Daniel Van Buyten: "On gère avec beaucoup de maturité"

"On a fait une bonne entame de match et bien sûr une belle fin de rencontre. Entre les deux, il était important de ne pas se désorganiser. Les Russes n'attendaient qu'une chose: qu'on leur laisse des espaces, ce que nous avons réussi à éviter. Il fallait surtout éviter de perdre ce match, donc d'abord penser à bien défendre. Nous avons, je crois, la deuxième plus jeune équipe du tournoi et je trouve que nous gérons nos matchs avec beaucoup de maturité." "Il n'y a pas eu énormément de spectacle, mais on entre dans le tournoi petit à petit. Nous étions très nerveux contre l'Algérie. Aujourd'hui (dimanche) nous étions beaucoup plus détendus. Il y a des équipes qui entament le tournoi de manière spectaculaire avant de s'effondrer. De notre côté, je pense que nous allons nous améliorer progressivement. Je suis optimiste".

Divock Origi: "Marquer au Maracana, c'est un rêve"

Divock Origi (auteur du but belge contre la Russie): "C'est un rêve. Marquer au Maracana devant mes parents et ma soeur. Quelle belle émotion. (Revendique-t-il une place de titulaire ?) C'est le coach qui fait ses choix. Romelu (Lukaku) a bien joué avant de sortir. Il a usé les défenseurs et j'ai ensuite profité de son travail car les Russes étaient plus fatigués que nous." "Ce qui compte, c'est l'équipe. Mon cas personnel passe au deuxième plan. Mais quand le coach fait appel à moi, je fais tout pour le remercier de sa confiance".

Vincent Kompany: "Une nouvelle victoire au caractère"

Vincent Kompany (capitaine et défenseur de la Belgique): "C'est une nouvelle victoire au caractère et une nouvelle fois, c'est du banc que surgit le buteur. Ce qui prouve que nous sommes une équipe. Un vrai groupe. Les remplaçants transforment leur frustration en énergie positive. Ce qui me ravit, c'est que malgré la jeunesse de notre effectif, on est très mature sur le terrain. Avec les autres cadres de l'équipe comme Axel (Witsel) ou Marouane (Fellaini), on parle beaucoup, on replace. Notre organisation est très bonne. Nous sommes qualifiés. Les huitièmes de finale, c'était l'objectif."
"Maintenant, face à la Corée du Sud, nous continuerons à jouer pour gagner. Je ne suis pas partisan de "gérer" ce genre de match. D'autant plus qu'il sera sans doute intéressant de terminer premier du groupe".

Jan Vertonghen: "On peut jouer en contre"

Remplaçant surprise au coup d'envoi de Belgique-Russie, Jan Vertonghen a retrouvé sa place dans l'équipe des Diables après une demi-heure de jeu après la blessure à la cuisse de son remplaçant et ancien équipier à l'Ajax Amsterdam, Thomas Vermaelen. "Avec la tension, je suis imméditament entré dans le match", a dit Vertonghen après la rencontre. "Je pense que nous avons montré que nous pouvons jouer au football et en contres. Des équipes comme l'Algérie et la Russie défendent comme un bloc. Il ne faut dès lors pas s'attendre à voir les plus beaux matchs du Mondial."

La chaleur de Rio (24°C mais 73% d'humidité) a été très pénible et elle a peut-être joué un rôle dans la fin de rencontre difficile des Russes. "Il faisait terriblement chaud, par moment même étouffant", a même jugé Vertonghen.

Kevin De Bruyne: "Un match très difficile"

"Ce fut un match très difficile. Ce fut terriblement dur physiquement mais cela ne me pose pas de problème. Faites moi courir un marathon. Je ferai tout ce qui est nécessaire pour gagner." De Bruyne a de nouveau été placé dans l'axe du jeu. "Grâce à mes infiltrations j'ai pu faire mal aux Russes" a ajouté 'Kev', qui estime que le 6 sur 6 contre l'Algérie et la Russie est "super". "Nous sommes en huitièmes de finale. Mais le plus important est que l'organisation est là. Nous devons la conserver. Maintenant j'attends le résultat de Corée du Sud-Algérie. J'espère que nous serons assurés d'être premiers du groupe dès ce soir."

