribune lors du derby Lens-Lille le 18 septembre, les deux clubs avaient écopé de sanctions de la Ligue professionnelle de football, dont la fermeture pour les Lillois de leurs parcages visiteurs lors des matches disputés à l'extérieur jusqu'au 31 décembre.

"Ces récents incidents et les renseignements recueillis par les forces de sécurité permettent de confirmer que cette rencontre de Coupe de France du 4 janvier 2022 est considérée à risques majeurs", précise l'arrêté préfectoral, daté de jeudi.

Un "antagonisme entre supporters" est "susceptible de s'exprimer à tout instant, y compris en dehors des jours de match, en amont de la rencontre", ajoute le document.

Après des débordements en tribune lors du derby Lens-Lille le 18 septembre, les deux clubs avaient écopé de sanctions de la Ligue professionnelle de football, dont la fermeture pour les Lillois de leurs parcages visiteurs lors des matches disputés à l'extérieur jusqu'au 31 décembre. "Ces récents incidents et les renseignements recueillis par les forces de sécurité permettent de confirmer que cette rencontre de Coupe de France du 4 janvier 2022 est considérée à risques majeurs", précise l'arrêté préfectoral, daté de jeudi. Un "antagonisme entre supporters" est "susceptible de s'exprimer à tout instant, y compris en dehors des jours de match, en amont de la rencontre", ajoute le document.