" Je voudrais inscrire trente buts cette saison ", a déclaré Kévin Gameiro (28 ans) l'été dernier. Il ne sera pas très loin du compte, à trois matches de la fin du championnat, plus la finale de la Coupe contre Barcelone et au moins deux matches européens, en demi-finales d'Europa League contre le Shakhtar Donetsk. La saison passée, il avait marqué 17 buts, toutes compétitions confondues mais il était resté dans l'ombre de Carlos Bacca. Malgré l'arrivée du chevronné Fernando Llorente entre les deux saisons, c'est Gameiro qui assure la majeure partie de la production de Séville. Le club peut enlever l'Europa League pour la troisième fois d'affilée et en plus, il avait déjà gagné la Coupe UEFA, la précédente mouture de l'Europa League, en 2006 (0-4 contre Middlesbrough) et en 2007 (2-2 puis 3-1 aux tirs au but face à l'Espanyol). Chaque fois, Séville a pu compter sur une attaque percutante. Il y a une décennie, les buteurs de service avaient pour nom Frédéric Kanouté, Luis Fabiano et Javier Saviola, ces deux dernières saisons, ils s'appelaient Bacca et Gameiro. Le Français, particulièrement efficace dans le rectangle, casse la baraque depuis quelques semaines. Pourtant, Didier Deschamps ne l'a pas sélectionné pour les deux derniers matchs amicaux des Bleus alors que, suite à l'écartement définitif de Karim Benzema, une place se libère en pointe...

Par Steve Van Herpe

" Je voudrais inscrire trente buts cette saison ", a déclaré Kévin Gameiro (28 ans) l'été dernier. Il ne sera pas très loin du compte, à trois matches de la fin du championnat, plus la finale de la Coupe contre Barcelone et au moins deux matches européens, en demi-finales d'Europa League contre le Shakhtar Donetsk. La saison passée, il avait marqué 17 buts, toutes compétitions confondues mais il était resté dans l'ombre de Carlos Bacca. Malgré l'arrivée du chevronné Fernando Llorente entre les deux saisons, c'est Gameiro qui assure la majeure partie de la production de Séville. Le club peut enlever l'Europa League pour la troisième fois d'affilée et en plus, il avait déjà gagné la Coupe UEFA, la précédente mouture de l'Europa League, en 2006 (0-4 contre Middlesbrough) et en 2007 (2-2 puis 3-1 aux tirs au but face à l'Espanyol). Chaque fois, Séville a pu compter sur une attaque percutante. Il y a une décennie, les buteurs de service avaient pour nom Frédéric Kanouté, Luis Fabiano et Javier Saviola, ces deux dernières saisons, ils s'appelaient Bacca et Gameiro. Le Français, particulièrement efficace dans le rectangle, casse la baraque depuis quelques semaines. Pourtant, Didier Deschamps ne l'a pas sélectionné pour les deux derniers matchs amicaux des Bleus alors que, suite à l'écartement définitif de Karim Benzema, une place se libère en pointe... Par Steve Van Herpe