L'une des plus grandes forces de Haaland est qu'il semble immunisé contre les tactiques mises en place pour le contrer. Face à bon nombre d'attaquants de haut niveau, on peut se concentrer sur quelques qualités spécifiques. Pierre- Emerick Aubameyang, par exemple, est rapide comme l'éclair et les adversaires d'Arsenal savent qu'il est extrêmement dangereux de lui laisser beaucoup d'espace. Dans la surface de réparation, sur un espace plus réduit, les qualités du Gabonais sont moins évidentes. Luis Suárez est complètement différent. Il a renoncé à se montrer menaçant à distance, car à son âge, il n'a plus la même pointe de vitesse. Il préfère donc s'appuyer sur des mouvements intelligents dans le grand rectangle. La polyvalence de Haaland le met à l'abri d'éventuels plans tactiques. Il peut jouer en contre-attaque grâce à sa vitesse et aussi utiliser sa puissance dans les seize mètres, où il est passé maître dans l'art d'anticiper les centres.

L'approche de Lucien Favre, limogé il y un an, a provoqué des remous à Dortmund. On a reproché à l'entraîneur suisse de jouer de manière trop prudente, de s'appuyer davantage sur les contres et de laisser le ballon à l'adversaire plus longtemps que lors des années de Jürgen Klopp puis de Thomas Tuchel. Rose est un entraîneur dont la vision est à nouveau plus en phase avec l'ADN du club. Le fait de chasser le ballon en zone offensive permet à Haaland de ne pas devoir redescendre trop bas pour venir le chercher, mais il serait exagéré de dire qu'il a été libéré par le départ de Favre. Même durant les périodes plus compliquées sous la houlette du Suisse, il a continué à marquer sans sourciller.

Le fait qu'il puisse se créer ses occasions lui-même, fait de Haaland une cible encore plus attrayante pour les grands clubs européens. Ils ne doivent pas se demander s'il s'intégrera dans les plans tactiques de l'entraîneur. Sur SkySports, Henry s'est montré élogieux envers la perle du BVB en évoquant son avenir: "Je pense qu'il peut aller n'importe où et avoir un impact dans n'importe quel club. En le regardant, je me dis que je n'aimerais pas être défenseur. C'est un véritable attaquant, il veut vous faire mal et recherche la profondeur. Pour un défenseur, il n'y a rien de pire qu'un attaquant qui insiste sans cesse. C'est ce qu'il fait."

Depuis le début de la saison dernière, Haaland a non seulement marqué plus de buts en moyenne par match de championnat que Cristiano Ronaldo (36 ans), Romelu Lukaku (28 ans) et Harry Kane (28 ans), mais ses statistiques sont également meilleures ( voir encadré). Haaland n'est devancé que par Robert Lewandowski (33 ans).

Haaland sous la toise

Pour mettre les performances d' Erling Haaland en perspective, nous avons choisi de le comparer à quatre autres attaquants de haut niveau. En analysant les statistiques des cinq joueurs en championnat depuis le début de la saison 2020-2021, on est frappé par l'efficacité des tentatives de Haaland et de Robert Lewandowski. La statistique des expected g oals, ci-dessous, est éloquente. En se basant sur les occasions, on aurait pu s'attendre à ce que le meilleur buteur du Borussia Dortmund marque 29 buts, alors que son compteur s'élève à 34 buts en Bundesliga.

L'une des plus grandes forces de Haaland est qu'il semble immunisé contre les tactiques mises en place pour le contrer. Face à bon nombre d'attaquants de haut niveau, on peut se concentrer sur quelques qualités spécifiques. Pierre- Emerick Aubameyang, par exemple, est rapide comme l'éclair et les adversaires d'Arsenal savent qu'il est extrêmement dangereux de lui laisser beaucoup d'espace. Dans la surface de réparation, sur un espace plus réduit, les qualités du Gabonais sont moins évidentes. Luis Suárez est complètement différent. Il a renoncé à se montrer menaçant à distance, car à son âge, il n'a plus la même pointe de vitesse. Il préfère donc s'appuyer sur des mouvements intelligents dans le grand rectangle. La polyvalence de Haaland le met à l'abri d'éventuels plans tactiques. Il peut jouer en contre-attaque grâce à sa vitesse et aussi utiliser sa puissance dans les seize mètres, où il est passé maître dans l'art d'anticiper les centres.L'approche de Lucien Favre, limogé il y un an, a provoqué des remous à Dortmund. On a reproché à l'entraîneur suisse de jouer de manière trop prudente, de s'appuyer davantage sur les contres et de laisser le ballon à l'adversaire plus longtemps que lors des années de Jürgen Klopp puis de Thomas Tuchel. Rose est un entraîneur dont la vision est à nouveau plus en phase avec l'ADN du club. Le fait de chasser le ballon en zone offensive permet à Haaland de ne pas devoir redescendre trop bas pour venir le chercher, mais il serait exagéré de dire qu'il a été libéré par le départ de Favre. Même durant les périodes plus compliquées sous la houlette du Suisse, il a continué à marquer sans sourciller.Le fait qu'il puisse se créer ses occasions lui-même, fait de Haaland une cible encore plus attrayante pour les grands clubs européens. Ils ne doivent pas se demander s'il s'intégrera dans les plans tactiques de l'entraîneur. Sur SkySports, Henry s'est montré élogieux envers la perle du BVB en évoquant son avenir: "Je pense qu'il peut aller n'importe où et avoir un impact dans n'importe quel club. En le regardant, je me dis que je n'aimerais pas être défenseur. C'est un véritable attaquant, il veut vous faire mal et recherche la profondeur. Pour un défenseur, il n'y a rien de pire qu'un attaquant qui insiste sans cesse. C'est ce qu'il fait."Depuis le début de la saison dernière, Haaland a non seulement marqué plus de buts en moyenne par match de championnat que Cristiano Ronaldo (36 ans), Romelu Lukaku (28 ans) et Harry Kane (28 ans), mais ses statistiques sont également meilleures ( voir encadré). Haaland n'est devancé que par Robert Lewandowski (33 ans).Haaland sous la toisePour mettre les performances d' Erling Haaland en perspective, nous avons choisi de le comparer à quatre autres attaquants de haut niveau. En analysant les statistiques des cinq joueurs en championnat depuis le début de la saison 2020-2021, on est frappé par l'efficacité des tentatives de Haaland et de Robert Lewandowski. La statistique des expected g oals, ci-dessous, est éloquente. En se basant sur les occasions, on aurait pu s'attendre à ce que le meilleur buteur du Borussia Dortmund marque 29 buts, alors que son compteur s'élève à 34 buts en Bundesliga.