En Angleterre et en Espagne, les Diables mènent la danse En Espagne, l'Atlético de Thibaut Courtois s'est imposé sans soucis à domicile face à Villarreal grâce à un but marqué par Raúl Garcia dès la 14e minute. Après ça, les colchoneros se sont contentés de gérer le match tout en alertant de temps à autres Sergio Asenjo, le portier adverse par ailleurs prêté par le club de Courtois. Toby Alderweireld était également titulaire en défense centrale au stade Vincente Calderon et il a disputé une partie correcte. Un succès sans difficulté donc qui permet à l'Atlético de conserver la tête de la Liga, à un point de Barcelone vainqueur du Betis Séville (3-1) et à trois du Real Madrid qui s'est largement imposé à la Real Sociedad (0-4). Thibaut Courtois n'a pas dû s'employer outre mesure et a passé une soirée plutôt tranquille. De bon augure avant la réception des Blaugrana ce mercredi en Ligue des Champions.

Au Royaume de Sa Majesté, les Belges ont plutôt été à la fête durant la 33e journée de championnat. Manchester United se reprend petit à petit et s'est imposé méritoirement sur le score de 0-4 à Newcastle. Marouane Fellaini était titulaire chez les Red Devils et a cédé sa place à Nani à la 70e. L'ancien joueur du Standard s'est cependant rendu coupable d'un très mauvais geste puisqu'il a donné un coup de coude volontaire à Gosling et aurait mérité la rouge. Ce n'est pas le premier geste anti fair-play de Fellaini après son coup de coude contre Manchester City et son crachat dans le même match sur Zabaleta. À noter qu'Adnan Januzaj a remplacé Ashley Young, blessé dès la 18e minute, et a signé la 4e réalisation de United après un une-deux magnifique avec Mata ponctué par une talonnade de ce dernier. Les autres buts ont été marqués par Mata (2x) et Hernández.

Les Blues de Chelsea se sont imposés à domicile face à Stoke City sur le score de 3-0. Exceptionnellement, Eden Hazard avait été laissé au repos par Mourinho. Le Brainois est monté au jeu à la 59e en remplacement de Schürrle alors que le score était de 1-0. Il a directement apporté de la vitesse au jeu de Chelsea. Les goals ont été signés par Salah, Lampard sur un penalty en deux temps et Willian. Ceux-ci restent deuxièmes derrière le Liverpool de Simon Mignolet.

La doublure de Courtois n'a pas pu faire de "clean sheet" ce dimanche à West Ham puisqu'il s'est rendu coupable d'une erreur d'appréciation sur un corner. Il a relâché le ballon et Demel en a profité pour égaliser une minute après l'ouverture du score sur un penalty de Gerrard. C'est un autre penalty, obtenu après une faute peu évidente du gardien de West Ham, à nouveau botté par le capitaine de Liverpool qui a scellé le score final. Liverpool garde deux points d'avance sur Chelsea et quatre sur Manchester City qui compte deux matchs de moins.

Les Citizens recevaient justement Southampton dès samedi après-midi et n'ont pas éprouvé de difficulté pour venir à bout de l'équipe de Pochettino : 4-1. Les buts ont été signés Yaya Touré sur penalty, Dzeko, Nasri et Jovetic. Vincent Kompany a disputé l'intégralité de la rencontre.

Rien ne va plus par contre pour Arsenal et Vermaelen. Titulaire, le Gunners s'est incliné lourdement (3-0) face à Everton. Lukaku et Mirallas ont livré une excellente rencontre puisqu'ils sont impliqués dans les trois buts des Toffees. L'ouverture du score de Naismith intervient après un tir de Lukaku repoussé par Szczesny avant que le même Lukaku ne vienne crucifier le gardien d'Arsenal du gauche après s'être baladé dans sa défense. Un auto-goal de Mikel Arteta, qui fait suite à un magnifique solo de Mirallas, viendra parfaire l'humiliation des hommes d'Arsène Wenger. Ces derniers peuvent à présent abandonner tout espoir de titre et voient même leurs adversaires du soir revenir à un point seulement alors que l'équipe de Lukaku et Mirallas compte un match de moins.

Bilan mitigé en Allemagne et en Italie, victoire de Defour et du Zénith

Le 28 octobre 2012. C'était la date de la dernière défaite du Bayern en Bundesliga. Mais contre toute attente, le Rekordmeister s'est incliné samedi sur le terrain d'Augsbourg (1-0) et arrête sa série d'invincibilité à 53 matchs. Déjà champions, les Bavarois avaient aligné une équipe B composée de nombreux jeunes en prévision de la Ligue des Champions. En défense, on retrouvait un certain Daniel Van Buyten qui a joué tout le match et écopé d'un carton jaune à la 82e. Nul doute que ce revers aura eu le don d'énerver Pep Guardiola.