Marouane Fellaini "Nous avons fait notre travail"

"Cela a été difficile", a-t-il admis. "Mais c'est logique: tous les matches de Coupe du monde le sont. Le coach nous avait demandé de démarrer à fond, d'aller au duel dès les premières minutes. Je ne suis pas étonné par le but de Divock Origi. S'il est là, c'est qu'il a les qualités pour. Maintenant, il faut rester concentrés et continuer à afficher la même mentalité."

Eden Hazard "Je suis fatigué après ces deux fois 90 minutes"

Grâce à un joli déboulé dont il a le secret, Eden Hazard a amené le but qui a permis à la Belgique de battre in extremis la Russie. "Nos dix bonnes dernières minutes ont été récompensées", s'est-il félicité.

"Le match a été très difficile: le terrain était sec et il n'y a pas eu beaucoup de mouvements. C'est dommage pour Romelu Lukaku. Il a été remplacé pour la deuxième fois et c'est Divock Origi, monté à sa place, qui marque le but de la victoire. A sa décharge, Romelu ne reçoit pas beaucoup de ballons et on ne voit pas à quel point il pèse sur les défenseurs adverses. Une fois encore, c'est le banc qui a fait la différence. Il ne faut pas s'enflammer. Personnellement, je suis fatigué après ces deux fois 90 minutes. Le temps est venu de me reposer. Il faut voir évidemment si le coach va décider de donner du temps de jeu à d'autres joueurs. "

Axel Witsel: "Nous sommes restés bien organisés"

Axel Witsel a écopé d'une carte jaune à la 54ème minute au moment où la Russie prenait l'ascendant sur la Belgique. "Cette victoire me procure une sensation bizarre. Nous avons bien démarré le match. Pendant cette période, notre flanc droit surtout s'est montré très entreprenant. Nous sommes restés très bien organisés même quand en début de deuxième mi-temps, les Russes ont pris le dessus. Ils ont poussé, poussé mais nous sommes restés concentrés. On en a profité pour partir en contre. Le but de Divock Origi lui a fait du bien à lui et à toute l'équipe."

Courtois: "Le 100ème clean-sheet au Maracana, ce sera un bon souvenir dans 10 ans"

Thibaut Courtois n'a toujours pas connu la défaite depuis qu'il défend les buts des Diables rouges. En 19 capes, le gardien a en effet totalisé 13 victoires et 6 nuls. Pour la 100-ème fois de sa carrière, il n'a pas pris de but. "Cette victoire est logique parce que nous avons eu plus d'occasions que nos adversaires. Les Russes ont dominé en début de seconde période mais nous avons largement dominé les dix dernières minutes du match. Avoir gagné est ce qui compte le plus. C'est plus important que mon 100ème clean sheet, juste appelé à devenir un bon souvenir dans dix ans."

Eden Hazard est "l'Homme du Match" de Belgique-Russie

Eden Hazard a été choisi par la FIFA comme "l'Homme du Match" Belgique-Russie.

Capello (coach de la Russie)": "Nous avons mieux joué que la Belgique"

Le sélectionneur italien de la Russie Fabio Capello a trouvé que la victoire (1-0) de la Belgique dimanche au Maracana de Rio de Janeiro dans le Groupe H du mondial-2014 de football n'était pas méritée. "Malgré le résultat, je suis content de la prestation de mon équipe", a lancé le célèbre coach italien. "Le résultat ne reflète pas la physionomie de la rencontre. Nous avons eu deux grosses occasions d'ouvrir la marque et nous les avons manquées. Le football est ainsi fait. Nous avons mieux joué que la Belgique, qui elle, a marqué. Après la pause, nous avons eu la possession du ballon, mais nous étions conscients que la Belgique est capable de briser notre jeu pour partir rapidement en contre. Nous avons parfois fait preuve de précipitation. Nous avons joué pour gagner le match, nous avons pris un contre, c'est tout. J'ai fait rentrer Alan Dzagoev (à la place d'Oleg Shatov, ndlr) parce que je pensais qu'on allait gagner, nous étions alors en train de nous créer des occasions dangereuses".

L'espoir de qualification pour les huitièmes de finale existe toujours. "Bien sûr que j'y crois encore. L'équipe a joué de manière rapide et énergique. Sur le plan défensif, nous avons livré une prestation remarquable. Nous devons directement nous tourner vers le match contre l'Algérie. Nous n'aurons pas d'autre choix que de le gagner. Nous ferons le bilan ensuite."

