Avant un dernier match de poule pour du beurre mercredi prochain en Ligue des champions contre Galatasaray, pas question de se disperser: si Paris (1er, 36 pts) gagne à Montpellier samedi et que Marseille (2e, 31 pts) ne bat pas les Girondins de Bordeaux dimanche, l'équipe de Thomas Tuchel sera assurée d'être championne d'automne.

Mais La Mosson ne réussit pas aux Parisiens: lors de leurs trois derniers déplacements, ils y ont enregistré un match nul et deux défaites.

Un autre scénario garantirait alors virtuellement au PSG de finir la phase aller en tête: un nul combiné à une défaite marseillaise contre Bordeaux dans une affiche qui fleure bon le football d'avant.

Le duel entre Phocéens (2e) et Girondins (3e) rappelle les années 1990, ou encore le tournant de la décennie 2010, quand la Ligue 1 émergeait de sept ans de règne lyonnais et n'était pas encore tombée sous la coupe du PSG.

Champion de France 2010, un an après un sacre de Bordeaux, l'OM apparaît ces derniers temps comme l'équipe en forme du championnat: cinq victoires de rang!

"Si on arrive à battre aussi Bordeaux dimanche, ça peut permettre d'écarter les autres, de se créer un peu de marge avant les fêtes", a calculé l'entraîneur olympien André Villas-Boas.

Avant un dernier match de poule pour du beurre mercredi prochain en Ligue des champions contre Galatasaray, pas question de se disperser: si Paris (1er, 36 pts) gagne à Montpellier samedi et que Marseille (2e, 31 pts) ne bat pas les Girondins de Bordeaux dimanche, l'équipe de Thomas Tuchel sera assurée d'être championne d'automne.Mais La Mosson ne réussit pas aux Parisiens: lors de leurs trois derniers déplacements, ils y ont enregistré un match nul et deux défaites.Un autre scénario garantirait alors virtuellement au PSG de finir la phase aller en tête: un nul combiné à une défaite marseillaise contre Bordeaux dans une affiche qui fleure bon le football d'avant.Le duel entre Phocéens (2e) et Girondins (3e) rappelle les années 1990, ou encore le tournant de la décennie 2010, quand la Ligue 1 émergeait de sept ans de règne lyonnais et n'était pas encore tombée sous la coupe du PSG.Champion de France 2010, un an après un sacre de Bordeaux, l'OM apparaît ces derniers temps comme l'équipe en forme du championnat: cinq victoires de rang!"Si on arrive à battre aussi Bordeaux dimanche, ça peut permettre d'écarter les autres, de se créer un peu de marge avant les fêtes", a calculé l'entraîneur olympien André Villas-Boas.