Cette trêve internationale marquera le coup d'envoi de la préparation pour l'Euro 2020, où la Belgique défiera la Russie, le Danemark et la Finlande dans le groupe B.

Pour faire ses derniers essais et peaufiner sa liste de 23 joueurs pour le rendez-vous continental, le sélectionneur national Roberto Martinez a donc opté pour un stage au Qatar qui devrait durer une semaine (23-30 mars).

Les Belges, troisièmes de la dernière Coupe du monde en Russie, croiseront donc le fer avec le Portugal de Cristiano Ronaldo et avec la Suisse. Les heures des rencontres doivent également être précisées.

Deux nouveaux matchs en juin

La Belgique avait déjà préparé l'Euro 2016 par une victoire 1-2 à Genève. Depuis lors, les Diables Rouges s'étaient imposés 1-2 à Bruxelles en octobre 2018 en Ligue des Nations avant de connaître une grosse désillusion à Lucerne un mois plus tard, s'inclinant 5-2 après avoir mené 0-2. L'équipe nationale avait alors dû faire une croix sur le Final Four de la première édition de la compétition.

La Seleçao est également un adversaire régulier en préparation pour les Diables. En mars 2016, la Belgique de Marc Wilmots s'était inclinée 2-1 alors que Belges et Portugais s'étaient quittés sur un partage vierge à Bruxelles (0-0) quelques jours avant le Mondial 2018.

Outre ces deux rencontres en mars, Roberto Martinez a déjà annoncé que sa phalange jouera à deux reprises en juin avant d'entamer l'Euro. Un des deux duels se tiendra à Bruxelles.

Cette trêve internationale marquera le coup d'envoi de la préparation pour l'Euro 2020, où la Belgique défiera la Russie, le Danemark et la Finlande dans le groupe B. Pour faire ses derniers essais et peaufiner sa liste de 23 joueurs pour le rendez-vous continental, le sélectionneur national Roberto Martinez a donc opté pour un stage au Qatar qui devrait durer une semaine (23-30 mars). Les Belges, troisièmes de la dernière Coupe du monde en Russie, croiseront donc le fer avec le Portugal de Cristiano Ronaldo et avec la Suisse. Les heures des rencontres doivent également être précisées. La Belgique avait déjà préparé l'Euro 2016 par une victoire 1-2 à Genève. Depuis lors, les Diables Rouges s'étaient imposés 1-2 à Bruxelles en octobre 2018 en Ligue des Nations avant de connaître une grosse désillusion à Lucerne un mois plus tard, s'inclinant 5-2 après avoir mené 0-2. L'équipe nationale avait alors dû faire une croix sur le Final Four de la première édition de la compétition. La Seleçao est également un adversaire régulier en préparation pour les Diables. En mars 2016, la Belgique de Marc Wilmots s'était inclinée 2-1 alors que Belges et Portugais s'étaient quittés sur un partage vierge à Bruxelles (0-0) quelques jours avant le Mondial 2018. Outre ces deux rencontres en mars, Roberto Martinez a déjà annoncé que sa phalange jouera à deux reprises en juin avant d'entamer l'Euro. Un des deux duels se tiendra à Bruxelles.