La Belgique et les États-Unis entameront leur huitième finale à 22 heures, heures belges, à l'Arena Fonte Nova, qualifiée de rêve pour les fans de football par notre envoyé spécial au Brésil Peter T'Kint. Pour la première fois, les Diables Rouges devront jouer par un temps très chaud. Leurs trois matches de groupe avaient lieu à Belo Horizonte, Rio de Janeiro et Sao Paulo, trois endroits situés dans le sud, plus frais, du Brésil.

Heureusement, la rencontre n'aura lieu qu'à 17 heures, heures locales, quand il fera un peu moins étouffant.

Kompany reste incertain

On ignore toujours si Marc Wilmots pourra compter sur le capitaine de l'équipe, Vincent Kompany, contre les Américains. Ses adducteurs le font souffrir depuis un certain temps et il travaille individuellement depuis quelques jours.

"Cela va déjà un peu mieux, il n'a pas de retard sur son planning et s'entraîne deux fois par jour", a déclaré Wilmots après l'entraînement de dimanche. Il faut de toute façon attendre demain (lundi, NDLR), j'espère qu'il pourra participer à l'entraînement de groupe."

Cependant, Wilmots ne désire que des joueurs en pleine forme au coup d'envoi. "J'ai besoin de joueurs en forme à 100%, 80% ne suffisent pas. Ensemble, nous prendrons la meilleure décision pour le pays et pour l'équipe".

Liste

Si Wilmots espère qu'il n'y aura pas de tirs au but, il y est préparé. "Je sais que j'ai sept joueurs dans ma sélection capables de faire un tir au but parfait. Je pense notamment à Dries Mertens, Eden Hazard et Kevin Mirallas. Bien sûr, j'espère qu'il n'y aura pas de tirs au but, mais j'ai déjà la liste de cinq joueurs en tête".

La dernière série de tirs au but des Belges à un Mondial date de la Coupe du Monde réussie de 1986 lorsque les Diables ont éliminé l'Espagne en quarts de finale après les penalties. Peut-être que la loterie des tirs au but sera également décisive ce mardi. (KVDA/CB)

La Belgique et les États-Unis entameront leur huitième finale à 22 heures, heures belges, à l'Arena Fonte Nova, qualifiée de rêve pour les fans de football par notre envoyé spécial au Brésil Peter T'Kint. Pour la première fois, les Diables Rouges devront jouer par un temps très chaud. Leurs trois matches de groupe avaient lieu à Belo Horizonte, Rio de Janeiro et Sao Paulo, trois endroits situés dans le sud, plus frais, du Brésil. Heureusement, la rencontre n'aura lieu qu'à 17 heures, heures locales, quand il fera un peu moins étouffant. Kompany reste incertain On ignore toujours si Marc Wilmots pourra compter sur le capitaine de l'équipe, Vincent Kompany, contre les Américains. Ses adducteurs le font souffrir depuis un certain temps et il travaille individuellement depuis quelques jours. "Cela va déjà un peu mieux, il n'a pas de retard sur son planning et s'entraîne deux fois par jour", a déclaré Wilmots après l'entraînement de dimanche. Il faut de toute façon attendre demain (lundi, NDLR), j'espère qu'il pourra participer à l'entraînement de groupe." Cependant, Wilmots ne désire que des joueurs en pleine forme au coup d'envoi. "J'ai besoin de joueurs en forme à 100%, 80% ne suffisent pas. Ensemble, nous prendrons la meilleure décision pour le pays et pour l'équipe". Liste Si Wilmots espère qu'il n'y aura pas de tirs au but, il y est préparé. "Je sais que j'ai sept joueurs dans ma sélection capables de faire un tir au but parfait. Je pense notamment à Dries Mertens, Eden Hazard et Kevin Mirallas. Bien sûr, j'espère qu'il n'y aura pas de tirs au but, mais j'ai déjà la liste de cinq joueurs en tête". La dernière série de tirs au but des Belges à un Mondial date de la Coupe du Monde réussie de 1986 lorsque les Diables ont éliminé l'Espagne en quarts de finale après les penalties. Peut-être que la loterie des tirs au but sera également décisive ce mardi. (KVDA/CB)