Un lien étroit avec son coach

Leandro Trossard est parti pour Brighton après ce qui est toujours considéré comme le point culminant de sa carrière : le titre de champion de Belgique avec le KRC Genk. Aux côtés de joueurs de grande qualité comme Ruslan Malinovskyi et Alejandro Pozuelo, il a permis à l'amateur de football belge de profiter d'une saison entière de grand football dans le Limbourg. Après cette saison faste, il était évident que Trossard était prêt à passer à la vitesse supérieure. On a beaucoup spéculé sur la prochaine destination de l'ailier gauche. Finalement, son choix s'est porté sur Brighton & Hove Albion, qui l'a acquis pour 20 millions. Leandro Trossard n'était pas le seul transfert important pour Brighton cet été-là. Le jeune et prometteur entraîneur Graham Potter s'est installé sur le banc en provenance de Swansea City. Potter était même venu en Belgique après sa nomination pour convaincre Trossard de sa vision du jeu pour son nouveau club. Ce discours a manifestement charmé le Limbourgeois. Le style de jeu du technicien anglais convenait parfaitement à Trossard, et ensemble, ils voulaient marquer de leur empreinte le parcours de Brighton au sein de la plus haute division du football anglais. Leandro Trossard a marqué pour ses débuts contre West Ham et semble s'être rapidemen...

Leandro Trossard est parti pour Brighton après ce qui est toujours considéré comme le point culminant de sa carrière : le titre de champion de Belgique avec le KRC Genk. Aux côtés de joueurs de grande qualité comme Ruslan Malinovskyi et Alejandro Pozuelo, il a permis à l'amateur de football belge de profiter d'une saison entière de grand football dans le Limbourg. Après cette saison faste, il était évident que Trossard était prêt à passer à la vitesse supérieure. On a beaucoup spéculé sur la prochaine destination de l'ailier gauche. Finalement, son choix s'est porté sur Brighton & Hove Albion, qui l'a acquis pour 20 millions. Leandro Trossard n'était pas le seul transfert important pour Brighton cet été-là. Le jeune et prometteur entraîneur Graham Potter s'est installé sur le banc en provenance de Swansea City. Potter était même venu en Belgique après sa nomination pour convaincre Trossard de sa vision du jeu pour son nouveau club. Ce discours a manifestement charmé le Limbourgeois. Le style de jeu du technicien anglais convenait parfaitement à Trossard, et ensemble, ils voulaient marquer de leur empreinte le parcours de Brighton au sein de la plus haute division du football anglais. Leandro Trossard a marqué pour ses débuts contre West Ham et semble s'être rapidement senti à l'aise avec les Seagulls.Lors de sa première saison avec Brighton, le Diable rouge a dû lutter pour éviter la relégation, bien que Brighton ait réussi à s'en sortir avec une place 15e place finale. Les statistiques de Trossard pour sa première saison dans la Perfide Albion sont d'ailleurs assez modestes. 4 buts et 1 passes décisives, pas de quoi justifier la belle somme dépensée pour son acquisition. Mais, l'impression générale dans le club va au-delà de ces chiffres. A Brighton, on retient le positif en se souvenant de buts importants contre Norwich, un concurrent direct dans le bas du tableau. Le Belge doit se battre pour une place dans le onze de départ, mais il réussit de bonnes montées qui lui valent d'être apprécié par les supporters locaux. Après trois mois à Brighton, il est cité dans le journal comme ayant déclaré que "le stade est plus joyeux quand il sort du banc". Malgré son temps de jeu limité, l'entraîneur Potter ne tarit pas d'éloges à son sujet. Au final, Trossard effectue 31 apparitions en Premier League cette saison-là, même si ce fut majoritairement en sortie de banc. Mais cette saison outre-Manche lui permet de s'offrir ses premières minutes sous les couleurs nationales.Ligne en hausse prudente Trossard continue tranquillement de construire sa bonne forme et les efforts commencent à payer. Au cours de la saison suivante, la philosophie de l'entraîneur Potter se ressent de plus en plus dans le jeu des Seagulls. Pour la première fois, le club commence à s'éloigner de la philosophie classique du Kick&Rush qui l'a amené en Premier League. Le football proposé devient plus attractif et le jeu se construit plus à partir de l'arrière. Trossard se sent aussi manifestement mieux dans ce système de jeu et cette animation et il devient de plus en plus souvent un titulaire de l'équipe de la ville côtière. Malgré cela, Brighton reste en bas du tableau de la ligue. Le beau football n'est en effet pas encore une garantie de points. Les "mouettes" dominent souvent les matches, mais manquent de réalisme ou se font trop facilement piégés en défense. La défaite 1-2 à domicile contre l'ennemi juré de Crystal Palace en février était révélatrice des maux de l'équipe de Graham Potter. Brighton a dominé pendant 90 minutes, a eu 75% de possession et a tiré à 25 reprises en direction du but, mais n'a pas pu empocher les trois points. Christian Benteke a ensuite porté le coup de grâce à la 95e minute, un moment embarrassant pour les Seagulls. Malgré ses manquements et une meilleure qualité de football, Brighton a quand même terminé à une décevante 16e place. Leandro Trossard terminera cependant cet exercice en apothéose en offrant le but de la victoire lors du 3-2 contre Manchester City.Un pas en avant ?Brighton a particulièrement bien commencé cette saison en Premier League. Le football total de Graham Potter s'est finalement traduit par des résultats et pendant la première moitié de la saison, les Seagulls se sont retrouvées dans le top 8 de la compétition. Leandro Trossard a été un maillon important de cette réussite. L'entraîneur Potter l'a fait jouer à plusieurs postes, mais il s'est distingué aussi bien dans un rôle de faux numéro 9. Le coach Potter est enthousiaste et aime rappeler que Trossard aime endosser les responsabilités qu'il reçoit dans un rôle plus central. De plus, l'entraîneur permet à Trossard de maintenir une forte présence dans le jeu, ce qui était parfois un problème quand il était exilé sur le flanc. "Un rôle central lui convient probablement mieux, car il s'implique davantage dans le jeu", expliquait Potter en octobre. L'enthousiasme pour le Diable Rouge est grand, il est de plus en plus considéré comme la star de Brighton. Mais Brighton et Trossard ont cependant connu une rechute. Les rêves frileux d'obtenir un billet européen semblent désormais bien loin. Brighton n'a pas gardé ses cages inviolées du 26 décembre au début du mois d'avril. Il n'y est parvenu que lors de la dernière journée à l'occasion du match nul et vierge contre la lanterne rouge Norwich. C'était également la première fois en six rencontres à domicile que Brighton ne s'inclinait pas sur ses terres, une statistique qui fait forcément mal. Après un début de championnat canon, l'équipe a dégringolé à la 13e place et semble devoir revoir à la baisse ses ambitions de devenir un club du subtop la Premier League. Pourtant, la saison pourrait bien se terminer pour Brighton. S'il obtient huit points lors des huit dernières journées, il pourrait encore réaliser la meilleure saison de son histoire. Les hommes de Potter espèrent mettre un terme à leur spirale négative et terminer la saison en beauté pour aborder l'été avec un bon sentiment. La saison prochaine sera déjà la dernière du contrat de Leandro Trossard. On ne sait pas s'il sera prolongé cet été. On ne connaît pas non plus les ambitions du milieu de terrain limbourgeois, même si jouer une autre bonne saison avec Brighton ne serait certainement pas une mauvaise chose pour lui.