Daniel Van Buyten: "On gère avec beaucoup de maturité""On a fait une bonne entame de match et bien sûr une belle fin de rencontre. Entre les deux, il était important de ne pas se désorganiser. Les Russes n'attendaient qu'une chose: qu'on leur laisse des espaces, ce que nous avons réussi à éviter. Il fallait surtout éviter de perdre ce match, donc d'abord penser à bien défendre. Nous avons, je crois, la deuxième plus jeune équipe du tournoi et je trouve que nous gérons nos matchs avec beaucoup de maturité." "Il n'y a pas eu énormément de spectacle, mais on entre dans le tournoi petit à petit. Nous étions très nerveux contre l'Algérie. Aujourd'hui (dimanche) nous étions beaucoup plus détendus. Il y a des équipes qui entament le tournoi de manière spectaculaire avant de s'effondrer. De notre côté, je pense que nous allons nous améliorer progressivement. Je suis optimiste". Divock Origi: "Marquer au Maracana, c'est un rêve" Divock Origi (auteur du but belge contre la Russie): "C'est un rêve. Marquer au Maracana devant mes parents et ma soeur. Quelle belle émotion. (Revendique-t-il une place de titulaire ?) C'est le coach qui fait ses choix. Romelu (Lukaku) a bien joué avant de sortir. Il a usé les défenseurs et j'ai ensuite profité de son travail car les Russes étaient plus fatigués que nous." "Ce qui compte, c'est l'équipe. Mon cas personnel passe au deuxième plan. Mais quand le coach fait appel à moi, je fais tout pour le remercier de sa confiance". Vincent Kompany: "Une nouvelle victoire au caractère" Vincent Kompany (capitaine et défenseur de la Belgique): "C'est une nouvelle victoire au caractère et une nouvelle fois, c'est du banc que surgit le buteur. Ce qui prouve que nous sommes une équipe. Un vrai groupe. Les remplaçants transforment leur frustration en énergie positive. Ce qui me ravit, c'est que malgré la jeunesse de notre effectif, on est très mature sur le terrain. Avec les autres cadres de l'équipe comme Axel (Witsel) ou Marouane (Fellaini), on parle beaucoup, on replace. Notre organisation est très bonne. Nous sommes qualifiés. Les huitièmes de finale, c'était l'objectif." "Maintenant, face à la Corée du Sud, nous continuerons à jouer pour gagner. Je ne suis pas partisan de "gérer" ce genre de match. D'autant plus qu'il sera sans doute intéressant de terminer premier du groupe". Jan Vertonghen: "On peut jouer en contre" Remplaçant surprise au coup d'envoi de Belgique-Russie, Jan Vertonghen a retrouvé sa place dans l'équipe des Diables après une demi-heure de jeu après la blessure à la cuisse de son remplaçant et ancien équipier à l'Ajax Amsterdam, Thomas Vermaelen. "Avec la tension, je suis imméditament entré dans le match", a dit Vertonghen après la rencontre. "Je pense que nous avons montré que nous pouvons jouer au football et en contres. Des équipes comme l'Algérie et la Russie défendent comme un bloc. Il ne faut dès lors pas s'attendre à voir les plus beaux matchs du Mondial."La chaleur de Rio (24°C mais 73% d'humidité) a été très pénible et elle a peut-être joué un rôle dans la fin de rencontre difficile des Russes. "Il faisait terriblement chaud, par moment même étouffant", a même jugé Vertonghen.Kevin De Bruyne: "Un match très difficile" "Ce fut un match très difficile. Ce fut terriblement dur physiquement mais cela ne me pose pas de problème. Faites moi courir un marathon. Je ferai tout ce qui est nécessaire pour gagner." De Bruyne a de nouveau été placé dans l'axe du jeu. "Grâce à mes infiltrations j'ai pu faire mal aux Russes" a ajouté 'Kev', qui estime que le 6 sur 6 contre l'Algérie et la Russie est "super". "Nous sommes en huitièmes de finale. Mais le plus important est que l'organisation est là. Nous devons la conserver. Maintenant j'attends le résultat de Corée du Sud-Algérie. J'espère que nous serons assurés d'être premiers du groupe dès ce soir."Marouane Fellaini "Nous avons fait notre travail" "Cela a été difficile", a-t-il admis. "Mais c'est logique: tous les matches de Coupe du monde le sont. Le coach nous