L'UEFA s'est notamment basée sur les "représentations faites par les autorités du football en Belgique et en Écosse" pour définir ses "principes d'éligibilité" pour les tickets européens en vue de la saison prochaine. "Les lignes directrices reflètent le principe selon lequel l'admission aux compétitions de clubs de l'UEFA est toujours basée sur le mérite sportif", a expliqué l'instance européenne dans son communiqué.

"Par conséquent, l'UEFA invite les associations et les ligues nationales à explorer toutes les options possibles pour disputer toutes les compétitions nationales de haut niveau donnant accès aux compétitions de clubs de l'UEFA jusqu'à leur conclusion naturelle. Toutefois, l'UEFA souligne que la santé des joueurs, des spectateurs et de tous les acteurs du football ainsi que du public en général doit rester la préoccupation principale à l'heure actuelle."

L'UEFA est cependant consciente que des fédérations "pourraient avoir des raisons légitimes de mettre fin prématurément à leurs compétitions nationales" mais uniquement dans certains cas: un arrêté officiel interdisant les manifestations sportives, de sorte que les compétitions nationales ne peuvent être achevées dans les temps et problèmes économiques insurmontables qui rendent impossible l'achèvement de la saison.

Dans le cas où une compétition ne pourrait pas reprendre, le principe du mérite sportif reste d'application. "La procédure de sélection des clubs devrait être fondée sur des principes objectifs, transparents et non discriminatoires", a ajouté l'UEFA. Si ces conditions ne sont pas remplies, elle se réserve le droit de "l'admission de tout club proposé par une association nationale dans le cadre d'une compétition nationale interrompue prématurément".

Le 2 avril dernier, le conseil d'administration de la Pro League avait conseillé d'arrêter définitivement la compétition. Une décision qui doit encore être validée lors de l'assemblée générale du 27 avril prochain. Cette réunion devait se dérouler vendredi mais a été reportée en raison de la tenue d'un Conseil national de sécurité le même jour.

L'UEFA s'est notamment basée sur les "représentations faites par les autorités du football en Belgique et en Écosse" pour définir ses "principes d'éligibilité" pour les tickets européens en vue de la saison prochaine. "Les lignes directrices reflètent le principe selon lequel l'admission aux compétitions de clubs de l'UEFA est toujours basée sur le mérite sportif", a expliqué l'instance européenne dans son communiqué. "Par conséquent, l'UEFA invite les associations et les ligues nationales à explorer toutes les options possibles pour disputer toutes les compétitions nationales de haut niveau donnant accès aux compétitions de clubs de l'UEFA jusqu'à leur conclusion naturelle. Toutefois, l'UEFA souligne que la santé des joueurs, des spectateurs et de tous les acteurs du football ainsi que du public en général doit rester la préoccupation principale à l'heure actuelle."L'UEFA est cependant consciente que des fédérations "pourraient avoir des raisons légitimes de mettre fin prématurément à leurs compétitions nationales" mais uniquement dans certains cas: un arrêté officiel interdisant les manifestations sportives, de sorte que les compétitions nationales ne peuvent être achevées dans les temps et problèmes économiques insurmontables qui rendent impossible l'achèvement de la saison.Dans le cas où une compétition ne pourrait pas reprendre, le principe du mérite sportif reste d'application. "La procédure de sélection des clubs devrait être fondée sur des principes objectifs, transparents et non discriminatoires", a ajouté l'UEFA. Si ces conditions ne sont pas remplies, elle se réserve le droit de "l'admission de tout club proposé par une association nationale dans le cadre d'une compétition nationale interrompue prématurément".Le 2 avril dernier, le conseil d'administration de la Pro League avait conseillé d'arrêter définitivement la compétition. Une décision qui doit encore être validée lors de l'assemblée générale du 27 avril prochain. Cette réunion devait se dérouler vendredi mais a été reportée en raison de la tenue d'un Conseil national de sécurité le même jour.