Alors qu'il était mené 0-1 à quelques secondes de la fin du temps réglementaire, le Real Madrid a fini par renverser Manchester City en s'imposant 3-1 (6-5 sur l'ensemble des deux rencontres) après prolongation mercredi soir lors de la manche retour de la deuxième demi-finale de la Ligue des Champions.

L'inévitable Karim Benzema a inscrit le but de la qualification sur penalty à la 95e minute, alors que Thibaut Courtois a une nouvelle fois réalisé une excellente prestation, sauvant les siens à plusieurs reprises.

Le Real Madrid s'octroyait une première possibilité après moins de cinq minutes lorsque Carvajal centrait de son côté droit vers Karim Benzema. La reprise de l'attaquant français passait toutefois largement au-dessus de la cage de Manchester City (4e) Les 'Merengues' ne parvenaient pas à cadrer la moindre frappe en première mi-temps, malgré une nouvelle tentative de Benzema (12e), un tir de Vinicius (18e) ou encore un coup franc légèrement dévié de Kroos (27e). En face, les 'Citizens' se montraient plus précis, à l'instar de De Bruyne, auteur du premier essai cadré de la rencontre, mais capté sans danger par Courtois (15e). Cinq minutes plus tard, le Diable Rouge distillait une magnifique passe dans le rectangle à destination de Bernardo Silva. Le Portugais tentait sa chance à hauteur du petit rectangle, mais il trouvait un Thibaut Courtois impérial sur sa trajectoire (20e). Ce premier acte était plus fermé qu'il y a une semaine et les deux équipes ne se créaient plus beaucoup de possibilité, si ce n'est Foden sur une tentative de loin à cinq minutes du terme. Une nouvelle fois Courtois se couchait bien pour écarter le ballon (40e). Après 12 secondes en deuxième mi-temps, Vinicius passait de peu à côté du but d'ouverture sur un centre de Carvajal. Malheureusement pour lui, le Brésilien ouvrait trop son pied et ratait le cadre.

Riyad Mahrez pensait avoir fait le plus dur pour City en ouvrant le score., iStock
Riyad Mahrez pensait avoir fait le plus dur pour City en ouvrant le score. © iStock

Depuis l'entame de la deuxième période Vinicius pesait sur la défense de Manchester par ses débordements, mais il se montrait maladroit en zone de finition ou dans la dernière passe. Il était le seul à apporter du danger pour les Madrilènes depuis la pause. Du côté des hommes de Pep Guardiola, les sorties offensives se faisaient rares. La première possibilité réellement dangereuse des Anglais se transformait finalement en but. Bernardo Silva remontait le terrain avant de décaler Riyad Mahrez sur le côté gauche du grand rectangle. La frappe en un temps de l'Algérien ne laissait aucune chance à Courtois qui ne pouvait stopper le tir surpuissant (73e, 0-1). Courtois s'illustrait une nouvelle fois à la 86e minute sur une frappe lointaine et flottante de Cancelo. L'envolée du Diable Rouge permettait aux Madrilènes de rester dans la rencontre. Une minute plus tard, Grealish débordait et prenait la défense merengue de vitesse avant de glisser le ballon hors de portée de Courtois, mais Mendy sauvait sur sa ligne. Dans la foulée, l'ancien portier de Genk déviait du pied une nouvelle tentative de l'international anglais. Dans les dernières secondes du temps réglementaire, Benzema remettait dans le rectangle un centre de Camavinga, Rodrygo était plus prompt que la défense anglaise et coupait la trajectoire pour rétablir l'égalité (90e, 1-1). Une minute plus tard, Carvajal centrait dans le rectangle britannique et Rodrygo s'élevait plus haut que la défense des 'Skyblues'. Son coup de casque terminait au fond des filets d'Ederson, pantois sur sa ligne (90+1).

Ruben Dias accroche Karim Benzema dans la surface. Le Français se fera justice et offrira la qualification au Real Madrid., iStock
Ruben Dias accroche Karim Benzema dans la surface. Le Français se fera justice et offrira la qualification au Real Madrid. © iStock

Les protégés de Carlo Ancelotti renversaient la situation et revenaient à 5-5 sur l'ensemble des deux rencontres, poussant les deux équipes à la prolongation. Après quatre minutes en prolongation, Ruben Diaz fauchait Karim Benzema dans le grand rectangle et Monsieur Orsato désignait le point de penalty. Le Français se faisait justice lui-même en prenant Ederson à contre-pied. Il plaçait les Madrilènes devant pour la première fois dans cette rencontre grâce à son quinzième but de la compétition (95e, 3-1). À la 105 minute, Courtois se détendait une nouvelle fois sur une tête de Foden pour écarter le danger. Le score n'évoluait plus et les 'Merengue' revenaient du diable Vauvert pour arracher la qualification pour la finale contre Liverpool le 28 mai au Stade de France.

