25 minutes. C'est le temps qu'il a fallu aux supporters pour scander le nom de Radja Nainggolan et déployer une banderole à son image. C'était prévisible si les Diables Rouges connaissaient des problèmes. Pour la deuxième fois seulement de l'ère RobertoMartinez, la Belgique n'a pas trouvé le chemin des filets. La première fois, c'était lors de ses débuts contre l'Espagne (0-2).
...