Le milieu de terrain Sergio Busquets, capitaine de la sélection espagnole, a quitté le groupe après avoir été testé positif au Covid-19, a annoncé dans un communiqué la Fédération espagnole (RFEF) à une semaine de l'Euro.

Busquets, 32 ans et 123 sélections avec la Roja, "a obtenu un résultat positif au dernier test PCR effectué ce matin" par les joueurs, selon la RFEF, qui précise que "le reste des membres du groupe ont tous été testés négatifs".

Le test positif de Busquets provoque une grosse polémique en Espagne

Ce test PCR positif fait grincer les dents des responsables de la fédération de football espagnole (RFEF). D'après le quotidien As, ces derniers réclament depuis deux mois une autorisation afin que les joueurs de la Roja puissent se faire vacciner.

Mais la ministre de la santé, Carolina Darias, aurait systématiquement refusé leur requête. Cette décision est d'autant plus difficile à avaler que les athlètes qui participeront aux JO de Tokyo ont reçu la garantie d'être vaccinés.

Vendredi, à l'occasion de la présentation du projet d'organisation de la Coupe du monde 2030 avec le Portugal, le président de la RFEF Luis Rubiales a demandé au ministre de l'Education et des Sports de convaincre sa collègue de la santé d'accéder à la demande de la Fédération espagnole.

Les joueurs de la Roja espéraient obtenir l'autorisation de se faire administrer le vaccin Johnson&Johnson qui a l'avantage de ne nécessiter qu'une seule dose. Ce qui leur aurait épargné une deuxième dose 21 jours plus tard pendant l'Euro. Rappelons que suite à l'interdiction de donner le vaccin aux personnes âgées de moins de 41 ans, les Diables rouges n'ont pu recevoir qu'une seule dose du Pfizer.

A la Fédération, on espère que couac du test positif de Sergio Busquets permettra au moins au processus de vaccination de s'accélérer.

La rumeur d'une mise en quarantaine du Portugal

Le quotidien espagnol As affirmait même que la sélection portugaise avait mis toute son équipe en quarantaine étant donné que Busquets avait été aligné sur la pelouse lors du match amical entre l'Espagne et le Portugal. La duréede l'isolement pouvant aller jusqu'à 12 jours, les motifs d'inquiétude étaient évidemment grands alors que la Seleção débute son tournoi dans huit jours. Mais la fédération a démenti ces allégations ce lundi: "Le journal As n'est ni une autorité sanitaire, ni une unité de performance au sein de notre fédération". Fin de la rumeur.

Le milieu de terrain Sergio Busquets, capitaine de la sélection espagnole, a quitté le groupe après avoir été testé positif au Covid-19, a annoncé dans un communiqué la Fédération espagnole (RFEF) à une semaine de l'Euro. Busquets, 32 ans et 123 sélections avec la Roja, "a obtenu un résultat positif au dernier test PCR effectué ce matin" par les joueurs, selon la RFEF, qui précise que "le reste des membres du groupe ont tous été testés négatifs". Le test positif de Busquets provoque une grosse polémique en EspagneCe test PCR positif fait grincer les dents des responsables de la fédération de football espagnole (RFEF). D'après le quotidien As, ces derniers réclament depuis deux mois une autorisation afin que les joueurs de la Roja puissent se faire vacciner. Mais la ministre de la santé, Carolina Darias, aurait systématiquement refusé leur requête. Cette décision est d'autant plus difficile à avaler que les athlètes qui participeront aux JO de Tokyo ont reçu la garantie d'être vaccinés.Vendredi, à l'occasion de la présentation du projet d'organisation de la Coupe du monde 2030 avec le Portugal, le président de la RFEF Luis Rubiales a demandé au ministre de l'Education et des Sports de convaincre sa collègue de la santé d'accéder à la demande de la Fédération espagnole.Les joueurs de la Roja espéraient obtenir l'autorisation de se faire administrer le vaccin Johnson&Johnson qui a l'avantage de ne nécessiter qu'une seule dose. Ce qui leur aurait épargné une deuxième dose 21 jours plus tard pendant l'Euro. Rappelons que suite à l'interdiction de donner le vaccin aux personnes âgées de moins de 41 ans, les Diables rouges n'ont pu recevoir qu'une seule dose du Pfizer. A la Fédération, on espère que couac du test positif de Sergio Busquets permettra au moins au processus de vaccination de s'accélérer.La rumeur d'une mise en quarantaine du PortugalLe quotidien espagnol As affirmait même que la sélection portugaise avait mis toute son équipe en quarantaine étant donné que Busquets avait été aligné sur la pelouse lors du match amical entre l'Espagne et le Portugal. La duréede l'isolement pouvant aller jusqu'à 12 jours, les motifs d'inquiétude étaient évidemment grands alors que la Seleção débute son tournoi dans huit jours. Mais la fédération a démenti ces allégations ce lundi: "Le journal As n'est ni une autorité sanitaire, ni une unité de performance au sein de notre fédération". Fin de la rumeur.