Alors qu'il était mené 0-1 à quelques secondes de la fin du temps réglementaire, le Real Madrid a fini par renverser Manchester City en s'imposant 3-1 (6-5 sur l'ensemble des deux rencontres) après prolongation mercredi soir lors de la manche retour de la deuxième demi-finale de la Ligue des Champions. L'inévitable Karim Benzema a inscrit le but de la qualification sur penalty à la 95e minute, alors que Thibaut Courtois a une nouvelle fois réalisé une excellente prestation, sauvant les siens à plusieurs reprises. Le Real Madrid s'octroyait une première possibilité après moins de cinq minutes lorsque Carvajal centrait de son côté droit vers Karim Benzema. La reprise de l'attaquant français passait toutefois largement au-dessus de la cage de Manchester City (4e) Les 'Merengues' ne parvenaient pas à cadrer la moindre frappe en première mi-temps, malgré une nouvelle tentative de Benzema (12e), un tir de Vinicius (18e) ou encore un coup franc légèrement dévié de Kroos (27e). En face, les 'Citizens' se montraient plus précis, à l'instar de De Bruyne, auteur du premier essai cadré de la rencontre, mais capté sans danger par Courtois (15e). Cinq minutes plus tard, le Diable Rouge distillait une magnifique passe dans le rectangle à destination de Bernardo Silva. Le Portugais tentait sa chance à hauteur du petit rectangle, mais il trouvait un Thibaut Courtois impérial sur sa trajectoire (20e). Ce premier acte était plus fermé qu'il y a une semaine et les deux équipes ne se créaient plus beaucoup de possibilité, si ce n'est Foden sur une tentative de loin à cinq minutes du terme. Une nouvelle fois Courtois se couchait bien pour écarter le ballon (40e). Après 12 secondes en deuxième mi-temps, Vinicius passait de peu à côté du but d'ouverture sur un centre de Carvajal. Malheureusement pour lui, le Brésilien ouvrait trop son pied et ratait le cadre. Depuis l'entame de la deuxième période Vinicius pesait sur la défense de Manchester par ses débordements, mais il se montrait maladroit en zone de finition ou dans la dernière passe. Il était le seul à apporter du danger pour les Madrilènes depuis la pause. Du côté des hommes de Pep Guardiola, les sorties offensives se faisaient rares. La première possibilité réellement dangereuse des Anglais se transformait finalement en but. Bernardo Silva remontait le terrain avant de décaler Riyad Mahrez sur le côté gauche du grand rectangle. La frappe en un temps de l'Algérien ne laissait aucune chance à Courtois qui ne pouvait stopper le tir surpuissant (73e, 0-1). Courtois s'illustrait une nouvelle fois à la 86e minute sur une frappe lointaine et flottante de Cancelo. L'envolée du Diable Rouge permettait aux Madrilènes de rester dans la rencontre. Une minute plus tard, Grealish débordait et prenait la défense merengue de vitesse avant de glisser le ballon hors de portée de Courtois, mais Mendy sauvait sur sa ligne. Dans la foulée, l'ancien portier de Genk déviait du pied une nouvelle tentative de l'international anglais. Dans les dernières secondes du temps réglementaire, Benzema remettait dans le rectangle un centre de Camavinga, Rodrygo était plus prompt que la défense anglaise et coupait la trajectoire pour rétablir l'égalité (90e, 1-1). Une minute plus tard, Carvajal centrait dans le rectangle britannique et Rodrygo s'élevait plus haut que la défense des 'Skyblues'. Son coup de casque terminait au fond des filets d'Ederson, pantois sur sa ligne (90+1). Les protégés de Carlo Ancelotti renversaient la situation et revenaient à 5-5 sur l'ensemble des deux rencontres, poussant les deux équipes à la prolongation. Après quatre minutes en prolongation, Ruben Diaz fauchait Karim Benzema dans le grand rectangle et Monsieur Orsato désignait le point de penalty. Le Français se faisait justice lui-même en prenant Ederson à contre-pied. Il plaçait les Madrilènes devant pour la première fois dans cette rencontre grâce à son quinzième but de la compétition (95e, 3-1). À la 105 minute, Courtois se détendait une nouvelle fois sur une tête de Foden pour écarter le danger. Le score n'évoluait plus et les 'Merengue' revenaient du diable Vauvert pour arracher la qualification pour la finale contre Liverpool le 28 mai au Stade de France.