En Une du magazine, on découvre plusieurs joueurs célèbres, dont Andy Najar et Thorgan Hazard qui ont déjà fait leurs preuves en championnat de Belgique. À l'intérieur, on retrouve encore davantage de noms connus de par chez nous. Voici un petit aperçu du top 100 des meilleurs jeunes, accompagné des commentaires des spécialistes français.

Les Belges

Nr 100 - Jason Denayer (Celtic Glasgow, 28/06/1995)

Âgé d'à peine 19 ans, cet arrière central a déjà joué dans trois compétitions. En Belgique à Anderlecht (où il a été formé), en Angleterre à Manchester City et en Écosse, où il a très bien débuté comme professionnel. En sept matchs officiels, il a marqué 3 buts, un total provisoire très prometteur pour un défenseur.

Nr 87 - Thorgan Hazard (Mönchengladbach, 29/03/1993)

Quand on est le frère de l'un des meilleurs joueurs du monde, on ressent une certaine pression. Dans le cas de Thorgan, il n'y a pas eu de problème, il s'est donné le temps de progresser. Formé à Lens, Chelsea l'a ensuite prêté à Zulte Waregem où il a très fort évolué. Deux saisons, vingt buts et trente assists plus tard, Thorgan était élu meilleur joueur de la Jupiler Pro League. Maintenant, il veut faire la même chose en Allemagne. Mönchengladbach est un bon choix, car l'équipe joue un football offensif et est entraînée par un coach francophone. Thorgan a donc toutes les cartes en main pour se faire un nom.

Nr 66 - Yannick Ferreira Carrasco (AS Monaco, 04/09/1993)

Âgé de 19 ans lors de ses débuts contre Tours en deuxième division française, il s'est fait remarquer grâce à un but et un assist. Huit buts et huit assists plus tard, il est élu meilleure promesse de la saison. Depuis, le danger à Monaco provient de ses dribbles et de ses passes.

Nr 51 - Divock Origi (Lille, 18/04/1995)

Divock est prudent, mais il sait pourquoi. Le Belge, qui appartient à Liverpool, est le fils de Mike Origi, un ancien joueur international kényan. Pourtant, le Lillois a déjà porté son nom plus haut que son géniteur. La meilleure preuve: après son but contre la Russie à la Coupe du monde de cette année, Boudewijn Seapark a baptisé un dauphin Origi.

Nr 19 - Youri Tielemans (Anderlecht, 07/05/1997)

Anthony Vanden Borre, coéquipier du nouveau chouchou du football belge est formel: "Il est mille fois meilleur que Kompany et moi à son âge. Ne riez pas, vous verrez dans deux ou trois ans". Si le défenseur d'Anderlecht a raison, on peut s'attendre à un garçon qui dominera les prochaines années. Âgé de seulement 17 ans, le milieu du terrain a déjà joué 50 matchs avec Anderlecht. Il est titulaire en Ligue des Champions et il se bat même pour tirer les penalties. Youri n'est pas du genre à fuir son statut et ses responsabilités.

Nr 18 - Romelu Lukaku (Everton, 13/05/1993)

Il avait 16 ans et 11 jours lorsqu'il a fêté ses débuts à Anderlecht, 17 ans lorsqu'il a marqué ses premiers buts pour l'équipe nationale et 21 ans lorsque Chelsea l'a vendu à Everton pour 35 millions d'euros. 1m91 pour 94 kilos. Sur tous les plans, Romelu Lukaku pèse déjà sur le football mondial.

Nr 4 - Adnan Januzaj (Manchester United, 05/02/1995)

Jean Kindermans, son entraîneur en U12 à Anderlecht: "Il a toujours joué dans une catégorie d'âge supérieure et s'est retrouvé contre de solides joueurs, mais grâce à sa technique, il a toujours réussi à trouver les solutions. Sur ce plan, il dépassait déjà les autres".

À quel joueur fait-il penser? Kindermans: "Il possède un profil atypique. On le compare souvent à Johan Cruijff, mais le Néerlandais était plus explosif et dominant".

Sa plus grande qualité? "Son élégance quand il a le ballon au pied. Grâce à sa vista, il arrive chaque fois à créer le danger dans les zones les plus difficiles du terrain. En outre, il possède un grand moteur et il est rarement blessé".

Son plus grand défaut? "Deux choses. Son accélération dans les premiers mètres et son jeu de tête qu'il n'utilise jamais".

D'autres noms de la Jupiler Pro League

Nr 54 - Aleksandar Mitrovic (Anderlecht, 16/09/1994)

Deux semaines avant l'officialisation de son transfert à Anderlecht, Mitrovic a été couronné meilleur joueur du Championnat d'Europe U19 de 2013. Les cinq millions d'euros déboursés par Anderlecht en ont fait le transfert le plus cher de l'histoire de la compétition belge, à l'époque. Un bon investissement ? Certainement. Au cours de sa première saison, il a marqué seize buts, même s'il s'est vu infliger deux cartons rouges.

Nr 38 - Andy Najar (Anderlecht, 16/03/1993)

Pourquoi ne finirait-il pas à Manchester United? Il met toujours son t-shirt soigneusement dans son short, il est concentré, rapide et il met de l'ardeur au travail. Comme Antonio Valencia, avec qui les ressemblances sont frappantes, il préfère faire les passes importantes plutôt que d'inscrire un but à son nom. Et donc, il signera bientôt à Man U, après avoir fait ses preuves en Belgique.

Pour être tout à fait complet: le top trois se composait de Julian Draxler (Schalke 04) en trois, Raheem Sterling (Liverpool) en deux et Paul Pogba (Juventus) à la première place.

