Nasser Al Khelaifi est l'un des personnages les plus influents du football mondial, mais affirme n'être nullement impliqué dans la Coupe du Monde de 2022. "En tant que Qatari, je suis fier que mon pays a été choisi", dit-il. "Je ne comprends pas qu'aujourd'hui, on remette en question l'organisation de ce tournoi en été. Lorsqu'on a voté, chacun savait qu'il votait pour un tournoi estival. Le Qatar a laissé la meilleure impression, sinon il n'aurait pas été choisi. Nous sommes passés maîtres dans l'art d'organiser des événements. Les Jeux Asiatiques de 2006 ont été un succès, tout comme le Championnat du Monde de natation en petit bassin, voici peu. Le mois prochain, nous organiserons le Championnat du Monde de handball et, en 2019, le Championnat du Monde d'athlétisme. Toutes ces fédérations nous auraient-elles fait confiance si nous étions des incapables?" Selon l'ancien sportif de haut niveau, la température ne sera pas un facteur déterminant en 2022. "Il a souvent fait chaud pendant la Coupe du Monde. Cela n'a jamais constitué un obstacle. Les stades seront climatisés. Dans les villes, il y a beaucoup d'activités possibles en intérieur. Et nous avons des plages fantastiques. Croyez-moi, les fans apprécieront la Coupe du Monde au Qatar."

Par Thijs Slegers

Retrouvez l'intégralité de l'interview du président du PSG dans votre Sport/Foot Magazine

Nasser Al Khelaifi est l'un des personnages les plus influents du football mondial, mais affirme n'être nullement impliqué dans la Coupe du Monde de 2022. "En tant que Qatari, je suis fier que mon pays a été choisi", dit-il. "Je ne comprends pas qu'aujourd'hui, on remette en question l'organisation de ce tournoi en été. Lorsqu'on a voté, chacun savait qu'il votait pour un tournoi estival. Le Qatar a laissé la meilleure impression, sinon il n'aurait pas été choisi. Nous sommes passés maîtres dans l'art d'organiser des événements. Les Jeux Asiatiques de 2006 ont été un succès, tout comme le Championnat du Monde de natation en petit bassin, voici peu. Le mois prochain, nous organiserons le Championnat du Monde de handball et, en 2019, le Championnat du Monde d'athlétisme. Toutes ces fédérations nous auraient-elles fait confiance si nous étions des incapables?" Selon l'ancien sportif de haut niveau, la température ne sera pas un facteur déterminant en 2022. "Il a souvent fait chaud pendant la Coupe du Monde. Cela n'a jamais constitué un obstacle. Les stades seront climatisés. Dans les villes, il y a beaucoup d'activités possibles en intérieur. Et nous avons des plages fantastiques. Croyez-moi, les fans apprécieront la Coupe du Monde au Qatar."Par Thijs SlegersRetrouvez l'intégralité de l'interview du président du PSG dans votre Sport/Foot Magazine