Pour déterminer quel stade est le plus confortable et agréable, le site anglais a utilisé les avis recueillis sur trois plateformes différentes : Tripadvisor, Google et Football Ground Map. En combinant les scores de ces trois canaux, money.co.uk est parvenu à établir un classement unique.

La palme d'or du stade le mieux noté en Europe revient au Signal Iduna Park du Borussia Dortmund. Une visite ou un match à l'ancien Westfalenstadion figurent souvent sur la liste des choses à faire avant de mourir pour tous les amateurs de ballon rond. L'atmosphère qui y règne est extraordinaire et le Mur jaune (" Gelbe Wand " en allemand) derrière l'un des buts est unique en Europe. Avec une note de 4,57/5, il est seul en tête du classement.

Derrière le stade Borussen, on retrouve six enceintes pour se partager la deuxième place. Il s'agit de stades connus comme le Camp Nou (FC Barcelone), le Santiago Bernabeu (Real Madrid) et le tout nouveau stade Tottenham Hotspur. Mais aussi le Millennium Stadium (équipe nationale galloise), l'Arena Nationala (Steaua Bucarest) et le Stadion Noradowy (équipe nationale polonaise). Ils ont obtenu une note de 4,53/5 chacun.

null, © Money.co.uk
null © © Money.co.uk

Les stades belges n'ont pas la cote

Tout en bas du classement, nous trouvons le Stadio Carlo Castellani d'Empoli. Avec un score de 2,90/5, il occupe la toute dernière place. Sur Football Ground Map, il a même reçu la note insuffisante de 1,9/5. Le stade du club de Serie A peut accueillir près de 16 200 personnes et a ouvert ses portes en 1965. Depuis lors, certaines parties du stade ont été rénovées, mais pas encore en profondeur.

D'autres stades italiens ne sont pas épargnés dans l'enquête. Cinq d'entre eux figurent dans le top 15 des pires arènes d'Europe.

Le bilan est à peine meilleur pour les stades du Royaume de Belgique, puisque le stade Roi Baudouin occupe la deuxième place des arènes les moins bien cotées au monde. Avec 3.37/5, il partage cette place peu envieuse avec le stade Maksimir de Zagreb et le Balaídos du Celta Vigo.

Le Stade Jan Breydel de Bruges n'est pas l'endroit d'Europe où rêvent de se rendre les supporters., iStock
Le Stade Jan Breydel de Bruges n'est pas l'endroit d'Europe où rêvent de se rendre les supporters. © iStock

Ce n'est pas la première fois que l'on estime que le jardin de nos Diables Rouges aurait bien besoin d'une cure de jouvence. L'enceinte peut actuellement accueillir plus de 50 000 spectateurs et a été utilisé pour la première fois en 1930. Toutefois, après la modernisation de 1995 (date à laquelle le Heysel est devenu stade roi Baudouin) en vue de l'Euro 2000 qui se disputait dans notre pays ainsi qu'aux Pays-Bas, le stade n'a plus été rénové. Ce qui fait qu'il ne répond plus aux normes. "Pour chaque rencontre à domicile des Diables Rouges, nous devons demander une autorisation à l'UEFA", avait déclaré le directeur général de l'Union Belge, Peter Bossaert, en avril 2021.

Pour l'EURO 2020, il était prévu de construire un tout nouvel Eurostadion sur le parking C, mais le projet comme beaucoup en Belgique est resté une vague ébauche qui n'a jamais vu une pierre être posée. Actuellement, la Fédération belge de football réfléchit à une rénovation en vue prochain championnat d'Europe de football féminin qui aura lieu en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne. Ces travaux devraient être terminés d'ici 2023.

