Car le PSG de Thomas Tuchel, malgré sa défaite à Dijon (2-1) vendredi, s'en est mieux remis que le Bayern, séché à Francfort samedi (5-1). La défaite de trop pour l'entraîneur Niko Kovac, écarté à trois jours de la C1.

C'est donc l'intérimaire Hans Flick qui pourrait avoir les honneurs de qualifier le club champion d'Allemagne aux deux-tiers de la phase de groupes.

Contre l'Olympiakos (18h55), une victoire suffira, voire même un match nul si Tottenham domine l'Etoile rouge de Belgrade.

Le scénario est le même pour les Parisiens: contre Bruges, un succès emmènerait Kylian Mbappé et ses partenaires en phase finale. Même un nul, si Galatasaray ne s'impose pas à Madrid contre le Real.

Pour l'équipe de Zinédine Zidane, il serait d'ailleurs bienvenu de montrer les muscles en remportant un deuxième succès un peu plus large qu'à l'aller en Turquie (1-0).

Manchester City vise aussi son ticket pour le printemps: une victoire à Milan contre l'Atalanta Bergame lui suffira.

Enfin, dans le groupe D, beaucoup de choses pourraient se décanter dès mercredi. La Juventus Turin sera qualifiée en cas de victoire à Moscou contre le Lokomotiv. Et paradoxalement, un succès de la Juve satisfera l'Atlético Madrid qui n'aura alors lui aussi qu'à gagner pour voir les huitièmes, sur le terrain du Bayer Leverkusen.

Les matches de mercredi:

Groupe A

(21h00) Real Madrid (ESP) - Galatasaray (TUR)

Paris SG (FRA) - Club Bruges (BEL)

Groupe B

(18h55) Bayern Munich (GER) - Olympiakos (GRE)

(21h00) Etoile rouge de Belgrade (SRB) - Tottenham (ENG)

Groupe C

(21h00) Atalanta Bergame (ITA) - Manchester City (ENG)

Dinamo Zagreb (CRO) - Shakhtar Donetsk (UKR)

Groupe D

(18h55) Lokomotiv Moscou (RUS) - Juventus Turin (ITA)

(21h00) Bayer Leverkusen (GER) - Atlético Madrid (ESP)