Après l'élimination en quart de finale de la Coupe du Monde de football contre l'Argentine (0-1), samedi à l'Estadio Nacional Mané Garrincha de Brasilia, le sélectionneur Marc Wilmots a regretté que l'adversaire s'est surtout contenté de défendre son avantage acquis après 8 minutes. "Nous avons commis une faute et nous avons perdu", a-t-il déploré. "On ne s'est pas facilité les choses en concédant aussi tôt ce but d'Higuain. L'Argentine était la favorite, mais n'a pas voulu assumer ce statut..."

"Nous avons pourtant tout essayé. Nous avons essayé beaucoup de choses, y compris de faire avancer Daniel Van Buyten comme deuxième attaquant. On aurait peut-être dû nous montrer plus intelligents sur certaines phases. On a dû faire le jeu et nous nous sommes créé cinq ou six occasions. Les Argentins ont tout fait pour gagner du temps et les rentrées ont duré une demi-heure. Ils ne voulaient pas jouer. Il n'ont d'ailleurs plus eu qu'une possibilité de but tout en fin de match en un contre un entre Courtois et Messi. On a bien joué. On a été meilleurs. Nous sommes éliminés et déçus, mais je retiens le positif: nous avons livré une bonne campagne."

Eden Hazard quant à lui estime que les Diables Rouges peuvent être fiers de leur parcours au Brésil: "On peut être fier de ce qu'on a fait. Ils n'ont pas eu beaucoup d'occasions, mais on a fait une erreur qui se paie cash au début", a déclaré Eden Hazard à la RTBF. "On est arrêté par une belle équipe d'Argentine. Ils ont l'habitude de jouer ces matches-là, nous pas. Mais on a gagné de l'expérience, qui nous servira dans les tournois à

venir".

Même sentiment chez Thibaut Courtois (gardien des Diables Rouges qui a connu sa 1ère défaite avec les Diables Rouges): "C'est la déception parce qu'on a perdu. Mais on peut être fier de ce qu'on a fait dans ce Mondial. Aujourd'hui on a eu un peu de malchance sur le but, le ballon touche le pied de Jan (Vertonghen) et puis Higuain la place très bien."

"Après le 1-0, ils ont bien défendu parce qu'ils savaient que si nous avions de l'espace on peut être dangereux. Ils ont été à neuf en défense. On n'avait pas beaucoup d'espaces pour trouver une solution. Eux ont très bien commencé, comme on aurait aimé le faire, et ont marqué très vite. Si c'est 0-0 après 50 minutes, on aurait eu aussi des espaces. C'est chouette d'avoir fait l'arrêt face à Messi parce qu'ensuite on a encore une occasion d'égaliser."

"On doit être fier. Un quart de finale c'est joli. On rêvait de plus. On doit continuer à travailler pour l'avenir. On a une très bonne équipe et on l'a montré au monde."

De son côte, Daniel Van Buyten se dit "amer" : "J'ai l'impression que c'est notre match le plus facile. Physiquement, on était au-dessus, on s'est créé des occasions. Mais on a manqué d'expérience, de vécu", a dit Daniel Van Buyten au micro de la RTBF. "Les matches précédents étaient plus difficiles. Aujourd'hui, on a l'impression qu'on a encore de l'énergie pour jouer un autre match. On a joué contre une très bonne équipe, très bien organisée. Ca laisse un goût amer, ça se joue sur des détails".

Le doyen des Diables, qui avait annoncé avant le tournoi qu'il arrêtait sa carrière en équipe nationale, avait du mal à cacher sa déception. "Je suis déçu pour tous les Belges qui ont suivi ce match. Il y avait moyen... Le positif, c'est que je vais retrouver ma famille, mes enfants, mes parents. Après, on verra...", a conclu un Big Dan ému.

Préféré à Romelu Lukaku par Wilmots pour ce match, Divock Origi n'a cependant pas été en mesure de se mettre en évidence comme lors de ses précédentes apparitions."Nous avons manqué de réussite et sans doute d'expérience pendant ce match", a expliqué Origi. "Nous avons effectué un bon parcours mais nous devons encore progresser. Pour ma part, j'ai eu du mal à rentrer dans le match. Sans doute parce que c'était très fermé. Ce n'était pas une rencontre facile."

Enfin, le capitaine Vincent Kompany déçu après l'élimination de

la Belgique en quarts de finale du Mondial, en tire tout de même des enseignements positifs: "C'est la fin, mais chaque histoire a une fin", a-t-il déclaré au micro de la RTBF. "On a fait de notre mieux, mais ce n'était pas assez. Cela s'est joué à des détails. Collectivement, on

était meilleur qu'eux, mais ils ont des joueurs qui savent faire ladifférence".

"Ca a été une belle aventure, on a tout donné. Le reste, c'est du foot. Cette équipe est une des plus jeunes du tournoi, on va grandir, on a encore de beaux jours devant nous. Dans quatre ans en Russie, cette équipe sera encore plus forte et on aura d'autres chances", a conclu Kompany.

