Le Portugais avait "félicité" l'arbitre du match, Mike Dean, d'avoir réalisé une "incroyable et fantastique rencontre" et précisé qu'il lui semblait juste de "le souligner" après cette défaite à domicile. La FA a donc déclaré la sortie médiatique du "Happy One" comme "apportant du discrédit au football". Il a été reconnu coupable de mauvaise conduite.

"Cela me semble juste aussi de féliciter M. Riley (le patron des arbitres, ndlr)", avait-il ajouté. "Tout ce qu'ils (les arbitres) ont fait tout au long de la saison a été fantastique, surtout ces derniers mois, surtout dans les matches concernant des équipes qui jouent le titre..."

L'assistant de Mourinho, Rui Faria, qui s'était lui énervé contre le 4e arbitre lors d'un penalty, a reçu une suspension de 6 matches et une amende de 35.000 euros pour son écart de conduite lors de cette même rencontre face à Sunderland. Il avait été renvoyé en tribune pendant le match.

Mourinho devra également s'acquitter de 8.000 livres supplémentaires (environ 9.700 euros), ayant perdu en appel une décision lui reprochant d'être monté sur la pelouse lors du match à Aston Villa (1-0).

Le Portugais avait "félicité" l'arbitre du match, Mike Dean, d'avoir réalisé une "incroyable et fantastique rencontre" et précisé qu'il lui semblait juste de "le souligner" après cette défaite à domicile. La FA a donc déclaré la sortie médiatique du "Happy One" comme "apportant du discrédit au football". Il a été reconnu coupable de mauvaise conduite. "Cela me semble juste aussi de féliciter M. Riley (le patron des arbitres, ndlr)", avait-il ajouté. "Tout ce qu'ils (les arbitres) ont fait tout au long de la saison a été fantastique, surtout ces derniers mois, surtout dans les matches concernant des équipes qui jouent le titre..." L'assistant de Mourinho, Rui Faria, qui s'était lui énervé contre le 4e arbitre lors d'un penalty, a reçu une suspension de 6 matches et une amende de 35.000 euros pour son écart de conduite lors de cette même rencontre face à Sunderland. Il avait été renvoyé en tribune pendant le match. Mourinho devra également s'acquitter de 8.000 livres supplémentaires (environ 9.700 euros), ayant perdu en appel une décision lui reprochant d'être monté sur la pelouse lors du match à Aston Villa (1-0).