En Une du magazine, on découvre plusieurs joueurs célèbres, dont Andy Najar et Thorgan Hazard qui ont déjà fait leurs preuves en championnat de Belgique. À l'intérieur, on retrouve encore davantage de noms connus de par chez nous. Voici un petit aperçu du top 100 des meilleurs jeunes, accompagné des commentaires des spécialistes français.Nr 100 - Jason Denayer (Celtic Glasgow, 28/06/1995)Âgé d'à peine 19 ans, cet arrière central a déjà joué dans trois compétitions. En Belgique à Anderlecht (où il a été formé), en Angleterre à Manchester City et en Écosse, où il a très bien débuté comme professionnel. En sept matchs officiels, il a marqué 3 buts, un total provisoire très prometteur pour un défenseur.Nr 87 - Thorgan Hazard (Mönchengladbach, 29/03/1993)Quand on est le frère de l'un des meilleurs joueurs du monde, on ressent une certaine pression. Dans le cas de Thorgan, il n'y a pas eu de problème, il s'est donné le temps de progresser. Formé à Lens, Chelsea l'a ensuite prêté à Zulte Waregem où il a très fort évolué. Deux saisons, vingt buts et trente assists plus tard, Thorgan était élu meilleur joueur de la Jupiler Pro League. Maintenant, il veut faire la même chose en Allemagne. Mönchengladbach est un bon choix, car l'équipe joue un football offensif et est entraînée par un coach francophone. Thorgan a donc toutes les cartes en main pour se faire un nom.Nr 66 - Yannick Ferreira Carrasco (AS Monaco, 04/09/1993)Âgé de 19 ans lors de ses débuts contre Tours en deuxième division française, il s'est fait remarquer grâce à un but et un assist. Huit buts et huit assists plus tard, il est élu meilleure promesse de la saison. Depuis, le danger à Monaco provient de ses dribbles et de ses passes.Nr 51 - Divock Origi (Lille, 18/04/1995)Divock est prudent, mais il sait pourquoi. Le Belge, qui appartient à Liverpool, est le fils de Mike Origi, un ancien joueur international kényan. Pourtant, le Lillois a déjà porté son nom plus haut que son géniteur. La meilleure preuve: après son but contre la Russie à la Coupe du monde de cette année, Boudewijn Seapark a baptisé un dauphin Origi.Nr 19 - Youri Tielemans (Anderlecht, 07/05/1997)Anthony Vanden Borre, coéquipier du nouveau chouchou du football belge est formel: "Il est mille fois meilleur que Kompany et moi à son âge. Ne riez pas, vous verrez dans deux ou trois ans". Si le défenseur d'Anderlecht a raison, on peut s'attendre à un garçon qui dominera les prochaines années. Âgé de seulement 17 ans, le milieu du terrain a déjà joué 50 matchs avec Anderlecht. Il est titulaire en Ligue des Champions et il se bat même pour tirer les penalties. Youri n'est pas du genre à fuir son statut et ses responsabilités.Nr 18 - Romelu Lukaku (Everton, 13/05/1993)Il avait 16 ans et 11 jours lorsqu'il a fêté ses débuts à Anderlecht, 17 ans lorsqu'il a marqué ses premiers buts pour l'équipe nationale et 21 ans lorsque Chelsea l'a vendu à Everton pour 35 millions d'euros. 1m91 pour 94 kilos. Sur tous les plans, Romelu Lukaku pèse déjà sur le football mondial.Nr 4 - Adnan Januzaj (Manchester United, 05/02/1995)Jean Kindermans, son entraîneur en U12 à Anderlecht: "Il a toujours joué dans une catégorie d'âge supérieure et s'est retrouvé contre de solides joueurs, mais grâce à sa technique, il a toujours réussi à trouver les solutions. Sur ce plan, il dépassait déjà les autres".À quel joueur fait-il penser? Kindermans: "Il possède un profil atypique. On le compare souvent à Johan Cruijff, mais le Néerlandais était plus explosif et dominant".Sa plus grande qualité? "Son élégance quand il a le ballon au pied. Grâce à sa vista, il arrive chaque fois à créer le danger dans les zones les plus difficiles du terrain. En outre, il possède un grand moteur et il est rarement blessé".Son plus grand défaut? "Deux choses. Son accélération dans les premiers mètres et son jeu de tête qu'il n'utilise jamais".Nr 54 - Aleksandar Mitrovic (Anderlecht, 16/09/1994)Deux semaines avant l'officialisation de son transfert à Anderlecht, Mitrovic a été couronné meilleur joueur du Championnat d'Europe U19 de 2013. Les cinq millions d'euros déboursés par Anderlecht en ont fait le transfert le plus cher de l'histoire de la compétition belge, à l'époque. Un bon investissement ? Certainement. Au cours de sa première saison, il a marqué seize buts, même s'il s'est vu infliger deux cartons rouges.Nr 38 - Andy Najar (Anderlecht, 16/03/1993)Pourquoi ne finirait-il pas à Manchester United? Il met toujours son t-shirt soigneusement dans son short, il est concentré, rapide et il met de l'ardeur au travail. Comme Antonio Valencia, avec qui les ressemblances sont frappantes, il préfère faire les passes importantes plutôt que d'inscrire un but à son nom. Et donc, il signera bientôt à Man U, après avoir fait ses preuves en Belgique.Pour être tout à fait complet: le top trois se composait de Julian Draxler (Schalke 04) en trois, Raheem Sterling (Liverpool) en deux et Paul Pogba (Juventus) à la première place.