Le stade Roi Baudouin n'est cependant pas la seule enceinte belge à être critiquée par les supporters. En huitième position, l'on retrouve le Jan Breydel stadio, copartagé par le FC Bruges et le Cercle. Le champion en titre est conscient du problème et souhaiterait emménager dans un complexe flambant neuf le plus rapidement possible. Mais là aussi, la réalité belge est la même avec un dossier qui traîne en longueurs depuis des années même s'il y a eu enfin des avancées significatives ces derniers mois.

null, © Money.co.uk
null © © Money.co.uk
Pour déterminer quel stade est le plus confortable et agréable, le site anglais a utilisé les avis recueillis sur trois plateformes différentes : Tripadvisor, Google et Football Ground Map. En combinant les scores de ces trois canaux, money.co.uk est parvenu à établir un classement unique.La palme d'or du stade le mieux noté en Europe revient au Signal Iduna Park du Borussia Dortmund. Une visite ou un match à l'ancien Westfalenstadion figurent souvent sur la liste des choses à faire avant de mourir pour tous les amateurs de ballon rond. L'atmosphère qui y règne est extraordinaire et le Mur jaune (" Gelbe Wand " en allemand) derrière l'un des buts est unique en Europe. Avec une note de 4,57/5, il est seul en tête du classement.Derrière le stade Borussen, on retrouve six enceintes pour se partager la deuxième place. Il s'agit de stades connus comme le Camp Nou (FC Barcelone), le Santiago Bernabeu (Real Madrid) et le tout nouveau stade Tottenham Hotspur. Mais aussi le Millennium Stadium (équipe nationale galloise), l'Arena Nationala (Steaua Bucarest) et le Stadion Noradowy (équipe nationale polonaise). Ils ont obtenu une note de 4,53/5 chacun. Tout en bas du classement, nous trouvons le Stadio Carlo Castellani d'Empoli. Avec un score de 2,90/5, il occupe la toute dernière place. Sur Football Ground Map, il a même reçu la note insuffisante de 1,9/5. Le stade du club de Serie A peut accueillir près de 16 200 personnes et a ouvert ses portes en 1965. Depuis lors, certaines parties du stade ont été rénovées, mais pas encore en profondeur.D'autres stades italiens ne sont pas épargnés dans l'enquête. Cinq d'entre eux figurent dans le top 15 des pires arènes d'Europe.Le bilan est à peine meilleur pour les stades du Royaume de Belgique, puisque le stade Roi Baudouin occupe la deuxième place des arènes les moins bien cotées au monde. Avec 3.37/5, il partage cette place peu envieuse avec le stade Maksimir de Zagreb et le Balaídos du Celta Vigo.Ce n'est pas la première fois que l'on estime que le jardin de nos Diables Rouges aurait bien besoin d'une cure de jouvence. L'enceinte peut actuellement accueillir plus de 50 000 spectateurs et a été utilisé pour la première fois en 1930. Toutefois, après la modernisation de 1995 (date à laquelle le Heysel est devenu stade roi Baudouin) en vue de l'Euro 2000 qui se disputait dans notre pays ainsi qu'aux Pays-Bas, le stade n'a plus été rénové. Ce qui fait qu'il ne répond plus aux normes. "Pour chaque rencontre à domicile des Diables Rouges, nous devons demander une autorisation à l'UEFA", avait déclaré le directeur général de l'Union Belge, Peter Bossaert, en avril 2021.Pour l'EURO 2020, il était prévu de construire un tout nouvel Eurostadion sur le parking C, mais le projet comme beaucoup en Belgique est resté une vague ébauche qui n'a jamais vu une pierre être posée. Actuellement, la Fédération belge de football réfléchit à une rénovation en vue prochain championnat d'Europe de football féminin qui aura lieu en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne. Ces travaux devraient être terminés d'ici 2023.Le stade Roi Baudouin n'est cependant pas la seule enceinte belge à être critiquée par les supporters. En huitième position, l'on retrouve le Jan Breydel stadio, copartagé par le FC Bruges et le Cercle. Le champion en titre est conscient du problème et souhaiterait emménager dans un complexe flambant neuf le plus rapidement possible. Mais là aussi, la réalité belge est la même avec un dossier qui traîne en longueurs depuis des années même s'il y a eu enfin des avancées significatives ces derniers mois.