C'est à Saint-Pétersbourg, sur les bords de la Neva, que la Belgique de Roberto Martinez lancera son tournoi, le 12 juin contre la Russie. Après un passage à Copenhague pour défier le Danemark (17/6), les Belges reviendront en Russie pour ponctuer leur phase de groupe à l'occasion d'un duel contre la Finlande (21/6).

"Nous regardons vers l'Euro avec optimisme. Nous avons déjà un accord pour remplir les tribunes à 50 pour cent", a déclaré le directeur du comité, Alexeï Sorokine, selon l'agence Ria Novosti.

"Nous travaillons à l'accueil de supporters étrangers et cela n'a pas été rejeté par les autorités", a-t-il ajouté, se disant "certain" que les matchs pourront se dérouler "avec le minimum de restrictions possibles".

Le stade de Saint-Pétersbourg a une capacité de 61.000 places d'après l'UEFA. Outre trois matchs du groupe B, il accueillera aussi un quart de finale de la compétition qui se déroule à travers l'Europe entre le 11 juin et le 11 juillet.

La Russie a levé la quasi-totalité des mesures sanitaires contre le Covid-19, estimant que le pire de l'épidémie était passé cet hiver, lorsqu'une deuxième vague meurtrière a frappé le pays. Le gouvernement n'a pas mis en place de confinement alors, donnant la priorité à l'économie.

Selon les statistiques démographiques, environ 200.000 personnes sont mortes en lien avec le coronavirus depuis mars 2020, un bilan deux fois plus lourd que celui publié au quotidien par la cellule anti-Covid du gouvernement russe.

Les frontières de la Russie sont fermées depuis environ un an à la quasi-totalité des étrangers.

C'est à Saint-Pétersbourg, sur les bords de la Neva, que la Belgique de Roberto Martinez lancera son tournoi, le 12 juin contre la Russie. Après un passage à Copenhague pour défier le Danemark (17/6), les Belges reviendront en Russie pour ponctuer leur phase de groupe à l'occasion d'un duel contre la Finlande (21/6). "Nous regardons vers l'Euro avec optimisme. Nous avons déjà un accord pour remplir les tribunes à 50 pour cent", a déclaré le directeur du comité, Alexeï Sorokine, selon l'agence Ria Novosti."Nous travaillons à l'accueil de supporters étrangers et cela n'a pas été rejeté par les autorités", a-t-il ajouté, se disant "certain" que les matchs pourront se dérouler "avec le minimum de restrictions possibles". Le stade de Saint-Pétersbourg a une capacité de 61.000 places d'après l'UEFA. Outre trois matchs du groupe B, il accueillera aussi un quart de finale de la compétition qui se déroule à travers l'Europe entre le 11 juin et le 11 juillet. La Russie a levé la quasi-totalité des mesures sanitaires contre le Covid-19, estimant que le pire de l'épidémie était passé cet hiver, lorsqu'une deuxième vague meurtrière a frappé le pays. Le gouvernement n'a pas mis en place de confinement alors, donnant la priorité à l'économie. Selon les statistiques démographiques, environ 200.000 personnes sont mortes en lien avec le coronavirus depuis mars 2020, un bilan deux fois plus lourd que celui publié au quotidien par la cellule anti-Covid du gouvernement russe. Les frontières de la Russie sont fermées depuis environ un an à la quasi-totalité des étrangers.