Les chances des Diables rouges de remporter l'Euro 2020 ont chuté de 19 à 15 pour cent après la fin de la phase de groupes, a calculé vendredi la célèbre société de données sportives Gracenote. Seule l'Angleterre (16,5%) a, selon Gracenote, désormais plus de chance d'être sacrée au terme du tournoi.

LE TABLEAU DIFFICILE EXPLIQUE CELA

La raison est liée à la difficile moitié de tableau dans laquelle les Belges se sont retrouvés. Dimanche soir, le Portugal, champion en titre, attend les Belges pour les huitièmes de finale dans le four de Séville, dans le sud de l'Espagne. En quart de finale, un duel avec l'Italie pourrait suivre et plus tard, une demi-finale contre la France, championne du monde, est possible. Gracenote place les Bleus en troisième position, avec une probabilité de victoire finale de 11,8 %.

L'INFORMATIQUE SACRE L'ANGLETERRE

Le nouveau grand favori selon les modèles informatiques est l'Angleterre, qui, comme les Pays-Bas (7,6%) et l'Allemagne (4,2%), est désormais dans la partie de tableau la plus abordable sur papier. En phase de groupes, l'Angleterre n'a pas convaincu. En huitième de finale, mardi prochain, elle affrontera la Mannschaft, qui a obtenu de justesse sa place en huitième de finale contre la Hongrie. Selon Gracenote, l'Angleterre a 16,5% de chances de remporter l'Euro 2020. L'avantage d'évoluer à domicile joue un rôle important dans la cote des Anglais. Si les "Three Lions" atteignent la finale, ils auront joué six de leurs sept matches au stade de Wembley, à Londres. Viennent ensuite l'Italie (10,1 %) et l'Espagne (7,6 %).

Selon Gracenote, il y a 53% de chances que le champion européen vienne d'Angleterre, de Belgique, de France ou d'Italie. En ce qui concerne le Portugal, ils ne leur accordent pas plus de 6,6% de chance de gagner le tournoi. Avant le début de l'Euro, Gracenote avait estimé les chances de victoire des Belges à 14 pour cent.

Après les six sur six et la qualification pour le deuxième tour, les chances de gagner sont passées à 19 pour cent. En outre, Gracenote a calculé que la finale la plus probable à l'heure actuelle reste celle opposant la Belgique à l'Angleterre, avec 7% de chances, suivie de France-Angleterre (5,9%), Italie-Angleterre (5,2%) et Espagne-Angleterre (4,3%). Une finale entre la Belgique et les Pays-Bas clôt le top 5 avec 4,2%.

Les chances des Diables rouges de remporter l'Euro 2020 ont chuté de 19 à 15 pour cent après la fin de la phase de groupes, a calculé vendredi la célèbre société de données sportives Gracenote. Seule l'Angleterre (16,5%) a, selon Gracenote, désormais plus de chance d'être sacrée au terme du tournoi.LE TABLEAU DIFFICILE EXPLIQUE CELA La raison est liée à la difficile moitié de tableau dans laquelle les Belges se sont retrouvés. Dimanche soir, le Portugal, champion en titre, attend les Belges pour les huitièmes de finale dans le four de Séville, dans le sud de l'Espagne. En quart de finale, un duel avec l'Italie pourrait suivre et plus tard, une demi-finale contre la France, championne du monde, est possible. Gracenote place les Bleus en troisième position, avec une probabilité de victoire finale de 11,8 %. L'INFORMATIQUE SACRE L'ANGLETERRELe nouveau grand favori selon les modèles informatiques est l'Angleterre, qui, comme les Pays-Bas (7,6%) et l'Allemagne (4,2%), est désormais dans la partie de tableau la plus abordable sur papier. En phase de groupes, l'Angleterre n'a pas convaincu. En huitième de finale, mardi prochain, elle affrontera la Mannschaft, qui a obtenu de justesse sa place en huitième de finale contre la Hongrie. Selon Gracenote, l'Angleterre a 16,5% de chances de remporter l'Euro 2020. L'avantage d'évoluer à domicile joue un rôle important dans la cote des Anglais. Si les "Three Lions" atteignent la finale, ils auront joué six de leurs sept matches au stade de Wembley, à Londres. Viennent ensuite l'Italie (10,1 %) et l'Espagne (7,6 %). Selon Gracenote, il y a 53% de chances que le champion européen vienne d'Angleterre, de Belgique, de France ou d'Italie. En ce qui concerne le Portugal, ils ne leur accordent pas plus de 6,6% de chance de gagner le tournoi. Avant le début de l'Euro, Gracenote avait estimé les chances de victoire des Belges à 14 pour cent. Après les six sur six et la qualification pour le deuxième tour, les chances de gagner sont passées à 19 pour cent. En outre, Gracenote a calculé que la finale la plus probable à l'heure actuelle reste celle opposant la Belgique à l'Angleterre, avec 7% de chances, suivie de France-Angleterre (5,9%), Italie-Angleterre (5,2%) et Espagne-Angleterre (4,3%). Une finale entre la Belgique et les Pays-Bas clôt le top 5 avec 4,2%.