Dimanche, Tottenham et Chelsea s'affrontent à Wembley en finale de la Capitol One Cup, la Coupe de la Ligue, premier trophée de l'année. Le vainqueur est qualifié pour l'Europa League. Si Chelsea n'en a pas besoin, Tottenham, qui affronte la Fiorentina cette semaine, en rêve car il est actuellement loin des places européennes. D'autres formations du subtop - Liverpool, Everton et Southampton - supportent l'équipe d'Eden Hazard et Thibaut Courtois car si Chelsea s'impose, le billet européen reviendra à l'équipe qui ratera de peu une qualification par le biais du championnat et non plus au finaliste perdant -l'UEFA l'a interdit. Il y a quelques années, des voix s'étaient élevées pour la suppression du billet lié à cette épreuve mais sans succès car ça aurait supprimé l'attrait de la compétition. La Coupe de la Ligue est moins cotée que la Cup. Dimanche, le lauréat percevra 135.000 euros alors que la victoire du match de mai rapportera 2,7 millions.

Tottenham a connu un parcours plutôt aisé : Nottingham Forest, Brighton et Newcastle à domicile puis un double match contre Sheffield United en demi-finales. Chelsea n'a pas souffert non plus, recevant Bolton avant d'aller à Shrewsbury et à Derby puis de prendre difficilement la mesure de Liverpool. Plus de 40.000 personnes ont assisté aux matches de Chelsea à Stamford Bridge. En finale, chaque club a droit à 30.000 billets. En Angleterre, les épreuves de coupes cartonnent.

Chelsea et Tottenham ont déjà croisé le fer en finale en 2008. La formation de Jan Vertonghen s'était imposée, c'est le dernier trophée des Spurs. Chelsea avait disputé trois finales sur quatre durant cette période (2005, 2007, 2008) mais ne s'est plus qualifié jusqu'à cette année. Contrairement à Tottenham, qui a encore atteint la finale en 2009 mais s'est incliné aux tirs au but face à Manchester United.

Cette saison, les deux clubs, qui comptent chacun quatre Coupes de la Ligue à leur palmarès, se sont déjà affrontés deux fois. Les deux matches ont été passionnants. Chelsea s'est imposé 3-0 à Stamford Bridge et le 1er janvier, le match de White Hart Lane s'est achevé sur le score de 5-3. Nacer Chadli et Eden Hazard ont marqué dans cette partie dont Harry Kane a été la star. Chelsea a essuyé son deuxième revers de la saison à cette occasion. Un troisième allait suivre fin janvier : l'élimination de la Cup, oeuvre de Bradford City (D3).

Les grands clubs ménagent généralement leurs vedettes en Coupe de la Ligue, du moins durant les premiers tours. La suite est plus sérieuse. Si José Mourinho s'est contenté de faire entrer Hazard au jeu lors des deux premiers matches, il l'a titularisé à partir des quarts de finale. Thibaut Courtois a été spectateur des trois premières parties mais il a défendu le but londonien contre Liverpool. Rien de tout ça à Tottenham, qui a toujours aligné sa meilleure phalange, avec Jan Vertonghen, capitaine au match retour des demi-finales. Moussa Dembélé et Nacer Chadli ont été titularisés à deux reprises.

Par Peter t'Kint

Dimanche, Tottenham et Chelsea s'affrontent à Wembley en finale de la Capitol One Cup, la Coupe de la Ligue, premier trophée de l'année. Le vainqueur est qualifié pour l'Europa League. Si Chelsea n'en a pas besoin, Tottenham, qui affronte la Fiorentina cette semaine, en rêve car il est actuellement loin des places européennes. D'autres formations du subtop - Liverpool, Everton et Southampton - supportent l'équipe d'Eden Hazard et Thibaut Courtois car si Chelsea s'impose, le billet européen reviendra à l'équipe qui ratera de peu une qualification par le biais du championnat et non plus au finaliste perdant -l'UEFA l'a interdit. Il y a quelques années, des voix s'étaient élevées pour la suppression du billet lié à cette épreuve mais sans succès car ça aurait supprimé l'attrait de la compétition. La Coupe de la Ligue est moins cotée que la Cup. Dimanche, le lauréat percevra 135.000 euros alors que la victoire du match de mai rapportera 2,7 millions.Tottenham a connu un parcours plutôt aisé : Nottingham Forest, Brighton et Newcastle à domicile puis un double match contre Sheffield United en demi-finales. Chelsea n'a pas souffert non plus, recevant Bolton avant d'aller à Shrewsbury et à Derby puis de prendre difficilement la mesure de Liverpool. Plus de 40.000 personnes ont assisté aux matches de Chelsea à Stamford Bridge. En finale, chaque club a droit à 30.000 billets. En Angleterre, les épreuves de coupes cartonnent.Chelsea et Tottenham ont déjà croisé le fer en finale en 2008. La formation de Jan Vertonghen s'était imposée, c'est le dernier trophée des Spurs. Chelsea avait disputé trois finales sur quatre durant cette période (2005, 2007, 2008) mais ne s'est plus qualifié jusqu'à cette année. Contrairement à Tottenham, qui a encore atteint la finale en 2009 mais s'est incliné aux tirs au but face à Manchester United.Cette saison, les deux clubs, qui comptent chacun quatre Coupes de la Ligue à leur palmarès, se sont déjà affrontés deux fois. Les deux matches ont été passionnants. Chelsea s'est imposé 3-0 à Stamford Bridge et le 1er janvier, le match de White Hart Lane s'est achevé sur le score de 5-3. Nacer Chadli et Eden Hazard ont marqué dans cette partie dont Harry Kane a été la star. Chelsea a essuyé son deuxième revers de la saison à cette occasion. Un troisième allait suivre fin janvier : l'élimination de la Cup, oeuvre de Bradford City (D3).Les grands clubs ménagent généralement leurs vedettes en Coupe de la Ligue, du moins durant les premiers tours. La suite est plus sérieuse. Si José Mourinho s'est contenté de faire entrer Hazard au jeu lors des deux premiers matches, il l'a titularisé à partir des quarts de finale. Thibaut Courtois a été spectateur des trois premières parties mais il a défendu le but londonien contre Liverpool. Rien de tout ça à Tottenham, qui a toujours aligné sa meilleure phalange, avec Jan Vertonghen, capitaine au match retour des demi-finales. Moussa Dembélé et Nacer Chadli ont été titularisés à deux reprises.Par Peter t'Kint