La joueuse vedette de l'équipe nationale espagnole a vu son rêve se briser la veille de l'Euro. Meilleure joueuse de football du monde, elle a dû quitter le tournoi en Angleterre après s'être blessée à l'entraînement. Le personnel médical a d'abord pensé qu'il s'agissait d'une simple entorse et que son Championnat d'Europe n'était pas en danger. Malheureusement, après d'autres examens, on s'est rendu compte que Putellas s'était déchiré le ligament croisé du genou et qu'elle sera absente pour de longs mois. Une grosse perte pour le tournoi pour une blessure similaire à celle d'une autre grande absente : Dzsenifer Marozsan.

Un dure à cuire parce qu'...après avoir remporté le triplé avec le FC Barcelone - le titre de champion, la Copa de la Reina et la Ligue des champions en 2021 - elle a remporté le Ballon d'Or Féminin. Cette année-là, elle fut la milieu de terrain la plus prolifique d'Europe avec 26 buts marqués, toutes compétitions confondues.

Quelques faits intéressants sur sa carrière

1. Née en Catalogne, elle est une grande fan du FC Barcelone depuis sa jeunesse. Elle y est sous contrat depuis 2012. Dans sa jeunesse, Alexia Putellas avait également joué une saison pour ce club, alors qu'elle n'avait que 11 ans. Avant de revenir par la grande porte au Barça, elle a joué à Sabadell pendant sa formation, avec des joueuses âgées de cinq ans de plus qu'elle. Après sa saison en jeunes à Barcelone, elle a poursuivi sa formation chez le voisin, l'Espanyol Barcelone. C'est dans ce club qu'elle a effectué ses débuts dans le football professionnel. Après une saison à Levante, elle a rejoint le club de ses rêves, pour lequel elle a joué 271 fois depuis lors et marqué 117 buts.

En 2021, Alexia Putellas s'est offert un triplé avec le FC Barcelone. Ici, elle pose avec les trophées de la Liga Iberdorola et de la Ligue des Champions., iStock
En 2021, Alexia Putellas s'est offert un triplé avec le FC Barcelone. Ici, elle pose avec les trophées de la Liga Iberdorola et de la Ligue des Champions. © iStock

2. Deux semaines avant le début du Championnat d'Europe U19, en 2012, où l'Espagne a terminé deuxième, son père, Jaume, est décédé. Putellas entre parfois sur le terrain ou célèbre ses buts en montrant le ciel avec ses doigts et en levant les yeux. C'est une façon d'honorer son père. Elle lui a dédié le Ballon d'or qu'elle a gagné l'année dernière. "Tout ce que je fais maintenant, c'est grâce à toi", a-t-elle dit.

Vie privée

Alexia Putellas a grandi dans une famille de... basketteurs, mais le football était une tradition familiale. S'ils ne pouvaient pas regarder les rencontres du FC Barcelone au stade, les Putellas les regardaient dans un restaurant local. Comme la petite Alexia ne voyait pas assez bien à cause de sa petite taille, son père l'a mise sur le billard d'un café pour qu'elle puisse mieux voir l'écran. Elle a regardé avec un grand intérêt un certain Andrés Iniesta, qui est devenu un modèle pour elle.

Putellas est fière de son héritage catalan et s'est élevée avec force contre les peines de prison infligées aux politiciens catalans après le référendum sur l'indépendance de 2017. "Certaines personnes pensent-elles vraiment que ces peines de prison résolvent le problème ? Je veux une solution politique s'il vous plaît, et maintenant !" La star du Barça a étudié l'administration des affaires et la gestion à l'université Pompeu Fabra de Barcelone, mais elle a interrompu son cursus pour se consacrer au football.

Que fait-elle maintenant ?

Allongée sur le canapé, le genou gauche immobilisé, elle doit regarder un Euro dont elle aurait aimé être l'une des grandes artistes. En tant que meilleure joueuse mondiale de l'année et dans une Espagne proposant un jeu attrayant, c'était une belle occasion de remporter un titre majeur avec son pays. Mais sans Jennifer Hermoso et Putellas, il reste à voir ce que la Roja peut montrer en Angleterre. Putellas est restée avec le groupe de l'équipe nationale espagnole et elle assiste aux matches au stade. Qualifiée pour les quarts, la Roja sera confrontée à un défi de taille puisqu'elle défiera le pays hôte : l'Angleterre.

