La Grande-Bretagne n'a pas encore inscrit Roman Abramovich sur sa liste noire après l'invasion russe de l'Ukraine. Cette liste comprend des banques, des entreprises et des milliardaires qui soutiennent le Kremlin. Mais la crainte d'une éventuelle saisie de ses biens aurait incité Abramovitch à dire adieu à "son" Chelsea. Le Russe a lui-même annoncé mercredi qu'il mettait Chelsea en vente. L'oligarque de 55 ans a même promis de faire don du "bénéfice net" de la vente du club aux victimes de la guerre.

"La situation s'est incroyablement aggravée au cours des sept derniers jours et il (Roman Abramovich, ndlr) est arrivé à la bonne conclusion", a déclaré Richard Masters lors d'un forum sur le football organisé par le Financial Times à Londres. "La situation était devenue intenable. C'est une décision bienvenue, dans l'intérêt de tout le monde, y compris des fans."

"La vente la plus rapide jamais réalisée l'a été en dix jours", poursuit Masters. "Il n'est pas impossible qu'un acheteur soit trouvé encore plus rapidement cette fois-ci. Normalement, la vente d'un club prend plusieurs semaines. "

Les fans du club londonien, quant à eux, ont exprimé leur gratitude à Abramovich. C'est grâce à lui que Chelsea a pu devenir l'un des meilleurs clubs d'Angleterre et d'Europe depuis son arrivée en 2003.

Le Chelsea Supporters' Trust a écrit dans un communiqué : "Le CST souhaite exprimer sa gratitude à M. Abramovich pour son affection, sa passion et son dévouement au Chelsea FC. Son soutien nous a permis de remporter des succès sans précédent au cours de son mandat. Les fans de Chelsea n'oublieront jamais tout ce qu'il a fait pour notre club. Merci, M. Abramovich."

Pendant le mandat de l'oligarque russe, le club londonien a remporté 21 titres nationaux et internationaux, dont cinq titres de champion d'Angleterre et deux fois la Ligue des champions dont il est tenant du titre.

La Grande-Bretagne n'a pas encore inscrit Roman Abramovich sur sa liste noire après l'invasion russe de l'Ukraine. Cette liste comprend des banques, des entreprises et des milliardaires qui soutiennent le Kremlin. Mais la crainte d'une éventuelle saisie de ses biens aurait incité Abramovitch à dire adieu à "son" Chelsea. Le Russe a lui-même annoncé mercredi qu'il mettait Chelsea en vente. L'oligarque de 55 ans a même promis de faire don du "bénéfice net" de la vente du club aux victimes de la guerre. "La situation s'est incroyablement aggravée au cours des sept derniers jours et il (Roman Abramovich, ndlr) est arrivé à la bonne conclusion", a déclaré Richard Masters lors d'un forum sur le football organisé par le Financial Times à Londres. "La situation était devenue intenable. C'est une décision bienvenue, dans l'intérêt de tout le monde, y compris des fans.""La vente la plus rapide jamais réalisée l'a été en dix jours", poursuit Masters. "Il n'est pas impossible qu'un acheteur soit trouvé encore plus rapidement cette fois-ci. Normalement, la vente d'un club prend plusieurs semaines. "Les fans du club londonien, quant à eux, ont exprimé leur gratitude à Abramovich. C'est grâce à lui que Chelsea a pu devenir l'un des meilleurs clubs d'Angleterre et d'Europe depuis son arrivée en 2003.Le Chelsea Supporters' Trust a écrit dans un communiqué : "Le CST souhaite exprimer sa gratitude à M. Abramovich pour son affection, sa passion et son dévouement au Chelsea FC. Son soutien nous a permis de remporter des succès sans précédent au cours de son mandat. Les fans de Chelsea n'oublieront jamais tout ce qu'il a fait pour notre club. Merci, M. Abramovich."Pendant le mandat de l'oligarque russe, le club londonien a remporté 21 titres nationaux et internationaux, dont cinq titres de champion d'Angleterre et deux fois la Ligue des champions dont il est tenant du titre.