Générosité et team spirit, c'est la philosophie qu'a voulu développer l'entraîneur grec, Yannis Anastasiou, ex-Anderlechtois. L'entraîneur sait que le danger viendra des flancs, occupés par Mehdi Carcela et Geoffrey Mujangi Bia. Pour contrer les deux Liégeois, Anastasiou devrait idéalement aligner des arrières solides défensivement, mais également capables, à l'une ou l'autre occasion, d'apporter le danger offensivement en profitant des espaces laissés libres dans le dos des ailiers rouches. Seulement le coach du Pana ne dispose pas vraiment de ces profils-là dans son noyau.

Sur le flanc droit, il n'y a pas vraiment de doute. Il faut s'attendre à voir Zeca qui sera chargé de bloquer Mujangi Bia, en forme après son doublé contre Charleroi. En revanche du côté gauche, il semble que l'entraîneur grec n'a pas beaucoup de solutions. Il devra certainement faire confiance à Nano. Le problème est que celui-ci est un peu trop offensif et néglige par moment son repli défensif. Ce sera à Mehdi Carcela d'en profiter.

Le Pana a l'habitude de presser haut, mais on doute fort qu'il prendra des risques lors de ce match aller chez les Rouches. Ce sera aux Liégeois de faire le jeu, sans pour autant trop se découvrir de peur d'encaisser ce but fatidique à domicile.

Les compos probables



Standard: Kawashima, Stam, Texeira, Arslanagic, Van Damme, Marquet, Lumanza, Carcela, Bia, De Camargo et Ezekiel ou Watt.

Panathinaikos: Kotsolis, Triantafyllopoulos, Koutroubis, Schildenfeld, Nano, Zeca, Mendes, Lagod, Berg, Petric, Ajagun


Eric L. (st.)

Générosité et team spirit, c'est la philosophie qu'a voulu développer l'entraîneur grec, Yannis Anastasiou, ex-Anderlechtois. L'entraîneur sait que le danger viendra des flancs, occupés par Mehdi Carcela et Geoffrey Mujangi Bia. Pour contrer les deux Liégeois, Anastasiou devrait idéalement aligner des arrières solides défensivement, mais également capables, à l'une ou l'autre occasion, d'apporter le danger offensivement en profitant des espaces laissés libres dans le dos des ailiers rouches. Seulement le coach du Pana ne dispose pas vraiment de ces profils-là dans son noyau. Sur le flanc droit, il n'y a pas vraiment de doute. Il faut s'attendre à voir Zeca qui sera chargé de bloquer Mujangi Bia, en forme après son doublé contre Charleroi. En revanche du côté gauche, il semble que l'entraîneur grec n'a pas beaucoup de solutions. Il devra certainement faire confiance à Nano. Le problème est que celui-ci est un peu trop offensif et néglige par moment son repli défensif. Ce sera à Mehdi Carcela d'en profiter. Le Pana a l'habitude de presser haut, mais on doute fort qu'il prendra des risques lors de ce match aller chez les Rouches. Ce sera aux Liégeois de faire le jeu, sans pour autant trop se découvrir de peur d'encaisser ce but fatidique à domicile. Les compos probables Standard: Kawashima, Stam, Texeira, Arslanagic, Van Damme, Marquet, Lumanza, Carcela, Bia, De Camargo et Ezekiel ou Watt. Panathinaikos: Kotsolis, Triantafyllopoulos, Koutroubis, Schildenfeld, Nano, Zeca, Mendes, Lagod, Berg, Petric, Ajagun Eric L. (st.)