Le Mondial 2022 est sujet à la controverse. Il fait trop chaud au Qatar pour organiser une Coupe du monde en été, tandis qu'un Mondial en hiver pose des problèmes de calendrier aux équipes européennes.

"Il ressort de cette réunion qu'on ne peut pas jouer le Mondial en été au Qatar", déclaré Jim Boyce, vice-président de la FIFA et président de la Fédération irlandaise. "Tout le monde est d'accord avec cela".

Selon Boyce, il reste à voir si le Mondial aura lieu en janvier ou en novembre-décembre. L'UEFA opterait pour la première option, qui interfère moins avec la Ligue des champions.

Le sujet sera abordé lors du comité exécutif de la FIFA les 3 et 4 octobre à Zurich.