Les Belges de Wolfsbourg n'auront pas été plus chanceux puisque malgré une très bonne prestation de leur part, ils se sont inclinés face à Dortmund. Titulaire d'entrée, Malanda était impliqué dans le but d'ouverture puisque sa tête était repoussée par Langerak dans les pieds d'Olic qui n'en demandait pas tant. Ce dernier ratait cependant l'immanquable peu après sur un service parfait de De Bruyne. Le Croate doit encore s'en mordre les doigts puisque Dortmund a égalisé en seconde période par Lewandowski et ensuite pris l'avantage grâce à Reus. Wolfsbourg reste 6e et ne profite donc pas du faux pas de Leverkusen à Hambourg pour gagner une place.

En Italie, l'AS Rome fait la bonne opération en s'imposant sur le terrain de Cagliari grâce à un excellent Nainggolan. Le milieu de terrain était visiblement inspiré face à ses anciennes couleurs puisqu'il est impliqué dans le premier but de Destro et qu'il donne l'assist pour le second. Score final : 1-3. La Roma est toujours deuxième à cinq points de la Juve qui doit jouer ce lundi soir.

Le club de la capitale prend ses distances par rapport à Naples qui a été battu par Parme (1-0). Dries Mertens est monté au jeu à la 68e en remplacement de Callejón, mais n'a rien pu faire pour empêcher cette défaite.

Retour à Rome avec la victoire (2-0) de la Lazio sur la Sampdoria, malgré l'exclusion de Lucas Biglia à la 57e pour deux jaunes. Luis Pedro Cavanda est quant à lui resté sur le banc.

En Liga Portugaise, Porto s'est imposé (3-1) grâce à des buts de Jackson Martinez (2x) et Ghilas face à Coimbra. Les champions en titre alignaient une équipe B et Steven Defour n'était pas sur la feuille de match.

Chez les Russes, Axel Witsel et Nicolas Lombaerts étaient titulaires lors de la victoire plantureuse de leur équipe face au Rubin Kazan (6-2), avec notamment un triplé de Rondón. Le Zenit reprend la tête du championnat avec deux points d'avance sur le Lokomotiv Moscou qui compte un match de moins.

