L'équipe russe demeure exclue des barrages de qualification pour le Mondial 2022 de football, fin mars, après le rejet vendredi par le Tribunal arbitral du sport (TAS) de la demande de la Fédération russe de suspendre les sanctions de la Fédération internationale (FIFA).

Cette décision, similaire à celle rendue mardi concernant les sanctions de l'UEFA, ne préjuge pas de la future sentence de la justice sportive sur le fond du litige, qui n'est pas attendue avant plusieurs semaines au minimum.

L'équipe russe demeure exclue des barrages de qualification pour le Mondial 2022 de football, fin mars, après le rejet vendredi par le Tribunal arbitral du sport (TAS) de la demande de la Fédération russe de suspendre les sanctions de la Fédération internationale (FIFA). Cette décision, similaire à celle rendue mardi concernant les sanctions de l'UEFA, ne préjuge pas de la future sentence de la justice sportive sur le fond du litige, qui n'est pas attendue avant plusieurs semaines au minimum.