Murat Yakin a vu son contrat de sélectionneur national de la Suisse prolongé jusqu'à l'issue de l'Euro 2024 en Allemagne. Le technicien de 47 ans est récompensé après avoir obtenu la qualification directe de la "Nati" à la prochaine Coupe du monde 2022 au Qatar. Une clause de son contrat prévoyait cette prolongation automatique en cas de qualification.

Celle-ci a été obtenue lundi après la victoire 4-0 aux dépens de la Bulgarie à Lucerne. Dans le même temps, l'Italie ne pouvait faire mieux que 0-0 en Irlande du Nord. La Suisse a ainsi devancé l'Italie au classement du groupe C. Les récents champions d'Europe devront donc recourir aux barrages pour être présents au Qatar. L'Italie avait déjà été absente du Mondial 2018 en Russie. "Tout est clair avec cette qualification", a déclaré le directeur de l'équipe nationale Pierluigi Tami à la télévision suisse SRF. "Il était déjà prévu dans ce cas qu'il reste entraîneur national jusqu'en 2024". Yakin, 47 ans, a succédé à l'emblématique Vladimir Petkovic, qui était resté sept ans en poste, sur le banc le 9 août dernier. Il a guidé la Suisse au Qatar grâce à trois victoires et autant de partages (dont deux contre l'Italie) sur les six matchs que le Bâlois a coaché.

Murat Yakin a vu son contrat de sélectionneur national de la Suisse prolongé jusqu'à l'issue de l'Euro 2024 en Allemagne. Le technicien de 47 ans est récompensé après avoir obtenu la qualification directe de la "Nati" à la prochaine Coupe du monde 2022 au Qatar. Une clause de son contrat prévoyait cette prolongation automatique en cas de qualification. Celle-ci a été obtenue lundi après la victoire 4-0 aux dépens de la Bulgarie à Lucerne. Dans le même temps, l'Italie ne pouvait faire mieux que 0-0 en Irlande du Nord. La Suisse a ainsi devancé l'Italie au classement du groupe C. Les récents champions d'Europe devront donc recourir aux barrages pour être présents au Qatar. L'Italie avait déjà été absente du Mondial 2018 en Russie. "Tout est clair avec cette qualification", a déclaré le directeur de l'équipe nationale Pierluigi Tami à la télévision suisse SRF. "Il était déjà prévu dans ce cas qu'il reste entraîneur national jusqu'en 2024". Yakin, 47 ans, a succédé à l'emblématique Vladimir Petkovic, qui était resté sept ans en poste, sur le banc le 9 août dernier. Il a guidé la Suisse au Qatar grâce à trois victoires et autant de partages (dont deux contre l'Italie) sur les six matchs que le Bâlois a coaché.