En Angleterre et en Espagne, les Diables mènent la danse En Espagne, l'Atlético de Thibaut Courtois s'est imposé sans soucis à domicile face à Villarreal grâce à un but marqué par Raúl Garcia dès la 14e minute. Après ça, les colchoneros se sont contentés de gérer le match tout en alertant de temps à autres Sergio Asenjo, le portier adverse par ailleurs prêté par le club de Courtois. Toby Alderweireld était également titulaire en défense centrale au stade Vincente Calderon et il a disputé une partie correcte. Un succès sans difficulté donc qui permet à l'Atlético de conserver la tête de la Liga, à un point de Barcelone vainqueur du Betis Séville (3-1) et à trois du Real Madrid qui s'est largement imposé à la Real Sociedad (0-4). Thibaut Courtois n'a pas dû s'employer outre mesure et a passé une soirée plutôt tranquille. De bon augure avant la réception des Blaugrana ce mercredi en Ligue des Champions. Au Royaume de Sa Majesté, les Belges ont plutôt été à la fête durant la 33e journée de championnat. Manchester United se reprend petit à petit et s'est imposé méritoirement sur le score de 0-4 à Newcastle. Marouane Fellaini était titulaire chez les Red Devils et a cédé sa place à Nani à la 70e. L'ancien joueur du Standard s'est cependant rendu coupable d'un très mauvais geste puisqu'il a donné un coup de coude volontaire à Gosling et aurait mérité la rouge. Ce n'est pas le premier geste anti fair-play de Fellaini après son coup de coude contre Manchester City et son crachat dans le même match sur Zabaleta. À noter qu'Adnan Januzaj a remplacé Ashley Young, blessé dès la 18e minute, et a signé la 4e réalisation de United après un une-deux magnifique avec Mata ponctué par une talonnade de ce dernier. Les autres buts ont été marqués par Mata (2x) et Hernández. Les Blues de Chelsea se sont imposés à domicile face à Stoke City sur le score de 3-0. Exceptionnellement, Eden Hazard avait été laissé au repos par Mourinho. Le Brainois est monté au jeu à la 59e en remplacement de Schürrle alors que le score était de 1-0. Il a directement apporté de la vitesse au jeu de Chelsea. Les goals ont été signés par Salah, Lampard sur un penalty en deux temps et Willian. Ceux-ci restent deuxièmes derrière le Liverpool de Simon Mignolet. La doublure de Courtois n'a pas pu faire de "clean sheet" ce dimanche à West Ham puisqu'il s'est rendu coupable d'une erreur d'appréciation sur un corner. Il a relâché le ballon et Demel en a profité pour égaliser une minute après l'ouverture du score sur un penalty de Gerrard. C'est un autre penalty, obtenu après une faute peu évidente du gardien de West Ham, à nouveau botté par le capitaine de Liverpool qui a scellé le score final. Liverpool garde deux points d'avance sur Chelsea et quatre sur Manchester City qui compte deux matchs de moins. Les Citizens recevaient justement Southampton dès samedi après-midi et n'ont pas éprouvé de difficulté pour venir à bout de l'équipe de Pochettino : 4-1. Les buts ont été signés Yaya Touré sur penalty, Dzeko, Nasri et Jovetic. Vincent Kompany a disputé l'intégralité de la rencontre. Rien ne va plus par contre pour Arsenal et Vermaelen. Titulaire, le Gunners s'est incliné lourdement (3-0) face à Everton. Lukaku et Mirallas ont livré une excellente rencontre puisqu'ils sont impliqués dans les trois buts des Toffees. L'ouverture du score de Naismith intervient après un tir de Lukaku repoussé par Szczesny avant que le même Lukaku ne vienne crucifier le gardien d'Arsenal du gauche après s'être baladé dans sa défense. Un auto-goal de Mikel Arteta, qui fait suite à un magnifique solo de Mirallas, viendra parfaire l'humiliation des hommes d'Arsène Wenger. Ces derniers peuvent à présent abandonner tout espoir de titre et voient même leurs adversaires du soir revenir à un point seulement alors que l'équipe de Lukaku et Mirallas compte un match de moins. Bilan mitigé en Allemagne et en Italie, victoire de Defour et du Zénith Le 28 octobre 2012. C'était la date de la dernière défaite du Bayern en Bundesliga. Mais contre toute attente, le Rekordmeister s'est incliné samedi sur le terrain d'Augsbourg (1-0) et arrête sa série d'invincibilité à 53 matchs. Déjà champions, les Bavarois avaient aligné une équipe B composée de nombreux jeunes en prévision de la Ligue des Champions. En défense, on retrouvait un certain Daniel Van Buyten qui a joué tout le match et écopé d'un carton jaune à la 82e. Nul doute que ce revers aura eu le don d'énerver Pep Guardiola. Les Belges de Wolfsbourg n'auront pas été plus chanceux puisque malgré une très bonne prestation de leur part, ils se sont inclinés face à Dortmund. Titulaire d'entrée, Malanda était impliqué dans le but d'ouverture puisque sa tête était repoussée par Langerak dans les pieds d'Olic qui n'en demandait pas tant. Ce dernier ratait cependant l'immanquable peu après sur un service parfait de De Bruyne. Le Croate doit encore s'en mordre les doigts puisque Dortmund a égalisé en seconde période par Lewandowski et ensuite pris l'avantage grâce à Reus. Wolfsbourg reste 6e et ne profite donc pas du faux pas de Leverkusen à Hambourg pour gagner une place. En Italie, l'AS Rome fait la bonne opération en s'imposant sur le terrain de Cagliari grâce à un excellent Nainggolan. Le milieu de terrain était visiblement inspiré face à ses anciennes couleurs puisqu'il est impliqué dans le premier but de Destro et qu'il donne l'assist pour le second. Score final : 1-3. La Roma est toujours deuxième à cinq points de la Juve qui doit jouer ce lundi soir. Le club de la capitale prend ses distances par rapport à Naples qui a été battu par Parme (1-0). Dries Mertens est monté au jeu à la 68e en remplacement de Callejón, mais n'a rien pu faire pour empêcher cette défaite. Retour à Rome avec la victoire (2-0) de la Lazio sur la Sampdoria, malgré l'exclusion de Lucas Biglia à la 57e pour deux jaunes. Luis Pedro Cavanda est quant à lui resté sur le banc. En Liga Portugaise, Porto s'est imposé (3-1) grâce à des buts de Jackson Martinez (2x) et Ghilas face à Coimbra. Les champions en titre alignaient une équipe B et Steven Defour n'était pas sur la feuille de match. Chez les Russes, Axel Witsel et Nicolas Lombaerts étaient titulaires lors de la victoire plantureuse de leur équipe face au Rubin Kazan (6-2), avec notamment un triplé de Rondón. Le Zenit reprend la tête du championnat avec deux points d'avance sur le Lokomotiv Moscou qui compte un match de moins.