Citation et statistique

"Si vous trouvez que l'engagement dans le football féminin est bon en ce moment, regardez quelques années en arrière et vous allez rire. et en rire. Ça va être dingue."

100: La numéro 11 du FC Barcelone et de la Roja est une internationale avec 100 sélections au compteur, au cours desquelles elle a marqué 27 fois.

La joueuse vedette de l'équipe nationale espagnole a vu son rêve se briser la veille de l'Euro. Meilleure joueuse de football du monde, elle a dû quitter le tournoi en Angleterre après s'être blessée à l'entraînement. Le personnel médical a d'abord pensé qu'il s'agissait d'une simple entorse et que son Championnat d'Europe n'était pas en danger. Malheureusement, après d'autres examens, on s'est rendu compte que Putellas s'était déchiré le ligament croisé du genou et qu'elle sera absente pour de longs mois. Une grosse perte pour le tournoi pour une blessure similaire à celle d'une autre grande absente : Dzsenifer Marozsan.Un dure à cuire parce qu'...après avoir remporté le triplé avec le FC Barcelone - le titre de champion, la Copa de la Reina et la Ligue des champions en 2021 - elle a remporté le Ballon d'Or Féminin. Cette année-là, elle fut la milieu de terrain la plus prolifique d'Europe avec 26 buts marqués, toutes compétitions confondues.1. Née en Catalogne, elle est une grande fan du FC Barcelone depuis sa jeunesse. Elle y est sous contrat depuis 2012. Dans sa jeunesse, Alexia Putellas avait également joué une saison pour ce club, alors qu'elle n'avait que 11 ans. Avant de revenir par la grande porte au Barça, elle a joué à Sabadell pendant sa formation, avec des joueuses âgées de cinq ans de plus qu'elle. Après sa saison en jeunes à Barcelone, elle a poursuivi sa formation chez le voisin, l'Espanyol Barcelone. C'est dans ce club qu'elle a effectué ses débuts dans le football professionnel. Après une saison à Levante, elle a rejoint le club de ses rêves, pour lequel elle a joué 271 fois depuis lors et marqué 117 buts.2. Deux semaines avant le début du Championnat d'Europe U19, en 2012, où l'Espagne a terminé deuxième, son père, Jaume, est décédé. Putellas entre parfois sur le terrain ou célèbre ses buts en montrant le ciel avec ses doigts et en levant les yeux. C'est une façon d'honorer son père. Elle lui a dédié le Ballon d'or qu'elle a gagné l'année dernière. "Tout ce que je fais maintenant, c'est grâce à toi", a-t-elle dit.Alexia Putellas a grandi dans une famille de... basketteurs, mais le football était une tradition familiale. S'ils ne pouvaient pas regarder les rencontres du FC Barcelone au stade, les Putellas les regardaient dans un restaurant local. Comme la petite Alexia ne voyait pas assez bien à cause de sa petite taille, son père l'a mise sur le billard d'un café pour qu'elle puisse mieux voir l'écran. Elle a regardé avec un grand intérêt un certain Andrés Iniesta, qui est devenu un modèle pour elle.Putellas est fière de son héritage catalan et s'est élevée avec force contre les peines de prison infligées aux politiciens catalans après le référendum sur l'indépendance de 2017. "Certaines personnes pensent-elles vraiment que ces peines de prison résolvent le problème ? Je veux une solution politique s'il vous plaît, et maintenant !" La star du Barça a étudié l'administration des affaires et la gestion à l'université Pompeu Fabra de Barcelone, mais elle a interrompu son cursus pour se consacrer au football.Allongée sur le canapé, le genou gauche immobilisé, elle doit regarder un Euro dont elle aurait aimé être l'une des grandes artistes. En tant que meilleure joueuse mondiale de l'année et dans une Espagne proposant un jeu attrayant, c'était une belle occasion de remporter un titre majeur avec son pays. Mais sans Jennifer Hermoso et Putellas, il reste à voir ce que la Roja peut montrer en Angleterre. Putellas est restée avec le groupe de l'équipe nationale espagnole et elle assiste aux matches au stade. Qualifiée pour les quarts, la Roja sera confrontée à un défi de taille puisqu'elle défiera le pays hôte : l'Angleterre.