"Les grands clubs néerlandais arrêtent désormais le projet car le soutien nécessaire fait aujourd'hui défaut", indique la Pro League. "Le fait que les clubs néerlandais rencontrent actuellement de bons résultats alors que les clubs belges éprouvent des difficultés joue sans aucun doute un rôle."

La Pro League souligne que "de sérieux progrès" avaient été réalisés ces derniers mois et qu'une délégation belgo-néerlandaise avait eu une "réunion constructive" à ce sujet début mars avec des représentants de l'UEFA, sous la direction du président Aleksander Ceferin. Mais les grands clubs néerlandais - l'Ajax, le PSV, le Feyenoord, le FC Utrecht, Vitesse et l'AZ - ont constaté mercredi que "le soutien nécessaire fait aujourd'hui défaut."

La Pro League "prend acte de la position néerlandaise et souhaite prendre des mesures concrètes dans les mois à venir afin d'aider les clubs belges à progresser à nouveau."

Le nouveau directeur général de la Pro League Lorin Parys entame son mandat vendredi. Lui et son équipe "veulent convaincre les clubs belges qu'il y a un momentum pour un football belge meilleur et plus moderne".

"Les grands clubs néerlandais arrêtent désormais le projet car le soutien nécessaire fait aujourd'hui défaut", indique la Pro League. "Le fait que les clubs néerlandais rencontrent actuellement de bons résultats alors que les clubs belges éprouvent des difficultés joue sans aucun doute un rôle." La Pro League souligne que "de sérieux progrès" avaient été réalisés ces derniers mois et qu'une délégation belgo-néerlandaise avait eu une "réunion constructive" à ce sujet début mars avec des représentants de l'UEFA, sous la direction du président Aleksander Ceferin. Mais les grands clubs néerlandais - l'Ajax, le PSV, le Feyenoord, le FC Utrecht, Vitesse et l'AZ - ont constaté mercredi que "le soutien nécessaire fait aujourd'hui défaut." La Pro League "prend acte de la position néerlandaise et souhaite prendre des mesures concrètes dans les mois à venir afin d'aider les clubs belges à progresser à nouveau." Le nouveau directeur général de la Pro League Lorin Parys entame son mandat vendredi. Lui et son équipe "veulent convaincre les clubs belges qu'il y a un momentum pour un football belge meilleur et plus moderne".