avait demandé de démarrer à fond, d'aller au duel dès les premières minutes. Je ne suis pas étonné par le but de Divock Origi. S'il est là, c'est qu'il a les qualités pour. Maintenant, il faut rester concentrés et continuer à afficher la même mentalité." Eden Hazard "Je suis fatigué après ces deux fois 90 minutes" Grâce à un joli déboulé dont il a le secret, Eden Hazard a amené le but qui a permis à la Belgique de battre in extremis la Russie. "Nos dix bonnes dernières minutes ont été récompensées", s'est-il félicité. "Le match a été très difficile: le terrain était sec et il n'y a pas eu beaucoup de mouvements. C'est dommage pour Romelu Lukaku. Il a été remplacé pour la deuxième fois et c'est Divock Origi, monté à sa place, qui marque le but de la victoire. A sa décharge, Romelu ne reçoit pas beaucoup de ballons et on ne voit pas à quel point il pèse sur les défenseurs adverses. Une fois encore, c'est le banc qui a fait la différence. Il ne faut pas s'enflammer. Personnellement, je suis fatigué après ces deux fois 90 minutes. Le temps est venu de me reposer. Il faut voir évidemment si le coach va décider de donner du temps de jeu à d'autres joueurs. " Axel Witsel: "Nous sommes restés bien organisés"Axel Witsel a écopé d'une carte jaune à la 54ème minute au moment où la Russie prenait l'ascendant sur la Belgique. "Cette victoire me procure une sensation bizarre. Nous avons bien démarré le match. Pendant cette période, notre flanc droit surtout s'est montré très entreprenant. Nous sommes restés très bien organisés même quand en début de deuxième mi-temps, les Russes ont pris le dessus. Ils ont poussé, poussé mais nous sommes restés concentrés. On en a profité pour partir en contre. Le but de Divock Origi lui a fait du bien à lui et à toute l'équipe." Courtois: "Le 100ème clean-sheet au Maracana, ce sera un bon souvenir dans 10 ans" Thibaut Courtois n'a toujours pas connu la défaite depuis qu'il défend les buts des Diables rouges. En 19 capes, le gardien a en effet totalisé 13 victoires et 6 nuls. Pour la 100-ème fois de sa carrière, il n'a pas pris de but. "Cette victoire est logique parce que nous avons eu plus d'occasions que nos adversaires. Les Russes ont dominé en début de seconde période mais nous avons largement dominé les dix dernières minutes du match. Avoir gagné est ce qui compte le plus. C'est plus important que mon 100ème clean sheet, juste appelé à devenir un bon souvenir dans dix ans." Eden Hazard est "l'Homme du Match" de Belgique-Russie Eden Hazard a été choisi par la FIFA comme "l'Homme du Match" Belgique-Russie. Capello (coach de la Russie)": "Nous avons mieux joué que la Belgique" Le sélectionneur italien de la Russie Fabio Capello a trouvé que la victoire (1-0) de la Belgique dimanche au Maracana de Rio de Janeiro dans le Groupe H du mondial-2014 de football n'était pas méritée. "Malgré le résultat, je suis content de la prestation de mon équipe", a lancé le célèbre coach italien. "Le résultat ne reflète pas la physionomie de la rencontre. Nous avons eu deux grosses occasions d'ouvrir la marque et nous les avons manquées. Le football est ainsi fait. Nous avons mieux joué que la Belgique, qui elle, a marqué. Après la pause, nous avons eu la possession du ballon, mais nous étions conscients que la Belgique est capable de briser notre jeu pour partir rapidement en contre. Nous avons parfois fait preuve de précipitation. Nous avons joué pour gagner le match, nous avons pris un contre, c'est tout. J'ai fait rentrer Alan Dzagoev (à la place d'Oleg Shatov, ndlr) parce que je pensais qu'on allait gagner, nous étions alors en train de nous créer des occasions dangereuses". L'espoir de qualification pour les huitièmes de finale existe toujours. "Bien sûr que j'y crois encore. L'équipe a joué de manière rapide et énergique. Sur le plan défensif, nous avons livré une prestation remarquable. Nous devons directement nous tourner vers le match contre l'Algérie. Nous n'aurons pas d'autre choix que de le gagner. Nous ferons le bilan ensuite."