La preuve est venue des images, diffusées par Marca TV. On y voit Eden Hazard entrer en possession du ballon, puis faire trembler les filets avec un coup du foulard. La scène a lieu sur le terrain d'entraînement du Real Madrid, là où on a coutume de dire que le Diable rouge enchaîne les exploits techniques. Les images sont désormais là pour le prouver.

Agiter les filets et le marquoir, voilà qui ferait du bien à un Real qui souffre d'une certaine sécheresse offensive dans la foulée de Karim Benzema, dont les treize buts sont autant d'arbres qui cachent la forêt. Dans le reste du secteur offensif, les chiffres font la gueule: trois buts pour Vinicíus, deux pour Eden et Marco Asensio, un seul pour Mariano Díaz, et pas le moindre pour Rodrygo.

Pour cacher la misère et rester dans les hautes sphères du classement, le Real pouvait compter la saison dernière sur les exploits offensifs de Casemiro et Sergio Ramos. Vu les absences répétées du capitaine espagnol, le milieu défensif brésilien a vu son importance croître ces derniers mois, avec déjà cinq buts cette saison. Malheureusement pour Zinedine Zidane, l'aboyeur du rond central madrilène sera suspendu pour le match retour face à l'Atalanta, en huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

La bonne nouvelle, c'est qu'aussi bien Ramos qu'Hazard semblent proches de faire leur retour. Ils ont tous les deux participé à plusieurs entraînements collectifs cette semaine, et pourraient déjà grappiller quelques minutes de jeu contre Elche, même si l'objectif est de les préparer pour les grands rendez-vous européens.

Malgré la victoire 0-1 à Bergame, Zizou et sa bande sont loin d'être rassurés. Parce que l'Atalanta s'exporte plutôt bien en 2021, avec quatre victoires en six sorties nationales, dont un succès retentissant sur la pelouse du Milan AC (0-3).

Pour alimenter le marquoir, le Real va donc forcément se tourner vers Benzema, mais sans doute aussi vers Hazard. Depuis son opération à la cheville droite il y a tout juste un an, le Diable rouge entame son sixième come-back. En espérant que ce soit le bon.

La preuve est venue des images, diffusées par Marca TV. On y voit Eden Hazard entrer en possession du ballon, puis faire trembler les filets avec un coup du foulard. La scène a lieu sur le terrain d'entraînement du Real Madrid, là où on a coutume de dire que le Diable rouge enchaîne les exploits techniques. Les images sont désormais là pour le prouver.Agiter les filets et le marquoir, voilà qui ferait du bien à un Real qui souffre d'une certaine sécheresse offensive dans la foulée de Karim Benzema, dont les treize buts sont autant d'arbres qui cachent la forêt. Dans le reste du secteur offensif, les chiffres font la gueule: trois buts pour Vinicíus, deux pour Eden et Marco Asensio, un seul pour Mariano Díaz, et pas le moindre pour Rodrygo.Pour cacher la misère et rester dans les hautes sphères du classement, le Real pouvait compter la saison dernière sur les exploits offensifs de Casemiro et Sergio Ramos. Vu les absences répétées du capitaine espagnol, le milieu défensif brésilien a vu son importance croître ces derniers mois, avec déjà cinq buts cette saison. Malheureusement pour Zinedine Zidane, l'aboyeur du rond central madrilène sera suspendu pour le match retour face à l'Atalanta, en huitièmes de finale de la Ligue des Champions.La bonne nouvelle, c'est qu'aussi bien Ramos qu'Hazard semblent proches de faire leur retour. Ils ont tous les deux participé à plusieurs entraînements collectifs cette semaine, et pourraient déjà grappiller quelques minutes de jeu contre Elche, même si l'objectif est de les préparer pour les grands rendez-vous européens.Malgré la victoire 0-1 à Bergame, Zizou et sa bande sont loin d'être rassurés. Parce que l'Atalanta s'exporte plutôt bien en 2021, avec quatre victoires en six sorties nationales, dont un succès retentissant sur la pelouse du Milan AC (0-3).Pour alimenter le marquoir, le Real va donc forcément se tourner vers Benzema, mais sans doute aussi vers Hazard. Depuis son opération à la cheville droite il y a tout juste un an, le Diable rouge entame son sixième come-back. En espérant que ce soit le bon.