Après l'élimination en quart de finale de la Coupe du Monde de football contre l'Argentine (0-1), samedi à l'Estadio Nacional Mané Garrincha de Brasilia, le sélectionneur Marc Wilmots a regretté que l'adversaire s'est surtout contenté de défendre son avantage acquis après 8 minutes. "Nous avons commis une faute et nous avons perdu", a-t-il déploré. "On ne s'est pas facilité les choses en concédant aussi tôt ce but d'Higuain. L'Argentine était la favorite, mais n'a pas voulu assumer ce statut..." "Nous avons pourtant tout essayé. Nous avons essayé beaucoup de choses, y compris de faire avancer Daniel Van Buyten comme deuxième attaquant. On aurait peut-être dû nous montrer plus intelligents sur certaines phases. On a dû faire le jeu et nous nous sommes créé cinq ou six occasions. Les Argentins ont tout fait pour gagner du temps et les rentrées ont duré une demi-heure. Ils ne voulaient pas jouer. Il n'ont d'ailleurs plus eu qu'une possibilité de but tout en fin de match en un contre un entre Courtois et Messi. On a bien joué. On a été meilleurs. Nous sommes éliminés et déçus, mais je retiens le positif: nous avons livré une bonne campagne." Eden Hazard quant à lui estime que les Diables Rouges peuvent être fiers de leur parcours au Brésil: "On peut être fier de ce qu'on a fait. Ils n'ont pas eu beaucoup d'occasions, mais on a fait une erreur qui se paie cash au début", a déclaré Eden Hazard à la RTBF. "On est arrêté par une belle équipe d'Argentine. Ils ont l'habitude de jouer ces matches-là, nous pas. Mais on a gagné de l'expérience, qui nous servira dans les tournois à venir". Même sentiment chez Thibaut Courtois (gardien des Diables Rouges qui a connu sa 1ère défaite avec les Diables Rouges): "C'est la déception parce qu'on a perdu. Mais on peut être fier de ce qu'on a fait dans ce Mondial. Aujourd'hui on a eu un peu de malchance sur le but, le ballon touche le pied de Jan (Vertonghen) et puis Higuain la place très bien." "Après le 1-0, ils ont bien défendu parce qu'ils savaient que si nous avions de l'espace on peut être dangereux. Ils ont été à neuf en défense. On n'avait pas beaucoup d'espaces pour trouver une solution. Eux ont très bien commencé, comme on aurait aimé le faire, et ont marqué très vite. Si c'est 0-0 après 50 minutes, on aurait eu aussi des espaces. C'est chouette d'avoir fait l'arrêt face à Messi parce qu'ensuite on a encore une occasion d'égaliser." "On doit être fier. Un quart de finale c'est joli. On rêvait de plus. On doit continuer à travailler pour l'avenir. On a une très bonne équipe et on l'a montré au monde." De son côte, Daniel Van Buyten se dit "amer" : "J'ai l'impression que c'est notre match le plus facile. Physiquement, on était au-dessus, on s'est créé des occasions. Mais on a manqué d'expérience, de vécu", a dit Daniel Van Buyten au micro de la RTBF. "Les matches précédents étaient plus difficiles. Aujourd'hui, on a l'impression qu'on a encore de l'énergie pour jouer un autre match. On a joué contre une très bonne équipe, très bien organisée. Ca laisse un goût amer, ça se joue sur des détails". Le doyen des Diables, qui avait annoncé avant le tournoi qu'il arrêtait sa carrière en équipe nationale, avait du mal à cacher sa déception. "Je suis déçu pour tous les Belges qui ont suivi ce match. Il y avait moyen... Le positif, c'est que je vais retrouver ma famille, mes enfants, mes parents. Après, on verra...", a conclu un Big Dan ému. Préféré à Romelu Lukaku par Wilmots pour ce match, Divock Origi n'a cependant pas été en mesure de se mettre en évidence comme lors de ses précédentes apparitions."Nous avons manqué de réussite et sans doute d'expérience pendant ce match", a expliqué Origi. "Nous avons effectué un bon parcours mais nous devons encore progresser. Pour ma part, j'ai eu du mal à rentrer dans le match. Sans doute parce que c'était très fermé. Ce n'était pas une rencontre facile." Enfin, le capitaine Vincent Kompany déçu après l'élimination de la Belgique en quarts de finale du Mondial, en tire tout de même des enseignements positifs: "C'est la fin, mais chaque histoire a une fin", a-t-il déclaré au micro de la RTBF. "On a fait de notre mieux, mais ce n'était pas assez. Cela s'est joué à des détails. Collectivement, on était meilleur qu'eux, mais ils ont des joueurs qui savent faire ladifférence". "Ca a été une belle aventure, on a tout donné. Le reste, c'est du foot. Cette équipe est une des plus jeunes du tournoi, on va grandir, on a encore de beaux jours devant nous. Dans quatre ans en Russie, cette équipe sera encore plus forte et on aura d'autres chances", a conclu Kompany.