Aleksander Ceferin a dû rire dans sa barbe. Le président de l'UEFA a assisté à la défaite du grand Manchester United en finale de l'Europa League face au petit Villarreal, mercredi soir, à la Polsat Plus Arena de Gdansk, après une séance de tirs au but aux allures de thriller (11-10).
...

Aleksander Ceferin a dû rire dans sa barbe. Le président de l'UEFA a assisté à la défaite du grand Manchester United en finale de l'Europa League face au petit Villarreal, mercredi soir, à la Polsat Plus Arena de Gdansk, après une séance de tirs au but aux allures de thriller (11-10).Ceferin est engagé dans un véritable bras de fer avec le "noyau dur" de la Super League, composé du Real Madrid, de la Juventus et du FC Barcelone. L'UEFA a récemment annoncé qu'elle poursuivrait ses poursuites pénales contre les trois géants européens, sans pour autant freiner leurs envies de mener à bien leur projet. Un juge, un Madrilène, sans doute pas un hasard, veut saisir la Cour de justice de l'Union européenne afin de déterminer si la FIFA et l'UEFA ont abusé ou non de leurs positions en s'opposant à la Super League.Le fait que Villarreal ait validé son billet pour la Ligue des Champions la saison prochaine grâce à sa victoire en Europa League est totalement contradictoire avec l'idée de la Super League, une compétition fermée, réservée aux "meilleurs" clubs. Tout le monde se souvient de la déclaration du président de la Juventus, Andrea Agnelli, qui estimait que l'Atalanta, un club sans histoire dans les compétitions continentales, n'avait rien à faire en Ligue des champions.De fait, le club de Villarreal, qu'on pourrait voir comme le Westerlo d'Espagne, n'y sera certainement pas le bienvenu, lui non plus. Mais les Amarillos en seront. Et rien que cette présence constitue un gros doigt d'honneur à la Super League. Car Villarreal, qui représente une commune de 50.000 habitants, vivant dans l'ombre de Valence, montre que même les petits clubs peuvent rêver des sommets européens. Et c'est aussi ça, le football : rêver, rêver, rêver encore. Un droit qui devrait être inaliénable.