Tottenham a annoncé mercredi soir le report du match de Conference League devant opposer les Spurs au Stade Rennais jeudi soir (21) en raison des nombreux cas de Covi-19 au sein du club londonien. Un report contesté par le club français.

"Nous pouvons confirmer que notre match de Conférence League à domicile contre Rennes n'aura pas lieu demain", ont écrit les Spurs dans un communiqué, alors que l'équipe bretonne de Jérémy Doku était déjà arrivée dans la capitale anglaise. "Les discussions se poursuivent avec l'UEFA et nous donnerons des informations sur le match en temps utile", ont-ils également ajouté.

Quelques heures après ce communiqué, le Stade Rennais contestait le report de la rencontre. "Lors d'une visioconférence qui s'est tenue à 19h45 entre les représentants de l'UEFA, de Tottenham et du SRFC, la directrice du football des Spurs a fait part de son intention de ne pas jouer le match d'UEFA Europa Conference League de jeudi soir. Décision unilatérale qui n'a aucunement été confirmée par l'UEFA", indique le club breton. "La représentante de Tottenham n'a pas voulu annoncer le nombre de ses joueurs touchés par la Covid alors que la règle stipule qu'un match doit être joué tant que l'équipe dispose de 13 joueurs de champ et d'un gardien. Elle a argué une décision des autorités anglaises sans pour autant avancer le moindre document officiel. Le match n'étant pas officiellement annulé par l'UEFA, le Stade Rennais F.C. a maintenu sa décision de jouer", ajoute Rennes, qui se "réserve le droit de saisir l'UEFA".

L'entraîneur londonien Antonio Conte a indiqué mercredi après-midi en conférence de presse que huit de ses joueurs avaient été testés positifs au coronavirus. En plus des huit joueurs, dont les identités n'ont pas été dévoilées, Conte a également confirmé que cinq membres du staff ont été aussi testés positifs.

Les Londoniens partagent actuellement la 2e place du groupe G avec Vitesse Arnhem. Si Tottenham fait un moins bon résultat que les Néerlandais, qui reçoivent les Slovènes de Mura, il verra sa campagne européenne prendre fin. Rennes est assuré de la première place avec 11 points.

L'UEFA a confirmé au quotidien L'Equipe jeudi matin que le match entre Tottenham eet Rennes pour le compte de la dernière journée de la Conference League dans le groupe G, n'aura pas lieu jeudi soir (21h00).

"Nous pouvons vous confirmer que le match Tottenham-Rennes n'aura pas lieu ce soir. De plus amples informations suivront en temps voulu", a écrit l'Union européenne de football au quotidien sportif français.

Tottenham a annoncé mercredi soir le report du match de Conference League devant opposer les Spurs au Stade Rennais jeudi soir (21) en raison des nombreux cas de Covi-19 au sein du club londonien. Un report contesté par le club français."Nous pouvons confirmer que notre match de Conférence League à domicile contre Rennes n'aura pas lieu demain", ont écrit les Spurs dans un communiqué, alors que l'équipe bretonne de Jérémy Doku était déjà arrivée dans la capitale anglaise. "Les discussions se poursuivent avec l'UEFA et nous donnerons des informations sur le match en temps utile", ont-ils également ajouté. Quelques heures après ce communiqué, le Stade Rennais contestait le report de la rencontre. "Lors d'une visioconférence qui s'est tenue à 19h45 entre les représentants de l'UEFA, de Tottenham et du SRFC, la directrice du football des Spurs a fait part de son intention de ne pas jouer le match d'UEFA Europa Conference League de jeudi soir. Décision unilatérale qui n'a aucunement été confirmée par l'UEFA", indique le club breton. "La représentante de Tottenham n'a pas voulu annoncer le nombre de ses joueurs touchés par la Covid alors que la règle stipule qu'un match doit être joué tant que l'équipe dispose de 13 joueurs de champ et d'un gardien. Elle a argué une décision des autorités anglaises sans pour autant avancer le moindre document officiel. Le match n'étant pas officiellement annulé par l'UEFA, le Stade Rennais F.C. a maintenu sa décision de jouer", ajoute Rennes, qui se "réserve le droit de saisir l'UEFA". L'entraîneur londonien Antonio Conte a indiqué mercredi après-midi en conférence de presse que huit de ses joueurs avaient été testés positifs au coronavirus. En plus des huit joueurs, dont les identités n'ont pas été dévoilées, Conte a également confirmé que cinq membres du staff ont été aussi testés positifs. Les Londoniens partagent actuellement la 2e place du groupe G avec Vitesse Arnhem. Si Tottenham fait un moins bon résultat que les Néerlandais, qui reçoivent les Slovènes de Mura, il verra sa campagne européenne prendre fin. Rennes est assuré de la première place avec 11 points.