1. Entraîne-toi beaucoup

RONALDINHO: " C'est fondamental. Énormément. En multipliant les contacts avec le ballon. J'ai grandi comme ça, comme tous les Brésiliens devenus footballeurs. Il faut jouer partout, avec toutes sortes de ballons, à l'intérieur et à l'extérieur. J'ai appris à dribbler avec notre chien, qui voulait tout le temps me prendre la balle. J'utilisais des balles de tennis et d'autres en papier, que je faisais moi-même.
...

RONALDINHO: " C'est fondamental. Énormément. En multipliant les contacts avec le ballon. J'ai grandi comme ça, comme tous les Brésiliens devenus footballeurs. Il faut jouer partout, avec toutes sortes de ballons, à l'intérieur et à l'extérieur. J'ai appris à dribbler avec notre chien, qui voulait tout le temps me prendre la balle. J'utilisais des balles de tennis et d'autres en papier, que je faisais moi-même. RONALDINHO: " Observe les footballeurs dont tu apprécies le style. Étudie leurs caractéristiques, essaie de les reproduire avec tes amis, sur le terrain et en rue. C'est facile, surtout en Europe. Dans ma jeunesse, je n'ai pas eu cette chance. Internet n'existait pas. Nous devions nous contenter de ce que proposait la télévision. " RONALDINHO: " J'en avais aussi, à commencer par mon frère, devenu mon agent. Il aimait jouer. Il était mon idole. Je l'accompagnais à tous ses entraînements. Ensuite, j'ai admiré d'autres joueurs : Maradona, Ronaldo, Romario." RONALDINHO: " Ça permet de développer la technique, puisque la surface change constamment. C'est aussi propice au développement musculaire. Celui qui n'a pas de plage près de chez lui peut s'exercer sur d'autres surfaces, pour autant qu'elles soient variées et que le rebond vous place face à des problèmes inattendus. Beaucoup de Brésiliens jouent aussi en salle et y peaufinent leur technique. Je ne sais pas si je dois conseiller aux jeunes de signer rapidement dans un grand club. Ça dépend de chacun. J'ai eu la chance d'arriver dans un club à sept ans mais des amis se sont affiliés très tard, parfois à quinze ans, et sont quand même devenus footballeurs professionnels. La tactique peut s'apprendre sur le tard." RONALDINHO: " La technique et le physique sont vraiment très importants. Donc, il faut courir. De mon temps, la technique était sans doute plus importante en équipe nationale mais ensuite, on a mis l'accent sur le physique, bien qu'au Brésil, on en revienne à la technique, en ayant recours à moins de puissance. Mais la condition physique reste cruciale. "Par Peter T'Kint au Luxembourg