Sport/Foot Magazine: Vous avez par contre eu un rôle en octobre dernier quand Adnan Januzaj a prolongé son contrat jusqu'en juin 2018. La presse a évoqué un contrat de 70.000 euros par semaine.

Dirk De Vriese: Ce que je peux dire, c'est qu'il est le jeune le mieux payé au monde. A 18 ans, il a un plus gros contrat que Cristiano Ronaldo ou Messi au même âge. C'est significatif et je peux être fier de ça. On aurait pu même aller plus loin tant United voulait le garder et tant la concurrence était féroce.

Parmi les clubs désireux de l'attirer, on a parlé du Barça notamment.

Tous les plus grands clubs ont tenté de le faire signer. Mais c'est surtout le PSG qui était prêt à des folies. Cinq minutes avant qu'on ne signe une prolongation de contrat, un conseiller qatari du président nous a proposé un montant totalement fou. Vu qu'Adnan était libre en fin de saison et qu'il n'y avait donc pas de somme de transfert à payer, les dirigeants qataris étaient prêts à tout, que ce soit en terme de salaire ou de prime à la signature.

Pas de voiture Quel rapport entretient Adnan Januzaj avec l'argent ?

Il s'en fout, il ne regarde même pas ce qu'il a sur son compte. C'est sa famille qui gère son argent, lui vit comme un ado "normal". Il n'a même pas de voiture. Il vit avec ses parents dans une très belle maison à l'extérieur de Manchester.

Votre rôle d'agent vous oblige à en dire beaucoup de bien.

Je connais Neymar depuis qu'il a quatorze ans, ça fait 20 ans que je suis le foot sud-américain, je connais tous les joueurs qui sont sortis des tournois de jeunes et je peux affirmer, sans me tromper, qu'Adnan est un crack. Une de ses toutes grosses qualités, c'est bien sûr sa technique mais c'est surtout sa vista qui est fantastique. Il voit tout avant tout le monde. Et puis, ce n'est pas un fainéant. Il a la mentalité pour réussir. C'est un joueur complet. S'il a été élu meilleur jeune d'Europe, ce n'est pas pour rien. Vu sa progression, il sera pour moi dans les cinq meilleurs joueurs au monde vers 2018.

Comment Manchester vous convainc de prolonger ?

D'abord, c'est un club mythique dont la base de supporters est la plus importante dans le monde. Ce qui veut dire beaucoup à nos yeux. Et puis, on sent que les dirigeants de United veulent bâtir à nouveau une des meilleurs équipes d'Europe. Mais les autres clubs vont continuer à m'appeler, ils guettent la moindre faille d'autant que Manchester ne va pas jouer la Ligue des Champions l'an prochain. Mon téléphone ne s'arrêtera pas de sonner.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans Sport/Foot Magazine, cette semaine. Thomas Bricmont

Sport/Foot Magazine: Vous avez par contre eu un rôle en octobre dernier quand Adnan Januzaj a prolongé son contrat jusqu'en juin 2018. La presse a évoqué un contrat de 70.000 euros par semaine. Dirk De Vriese: Ce que je peux dire, c'est qu'il est le jeune le mieux payé au monde. A 18 ans, il a un plus gros contrat que Cristiano Ronaldo ou Messi au même âge. C'est significatif et je peux être fier de ça. On aurait pu même aller plus loin tant United voulait le garder et tant la concurrence était féroce. Parmi les clubs désireux de l'attirer, on a parlé du Barça notamment. Tous les plus grands clubs ont tenté de le faire signer. Mais c'est surtout le PSG qui était prêt à des folies. Cinq minutes avant qu'on ne signe une prolongation de contrat, un conseiller qatari du président nous a proposé un montant totalement fou. Vu qu'Adnan était libre en fin de saison et qu'il n'y avait donc pas de somme de transfert à payer, les dirigeants qataris étaient prêts à tout, que ce soit en terme de salaire ou de prime à la signature. Pas de voiture Quel rapport entretient Adnan Januzaj avec l'argent ? Il s'en fout, il ne regarde même pas ce qu'il a sur son compte. C'est sa famille qui gère son argent, lui vit comme un ado "normal". Il n'a même pas de voiture. Il vit avec ses parents dans une très belle maison à l'extérieur de Manchester. Votre rôle d'agent vous oblige à en dire beaucoup de bien. Je connais Neymar depuis qu'il a quatorze ans, ça fait 20 ans que je suis le foot sud-américain, je connais tous les joueurs qui sont sortis des tournois de jeunes et je peux affirmer, sans me tromper, qu'Adnan est un crack. Une de ses toutes grosses qualités, c'est bien sûr sa technique mais c'est surtout sa vista qui est fantastique. Il voit tout avant tout le monde. Et puis, ce n'est pas un fainéant. Il a la mentalité pour réussir. C'est un joueur complet. S'il a été élu meilleur jeune d'Europe, ce n'est pas pour rien. Vu sa progression, il sera pour moi dans les cinq meilleurs joueurs au monde vers 2018. Comment Manchester vous convainc de prolonger ? D'abord, c'est un club mythique dont la base de supporters est la plus importante dans le monde. Ce qui veut dire beaucoup à nos yeux. Et puis, on sent que les dirigeants de United veulent bâtir à nouveau une des meilleurs équipes d'Europe. Mais les autres clubs vont continuer à m'appeler, ils guettent la moindre faille d'autant que Manchester ne va pas jouer la Ligue des Champions l'an prochain. Mon téléphone ne s'arrêtera pas de sonner. Retrouvez l'intégralité de cet article dans Sport/Foot Magazine, cette semaine. Thomas Bricmont