Le duel semble disproportionné sur papier. La Belgique occupe la première place au classement FIFA, Saint-Marin la 211e et dernière position de ce ranking. Les Diables Rouges ont remporté leurs quatre rencontres disputées en qualification, pour 11 buts marqués et 1 encaissé. Saint-Marin affiche le bilan contraire: 0 victoire, 20 buts encaissés et toujours pas le moindre but inscrit.

Belges et Saint-Marinais se sont affrontés à six reprises avec à chaque fois une victoire belge. Les Diables Rouges ont inscrit 33 buts contre les représentants de la petite République, lesquels ont trouvé le chemin des filets à 3 reprises. Tout le monde se souvient certainement du 10-1 réalisé le 28 février 2001 en qualification au Mondial 2002, avec notamment un triplé de Bob Peeters. Il s'agit à ce jour du record de buts inscrits par les Belges en un seul et du plus gros écart, à égalité avec les 9-0 contre la Zambie en 1994 et contre Gibraltar en 2017.

Pourtant, le dernier déplacement belge sur le rocher a failli tourner à la catastrophe: le 30 mars 2005, les Diables Rouges s'étaient imposés 1-2 dans la douleur grâce au premier but en équipe nationale de Timmy Simons, sur penalty, et à un coup de tête de Van Buyten peu après l'heure de jeu alors que Saint-Marin avait égalisé juste avant la pause.

Roberto Martinez a prévenu en conférence de presse: les trois points contre Saint-Marin valent autant que ceux contre la Russie ou l'Écosse, les principaux adversaires dans ce groupe, et les Belges doivent poursuivre leur sans-faute. Le sélectionneur ne compte pas faire de tests dans ce match - "car c'est un match de qualification" - mais sera contraint d'apporter au moins trois changements à son équipe-type vu les absences des frères Eden et Thorgan Hazard et d'Axel Witsel. S'il pense qu'on "ne peut pas remplacer Eden", Martinez estime que "jouer sans notre capitaine sera un très bon test pour nous." A ces absences déjà annoncées se sont ajoutées celles de Leander Dendoncker (pour le match de vendredi) et de Leandro Trossard (pour les deux rencontres de ce rassemblement).

Après celui à Saint-Marin, un autre déplacement attend les Diables Rouges: en Écosse, lundi, à Glasgow. Des Ecossais (6 points) qui affronteront vendredi la Russie (9) pour un match capital dans la course à la qualification.